Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Le bain des pipelettes [Kyrie, Halfdanette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le bain des pipelettes [Kyrie, Halfdanette]    Sam 21 Sep - 12:00

GOSSIP KNIGHT

Halfdan se leva un beau matin avec un corps différent de celui avec lequel il s’était endormi la veille. Cela était quelque chose de fréquent. Il se souvenait d’une voix où il n’avait que 18 ans, et qu’il s’était retrouvé le lendemain matin avec le corps qu’il avait à son arrivée à Emeraude et donc avec dix ans de moins. Il n’allait pas se plaindre, car il avait réussi à se faire choyé  toute la journée. C’est vrai qu’il était particulièrement mignon quand il avait huit ans. Mais ce matin Halfdan sentit son corps différent car il était allongé sur le ventre. Il dormait tout le temps sur son ventre, cette pratique qu’il avait prise tôt, comme pour se protéger. En effet si quelqu’un venait dans sa chambre le tuer, ses organes principaux et sa nuque seraient protégés. Mais, sur le ventre, ce matin, il sentit que quelque chose le dérangeait particulièrement. Se retournant sur le dos, encore à moitié en plein sommeil, il tomba de son lit, sur le sol froid et dur. Heureusement il ne tomba pas sur la tête, mais son égo et son postérieur- qui était cependant très bien – prirent un beau coup.

-Aie ! Pourquoi je ne peux pas avoir un lit plus grand !

En entendant sa voix, Halfdan sut tout de suite pourquoi il avait mal dormit. Alors qu’il avait normalement une voix assez grave, celle-ci, en ce beau matin, était plus aigüe, et Halfdan la reconnue rapidement. Un coup d’œil sur le reste du corps confirma que le corps de Halfdan avait pris une forme féminine. Grognant, le son sortant de sa gorge bien plus étrange que normalement, Halfdan se leva et se passa une main sur le visage pour enlever toute trace de sommeil. Il tourna la tête et s’étira longuement, baillant à pleine bouche. Il jeta un coup d’œil critique au miroir qui était placé contre un mur de sa chambre, jugeant ses longs cheveux noirs et ses longues jambes fines. Halfdan se donna intérieurement une tape sur l’épaule, content de ne pas avoir trop mangé la veille, et donc ne pas avoir de ventre rond.  Le chevalier du Désert souri de toutes ses dents, s’observant dans toutes les coutures. Il en déduisit que la forme qu’il avait actuellement était bien son lui en femme. En effet, il lui arrivait de prendre vite fait l’apparence d’une femme, sans que ses organes internes ne soient modifiés, mais d’après ce qu’il voyait- et que ses sens magiques lui apprenaient – il était bien une femme.

Halfdan décida qu’il était temps de se préparer et donc sortit de sa chambre, prenant cependant son temps. Il n’avait pas besoin de se presser après tout. En chemin, il tomba sur des servantes qui rigolèrent en le voyant passé. Avec un sourire lui étirant les joues, Halfdan se rapprocha d’elles, et discuta avec elles. Après avoir répondu à plusieurs questions, notamment si « c’était vrai qu’il pouvait vraiment devenir une femme, parce que c’était vraiment très étrange, quoi », il s’excusa et continua son chemin. Halfdan décida de passer  par la chambre de Kyrie avant d’aller dans les bains, car il avait mis de côté les vêtements qui allaient à sa forme de femme. Si Halfdanette avait la même taille que Halfdan, elle ne rentrait pas dans les mêmes vêtements et il fallait en emprunter à sa sœur d’arme. Etendant ses sens magiques, Halfdan vut que Kyrie était justement dans les bains, et donc ne perdit pas de temps à frapper à la porte de sa sœur d’arme, entra directement et se servit d’une tunique beige et d’un pantalon marron, ainsi que d’une paire de botte. Il était bien obligé de lui prendre des habits… ceux d’Aragéa ne lui iraient jamais !

Arrivant dans le bain, Halfdan passa à travers la porte, ce qui était son habitude. Le bain était grand, mais était réservé selon les horaires entre les hommes et les femmes. Ce qui était pratique pour Halfdan, car il pouvait y rester aussi longtemps qu’il le voulait. A travers la pièce, Halfdan aperçut Kyrie, et alla vers elle. Cette dernière semblait reposer, ce qui allait permettre à Halfdan de déclarer son vol avec le plus de calme possible.


-Bonjour ma grande ! Comment vas-tu ? Je t’ai pris des vêtements. Tu as bien dormis ?

Halfdan posa les affaires sur un banc pourvut à cet effet, et enleva ses propres vêtements qu’il posa à côté, dans une pile réservée pour les affaires sales. Une fois nu/nue, il entra dans le bain, soupirant de joie à la sensation de l’eau chaude. Après des années de vie commune avec ses sœurs et frères d’armes, il n’était pas particulièrement pudique. Halfdan mit sa tête dans l’eau, afin de mouiller ses cheveux, et les remit sur le côté ensuite. Il se massa machinalement son épaule droite où se trouvait la dépigmentation en forme de poisson. Ah ce qu’il pouvait détester Gigi ! Il se tourna alors vers sa sœur d’arme, un léger sourire aux lèvres, tout content d’être entouré par du chaud.

-Kyrie, tu ne trouves pas cela étrange que mon lit fait la même taille que celui d’Ara alors que je fais un mètre de plus qu’elle ?

Halfdan ferma les yeux en attendant la réponse de son amie, se demandant si elle aussi, il lui arrivait de tomber souvent de son lit. Il ria en imaginant la princesse de Rubis tomber de son couchage en dormant. Que c’était glorieux !  Le natif du désert se mit à repenser aux différents évènements qui s’étaient déroulés à Emeraude en les semaines qui précédaient ce bain. Il se tourna de nouveau vers Kyrie, et prit une voix désespérée en attrapant le bras de la brune, le secoua légèrement.

-C’est moi ou il y a de plus en plus de mioches à Emeraude ? On se fait envahir ou quoi ?! Et des clébards ! Ça aussi, il y en a partout. Et des piafs ! Tu penses que le roi va faire de nous des Chevaliers Fermiers ?!
Revenir en haut Aller en bas
Kyrïe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humaine
Allégence à : Enkidiev
Maître : |
Points : 285
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Le bain des pipelettes [Kyrie, Halfdanette]    Mer 16 Oct - 21:01

À peine rentrée du Rubis et la voilà déjà dans les bains ! Pas un mot à ses frères et sœurs d’arme, Kyrïe  s’était juste permise de sonder le château pour savoir si un ou plusieurs de ses frères d’arme étaient déjà revenus de leur périple eux aussi. Elle n’était allée que jusqu’à Rubis et pourtant elle n’était pas la première à revenir, preuve lui était faite lorsqu’elle ressentie la présence d’ Halfdan, lui qui était parti jusqu’au désert, n’avait pas chômé. Elle devait admettre qu’elle avait bien profité de son voyage et l’avait rallongé de quelques jours par pur égoïsme pour pouvoir profiter d’un peu de temps avec ses parents et se mettre à jour sur ce qu’était devenu ses amis d’enfance, notamment Akhan.

Laissant Valkyrie aux bons soin des palefreniers plus que compétents du château d’Émeraude, Kyrïe passa très rapidement par la case « chambre » pour jeter vite fait bien fait la majorité de ses affaires, d’en prendre d’autres –des vêtements plus spécifiquement- et de tourner les talons, la porte claquant lourdement derrière elle alors qu’elle s’éloignait déjà à grand pas. Arrivée aux bains elle n’avait pas perdu de temps non plus. Se déshabillant en moins de temps qu’il n’en fallait pour dire «antépénultième », elle se laissa littéralement tomber dans l’eau et poussa un profond soupir d’appréciation lorsque son corps fut drapé de la chaleur de l’eau chaude.  Cette pierre magique lui avait certes conférer un nouveau pouvoir, mais pour le moment elle n’avait aucun contrôle dessus et ce froid qu’elle pourrait soit disant dompter, ne la quittait plus depuis qu’elle avait prise possession de l’artefact magique. Le soir même elle avait beau eu s’emmitoufler dans de chaudes couvertures, elle avait été frigorifiée toute la nuit au point de ne pas réussir à dormir. L’effet s’était amenuisé avec le temps. Un peu… Là dans l’eau chaude c’était juste bien, quoiqu’elle frissonne encore légèrement. Avec cette eau plus que chaude, c’était dire la capacité de ce foutu caillou !

Elle appréciait le calme et la chaleur, assise sur un rebord assez profond pour que la majorité du corps puisse restait dans l’eau. Kyrïe avait fermé les yeux et s’était placée de sorte à avoir de l’eau jusqu’au épaules, les genoux repliés vers elle, retenus par ses bras. Elle était bien. Décontractée, profitant du confort de l’eau chaude, elle était partie pour s’endormir.

Enfin tout cela était sans compter l’arrivée inopportune d’un nouvel arrivant ! Enfin une nouvelle… Mais cela restait un nouveau puisqu’il s’agissait d’Halfdan sous sa forme féminine. Comme à sa mauvaise habitude qui avait le don d’agacer Kyrïe, même si elle s’y était habituée, le jeune homme –enfin la jeune femme – était rentrée dans la pièce en traversant le mur, du coup la grande brune ne l’avait pas entendu et elle dû se faire violence pour ne pas sursauter lorsque la voix féminine de son frère – enfin sa sœur – d’arme s’éleva dans la pièce. Autre mauvaise habitude de sa part, se servir dans ses affaire à elle sans demander. Pour être franche, le fait qu’il –elle- fouille dans ses affaires la dérangeait plus que celui qu’il –elle- lui en emprunte. Elle n’avait pas vraiment de choses à cacher, mais connaissant le phénomène, il ne valait mieux pas le –la- provoquer.

Rouvrant doucement les yeux, elle répondit à la troisième question, zappant délibérément les deux premières, adressant un petit sourire en coin à la femme qui partageait désormais le bain avec elle.


« Tu devrais demander au Roi si tu peux avoir un nouveau lit en avançant cet argument, je suis certaine qu’il sera très compréhensif et accèdera à ta requête. »

Dans le fond, ce ne serait sans doute pas faux, mais le roi avait sans doute mieux à faire que de régler de tels « problèmes ». En parlant de cela, il ne semblait pas que le sien soit si petit… Bon elle était plus petite qu’Halfdan, c’était vrai, mais malgré cela, il lui semblait qu’il lui restait un bon espace avant le rebord… Cela l’intriguait, elle allait vérifier en retournant dans sa chambre tout à l’heure tiens !

« Sinon tu peux peut-être voir pour avoir deux lits collés l’un à côté de l’autre… »

Idée en l’air. Alors que la grande femme aux formes voluptueuses (Halfdanette donc) reprenait la parole et lui secouait le bras, Kyrïe n’eut d’autres choix que de lâcher son emprise sur ses genoux. Elle s’écarta un peu de son frère –sa sœur- d’arme et se défaisant de son emprise sur son bras par la même. Bien qu’elle soit dans le bain depuis un moment, Kyrïe pouvait ressentir que sa peau était encore froide, ce qui était assez paradoxal, il fallait l’admettre. Elle s’étira alors langoureusement avant de repenser aux dires d’Halfdan. Il n’avait pas tort. Pas tort du tout !

« Pour les mioches on ne peut pas vraiment faire quelque chose contre… Si l’Ordre doit être reconstruit, ça veut dire écuyers et élèves et plus nous serons, plus il y’en aura ! M’enfin si Malak et Azer continuent à détruire le château comme à l’adoubement, on pourra peut-être espérer qu’il y ait quelques pertes la prochaine fois ! Ou il faut qu’on calcule bien notre désertion… »

Évidemment tout cela avait été dit sur le ton de la plaisanterie, bien qu’une partie de Kyrïe répugne tout de même de devoir avoir autant de gamins dans les jambes.

« En parlant de désertion… Je ne pensais pas que tu serais le premier que je recroiserais à mon retour ! Avec la chaleur, le calme et la moindre proportion en nuisibles (aka : enfants/chiens/oiseaux), je me disais que le Désert te retiendrait plus longtemps que cela. »

Elle se retint de lui donner un léger coup de coude au niveau des côtes pour le taquiner, encore une fois car elle voulait éviter le contact, sachant trop bien à quel point Halfdan appréciait le froid.

« Pour les animaux, je pense que je dois m’estimer heureuse, je n’en ai pas encore croisé tant que cela. Mais de ce que j’ai cru comprendre, quasiment tous les écuyers ont un animal de compagnie… Trois auraient même ramenés des petits fennecs du désert ! Je ne sais pas ce que le magicien d’Émeraude avait en tête pour le leur permettre… Si ça continue comme ça, comme tu l’as dit, on aura bientôt une ménagerie et on en s’occupera plus de la veuve et de l’orphelin mais des poussins et des agneaux ! »

Kyrïe n’avait rien contre les animaux en soit. Cependant elle restait logique et pragmatique sur ce sujet qui devrait être connu de tous et qui était la sélection naturelle. Il fallait rester objectif et réaliste, ils ne seront déjà pas capables de sauver toutes les personnes qui auront besoin de leur aide, alors s’ils commençaient à prendre en pitié la moindre petite bête… Pour le coup des fennecs en plus, il s’agissait d’une erreur de l’un des Écuyers et Kyrïe estimait qu’adopter ses animaux n’étaient pas leur rendre service… Ils restaient sauvages avant tout, les dompter était comme couper les ailes d’un oiseau selon son point de vue.

Se laissant à nouveau aller plus dans l’eau, la laissant atteindre son menton, la jeune femme poussa un long soupir alors qu’elle retenait un frisson.


« J’aurais bien fait un tour dans le désert en revenant de Rubis tiens… Au fait, comme ça s’est passé ? »

C’est vrai, s’il était revenu c’est qu’il avait trouvé sa pierre lui aussi et Kyrïe était tout de même curieuse de savoir quel était le nouveau pouvoir du changeur de morphologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le bain des pipelettes [Kyrie, Halfdanette]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reportage en image de weris les bain ...............
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» BAIN MEC
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [ Iles touristiques] La justice... Mais en maillot de bain !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Émeraude. :: Château. :: Bains.-
Sauter vers: