Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 La peste est de retour !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anora

avatar

Féminin
Nombre de messages : 115
Localisation : Coincé sur une ile ou je peux pas tuer....
Rôle du Personnage : causeuse de trouble de l'empire...
Race : humaine-lézarde
Allégence à : Irianeth
Points : 132
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: La peste est de retour !   Mer 28 Aoû - 16:25

[/center]
Identité



• Nom (non obligatoire) :D'Irianeth


• Prénom(s) :Anora


• Surnom :Ano


• Âge :11 ans


• Race :Humaine albinos avec du sang de lézard... Mouais lisez l'histoire c'est plus simple -.-''


• Rôle :Écuyère d'Irianeth


• Armes :Son esprit mal tourné et totalement imprévisible... Sinon tout ce qui est pointu, a une lame ou brille.





Description physique



On l'aurait pris pour une humain à part entière si elle n'avait pas eu des yeux rosés à la pupille verticalle ainsi qu'une peau froide, rugeuse écailleuse par endroit. Elle a une certaine beauté enfantine, une beauté bien à elle, unique interdite et sauvage. Une beauté curieuse qui donne un frison malaisant, vous ordonnant de détourné votre regard et vous insuflant cet air coupable de vous y être attardé trop longtemps.  Ses ongles sont plus résistant, ressemblant à des griffes qu'elle affute afin de s'en servir. Ses dents aussi d'ailleurs, elle les as taillé afin d'avoir plus de facilité à déchirer la viande. Son regard est persuasif lorsqu'il n'est pas menaçant, encore un peu enfantin malgré tout. Dans la grandeur moyenne, sa peau est d'une blancheur alarmante, parfois bleuté lorsque la température varie, cela fait parti de son héritage reptilien. À sa naissance, on eu douté qu'elle vivait, elle aurait eu bien des raisons d'être morte, entre-autre la violence faite à sa mère alors qu'elle était dans son ventre...

Aujourd'hui, elle a l'apparence d'une enfant de 11 ans, c'est tout simplement parce qu'elle à cet âge... Cependant lorsqu'elle parle de sa voix plutot grave mais néanmoins agréable, les paroles qui en sortes sont celles d'une enfant qu'on aurait crut plus agée, de ces enfants qui ont vécu d'étrange choses qui leur permettent de parler avec réflexion... Néanmoins son comportement est encore celui d'une enfant dans bien des cas. Malgré qu'elle sait reconnaître lorsqu'elle doit se montrer attentive et agir en adulte.




Description psychologique



Il faut d'abord comprendre qu'Anora n'est pas bien dans sa tête, du entre autre à sa génétique, elle définit mal ce qui doit être censuré et à un sens particulier de l'éthique. Bien qu'on ait proscrit toute lame à cette gamine et ce depuis sa tendre enfance, elle n'hésite pas à préparer toute sortes de mauvais coup, plus immondes les uns que les autres et parfois même dangereux... Mais la réalité c'est que la souffrance la fait rire. Elle adore voire les gens se contorsionner, le visage déchiré par la douleur qu'ils ressentent. Mais plus intriguant encore, elle adore l'odeur du sang, sa couleur, son goût. Essentiellement carnivore, elle tord ses pièces de viandes afin d'en boire le sang. Les serviteurs de l'empire ont bien essayer un jour de lui apprendre à chasser, mais elle maintenait ses proies tellement longtemps en vie alors qu'elle déchiquetait  très lentement leur muscles à l'aide de ses ongles qu'au final la viande était dans un état si lamentable qu'elle ne pouvait être consommer... même en ragoût.

Mis a part cela, Anora n'est pas d'une allégeance très forte, m'enfin elle reste avec l'empire puisqu'elle n'a nulle part d'autre où aller. Elle fonctionne selon la logique opportuniste qu'elle se respectera n'importe quel plan qui lui permettra de voire le sang couler.






Pouvoirs



Télépathie (Moyen), Télékinésie(Très bien contrôlé), Rayons Incendiaires (moyen), Soins (Dans un état pitoyable)

Soif de sang:
Lorsqu'Anora boit du sang, elle regagne de sa force vitale et se soigne ainsi. S'il s'agit du sang d'un être doué de magie, Chevalier, elle pourra également puiser dans les ''réserves magiques'' contenu à l'intérieur pour augmenter légèrement ses pouvoirs.

Silence de mort(chevalier):
Anora peut créer une bulle de silence, c'est à dire que les gens à l'extérieur de la bulle ne peuvent entendre ce qui se passe, mais les gens à l'intérieur ne peuvent pas non plus entendre ce qui se passe à l'extérieur. Anora est toujours au centre de cette bulle et la bulle se déplace avec elle. Un maximum de quatre personnes supplémentaire peuvent se trouver dans la bulle et ce à un rayon maximum de trois mètres. Si une autre personne s'interposent entre l'un des membres de la bulle et Anora, elle forcera son entrée dans la bulle. Par contre, s'il s'agit d'une sixième personne, elle fera éclaté la bulle. De la même façon, si quelqu'un quitte subitement la bulle sans qu'Anora y soit concentré, elle fera également éclaté la bulle.





Histoire



Pour comprendre l'aspect physique de Anora, il faut remonter assez loin dans l'histoire. En fait, pendant la deuxième invasion. Il n'est un secret pour personne que les hommes lézard ont combattu sous les ordres d'Amecareth afin de pouvoir se procurer des femmes et ainsi continuer leur descendance qui était menacé par un mal mystérieux. Il existe une petite ile flottante, toute minuscule ou à peine une famille peut y vivre. Sur cette ile, vivaient quelques reptiles qui étrangement ne souffrait pas de ce mal. Lorsque les barques ramenèrent les femmes d'enkidiev, ont en conduit une, une seule sur cette petite ile, mais on y conduit également un homme, seul prisonnier masculin des reptiles. Ceux-ci avait prévue que les femmes humaines ne pourraient pas nécessairement survivre, au même titre que les femmes lézarde ne survivaient pas... Alors on avait apporté deux spécimen de sexe différents afin qu'ils ait une ''réserve'' d'humaine si l'une venait à mourrir, les descendant de l'homme et de la femmes capturé et ammenés sur l'ile pourraient combler les besoins, ils n'auraientpas à retourner nécesairement sur Enkidiev. Il y avait quelque resptiles sur l'ile, des reptiles qui surveillaient, qui s'assurait qui les humains procréait ou ne tentaient pas de s'enfuir. Au début la femme eu du mal à accepter l'homme, étant mariée avant le drame, elle ne voulait pas faire ce geste ingnoble. Mais les hommes lézard, voyant bien que quelque chose clochait, que la femelle ne s'ouvrait pas. Alors l'un d'eu devancant l'homme. Il saillies la femme bien que ce ne le soit interdit, il enfreignait les règles. Maintenant qui sait si la femelle allait pouvoir survivre ? Le lézard en question fut décapité, puis ses membres rejeté à la mer. Lorsque finalement l'hi=umaine accoucha, elle y survécu. La fille qu'elle avait mis au monde ressemblait beaucoup plus à une lézarde qu'a une humaine, cependant, elle n'avait pas de queue. Son corps était écailleux, ses pupilles verticalles... Maintenant, que la femelle avait mis au monde cette hybride, les hommes lézard était sur d'une chose, leur espèces pouvait survivre. Mais ils devaient s'en tenir au plan initiales, créer une ligné d'humain, pas d'hyride. Mais la femme déjà en état de choque avec le lézard ne se laisssa pas plus faire avec l'homme. Les reptiles s'en rendirent compte, il remarquèrent aussi que l'homme parcontre semblait être en faveur de leur plan, alors ils créèrent un abris, un abris ou le seul mobilier était une table, une table abvec des cordes. Les hommes reptiles ligotèrent la feme sur la table et enfermèrent l'homme avec elle. Ils ne leur apportèrent ni eau, ni nourriture tant qu'ils n'avaient pas accomplis ce qu'on attendaient d'eux. Mais revenons à la première enfant de cette malchanceuse femmes. l'hybride ne se mêlait jamais à ses origines lézarde, ceux-ci la rejetait pour sa différence, seul les humains ce moquait d'elle, la traitait avec cette même répugnance que celle de ses frères lézards. Alors elle décida de purifier sa descendance. Les gardes de l'ile se montrèrent d'accord à cette idée, cela ne mettaient aucune vie féminine en danger. Elle avait alors environs dix-sept ans d'homme lorsqu'elle atteint sa maturité, son frère ''l'homme pur'' en avait alors seize, sa petite soeur, quinze. On ligota l'adolescent à la table, ce fut la reptilienne qui fit tou le travail. Pour ses reptiles de l'ile, il était possible de se reproduire entre frère et soeur, mais pas entre parents... La femme qui avait néanmoin apris à aimer son fils et sa fille, refusa l'idée qu'une autre chose affreuse avec un reptile se produit, elle attaqua les reptiliens, sans grand résultat. On construisit une nouvelle pièce, celle-ci omn lui donna un nom, la boucherie. C'est la que les parents, après avoir donner naissance à un frère et à une soeur se retrouvaient pour finir leur jour. Lorsque deux frère naissaient consécutivement, ou deux soeur, c'est là que finissait le plus jeune...

La première hybride mis au monde un garcons, encore écailleux, il possèdait néanmoin une couleur plus blanche. Il saillies la fille de sa mère.
Le rituel décrit plus haut se répéta pendant des génération et des générations, cette petite ile n'avait jamais eu conscience de la visite des chevaliers sur l'ile des lézard et ils continuaient tout simplement ce qui leur était demander.

Vous voyer surement dans quelle circonstance est née Anora, Aujourd'hui, elle est surment plus humaine que Lézarde, mais elle a eu un réel plaisir à voir mourrir sa mère...

Je commence maintenant son histoire bien à elle, elle est aussi sadique que celle au dessus.


Son cote lézard lui vient de sa mère, celle qu'elle a vut mourir en riant, celle dont elle se foue de son affection, celle qui est morte sans jamais recevoir l'amour de son enfant. La tradition c'était continuer, sa mère avait forcer son père à l'enfanter, son père maintenant il n'avait que dix-sept ans à sa naissance. Et Anora venait de naitre. Fous d'une rage qui fut fatale, il prit sa fille qui avait alors un peu plus d'un an et commenca à battre tout le monde sur l'ile toujours en montant à sa fille que la douleur c'était drole, c'était un jeu, puisque c'était comme sa qu'il voyait les hommes lézard, comme des reptils qui s'amusaient à les voirs souffrir, pour les reptils, selon le père, les humain n'était que des jouets et maintenant, les jouets voulaient s'amuser... L'adolescent qu'était son père commenca pas tuer un premier homme lézard pendat son sommeil avec l'épée de se dernier, il montrait à sa fille comment le sang était d'un jolie rouge, comme il était amusant de se venger, c'était drole de tuer, c'était hilarant la souffrance ! Un peu du même principes, il élimina tout les gardes un à un, pris d'une folie sanguinaire, sa fille encore dans ses bras, et cela seulement en deux nuits... Bientot ne resta qu'un reptils sur l'ile la mère d'Anora... Encore sous une espèce d'adrénaline folle, il attacha la mère à cette même table ou il avait été ligoter et s'était lier de corps avec la reptile. Il présenta la fille à sa mère, lui dit en crachant chacun de ses mots que jamais sa fille ne l'aimerais, que sa fille serait humaine, que sa fille serait forte grace à lui, que sa fille lui causerais la plus grande des peines. Pour la mort de sa mère, il invita Anora à jouer avec lui. Elle avait peut-être une semaines lorsque ce fut son tour. Les sept jours précédents, son père lui avait montré comment entaillé la peau avec la lame, comment faire sortir le liquide rouge, sous les rires de la petite hybride, il torturait sa mère, jour après jour, il multipliait les souffrance. Puis il avait trouver un poignard et preter à Anora. Se fichant bien du danger auquel il exposait la petite. Il voulait que sa mère souffre, la chair de sa chair qui entailletais de nouveau sa chair.... Anora fit comme son père, elle transpersa la peau de sa mère, inconsciente de ce qu'elle faisait, elle le faisait en riant, comme heureuse d'avoir réussi à faire sortir le sang de son enveloppe corporelle. Jour après jour le même jeu continuait...

Jusqu'a ce qu'une certaine soeur humaine qui n'avait pas subi le carnage mais y avait assité surgisse et vois l,enfant jouer avec la lame, trouvant ses pratique inhumaine et démoniaque, elle en chercha l'investigateur. Elle lui pria d'arreter, de laisser en paix l'hybride qui balancait entre la vie et la mort. Mais cet humain était devenu fou, il n'était plus humain, il était pire que reptiliens, il sortit l'épée et s'apreta à tuer sa soeur qui s'était mis au travers de son chemin. Sa soeur était terrifier et voyait sa dernière heure venir lorsque le sang se mis à couler à la comissure de ses lèvres et ou il marcha en arrière. Un rire aigu retentit, fière de son coup, Anora avait essayer sur quelqu'un d'autre, quelqu'un qui n'était pas reptile pour voir si le sang pouvait aussi en sortir. Son expérience avait été rempli de succès, elle qui avait planté le couteau dans la chair de sonpère le voyait maintenant s'effondrer sur le sol il souffrait, c'était drole, Anora riait. C'est seulement là que avant de mourir définitivement, le père vit toute l'horreur qu'il avait commis, le monstre qu'il avait créer, sa soeur qu'il avait terrifier, il perdit sa folie avant de rejoindre les royaumes céleste...

Cette soeur toujours en vie mais terrifier devait sa vie à nul autre qu'un monstre, un être tout jeune qui tuait en riant ignornant ce qu'elle faisait, et c'est pourquoi cette soeur en eu pitié. Elle l'interdis de toucher à n'importe quelle arme et commença à lui forger un nouveau caractère. Ce ne fut pas aisé encore aujoud'hui la petite ne pense qu'a donner du tort à tout le monde, mais elle à aquérit dans un sens une certaines maturité, plus grande que les autre car sa tante avait réussi à lui inculper la patience et l'écoute. La jeune femme avait alors vingt ans, Anora trois ans, elle conaissait les bases de la langue mais s'accrochait encore à certains endroits. Mais même si elle continait à causer du trouble, elle avait une grande soif d'apprendre, à travers ses lecons, elle avait réussi à s'imaginer d'autre facons de causer des ennuis, À a peine trois ans ! Sa tante lui montrait les couleurs, et plein d'autre savoir qu'elle avait recus de sa mère qu'elle avait peu connu pourtant. Un jour, des étranger, des hommes insects débarquèrent sur l'ile, en voyant la petite et sa tante, il comprire qu'il y avait des habitants sur l'ile, mais il n'en trouvèrent pas d'autre. Alors ils embarquèrent l'humaine et l'hybride sur leur bateau et voguèrent vers Irianeth. Une fois devant l'empreur, La femme ne réussi pas à expliquer pourquoi elle était sur cette ile lézardienne. ni pourquoi la pouponne ne cessait de causer des ennuis et d'en rire après. On les joint à la collectivité. Lorsque Anora fut assailies par ce tourbillons de pensée en cliquetis et claquements elle ria fortement, sa tante la regarda étonné, la petite lui dit qu'elle aimait la musique ! En faisten même temps qu'elle fut jointe, un autre phénomène se produisit, elle aquéra certaines facultés, assez spéciale. En réalité, ses pouvoirs se réveillèrent. Elle arrivait à faire voler des objets ou d'autres petites chose comme sa. Naturellement, elle voyait en cela un autre moyen de continuer à donner du trouble au gens autour d'elle. L'empreur apris cette possesion de faculté, alors il l'inscrit afin qu'elle devinne une future élèves. Sa tante protesta, ne voulant pas que son coté monstrueux ressurgissent, pas maintenant qu'elle avait fait tant d'effort pour le faire oublier à la gamine. Mais lorsqu'une gamine de cinq ans ( le temps avait passsé) Vous dit

- Je reste !

Sa signifie qu'elle reste surtout si elle se prénome Anora et est décider à arriver au bout de ses idées.

Elle continua à grandir, devenant élève et causant un affreux remue méninge dans chacun de ses cours, mais là voilà à la veille de l'attribution, elle trépigne de joie à l'idée d'avoir quelqu'un spécialement désignée sur qui elle pourrait faire les 1001 coups.




• D'où connaissez-vous le forum ? : Je suis un dinausore warr

• Code du règlement : OK par moi-même 8D

• Âge réel : 18...^^

• Activité sur le forum : C'est mon Dc alors... gniahahaha

• Niveau de RP (sur 10) : Flemmarde

_________________
déprime po ma chtite sadique, le lion devient proche un jour ou l'autre
11 rose et ses épines
Spoiler:
 


Dernière édition par Anora le Dim 1 Sep - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Immehur

avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Localisation : Irianeth
Rôle du Personnage : Guerrier Noir; Seccyeth; Commandant Suprême d'Irianeth
Race : Hybride (Père Insecte-Humain, Mère Elfe)
Allégence à : La Famille Impériale; L'Empire; Ses Convictions
Points : 443
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: Re: La peste est de retour !   Ven 30 Aoû - 16:05

C'est toute qu'une tarée qu'on a là, je plein le chevalier qui lui servira de maître!

1) L'histoire m'est satisfaisante. On peut aisément concevoir ce qui s'est produit sur les 500 ans de consanguinité.

2) Les descriptions sont en règles, rien à dire là.

3) Les pouvoirs maintenant...
Soif de Sang : L'hemophagie, original et intéressant. J'ai confiance que le niveau de soin ou l'augmentation de pouvoir ne sera pas trop importante, sans quoi nous devrons sévir ! Puis, il faut aussi respecter les limitations physiologique. Je ne veux pas te voir boire 4L de sang sans aller au petit coin.

Silence de Mort : "Attention à Mary Shaw, elle n'avait aucun enfant..." Une bulle de silence. C'est bien, une certaine originalité. Excellent pour approcher de quelque sans se faire remarquer. Le hic selon moi, c'est que ça ne peut pas bloquer la Télépathie. Comme je le vois, soit ça bloque la magie (comme les sanctuaire cristallin. Ex: L'intérieur de la Montagne de Cristal; Alombria; La grotte dans le désert. Où la magie fonctionne à l'intérieur, mais ne peut pas traverser.), soit ça bloque le son, empêchant d'entendre tout ce qui s'y passe si on se trouve à l'extérieur du rayon d'action. La question amener serait... Les sons extérieur sont-ils bloqués? Ça pourrait être un drawback assez bon. Aussi, c'est quoi le rayon? Aussi "maximum de quatre personne supplémentaire". Qu'arrive-t-il si une 5e personne tente de pénétrer dans la bulle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anora

avatar

Féminin
Nombre de messages : 115
Localisation : Coincé sur une ile ou je peux pas tuer....
Rôle du Personnage : causeuse de trouble de l'empire...
Race : humaine-lézarde
Allégence à : Irianeth
Points : 132
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: La peste est de retour !   Ven 30 Aoû - 16:56

Soif de sang : Dans le pire des cas, j'urine sur ma victime xD

Silence de mort: si une cinquième personne entre dans la bulle elle fait ''ploc !'' ^^
Par contre pour entrer de force dans la bulle, elle doit entrer entièrement dans le périmètre, qui peut être très resterait si les cinq individu sont collé un contre l'autre, la bulle les enveloppe. Par contre, s'ils sont tous à 2 mètre d'elle, la zone est définitivement plus facile à pénétrer et à faire éclater.

Sinon je pensais comme distance maximale de 2 à 3m entre Anora et la personne la plus éloignée, Si une personne sort de cette zone subitement, sans qu'Ano s'y concentre, il fera également éclater la bulle. Faut voir si sa marche avec vous. Pour le reste. Je préfères que se soit simplement le son, le but de la télépathie aurait simplement été de faire totalement taire les autres à l'intérieur de telle sorte je peux réduire au silence quelqu'un qui donnerait des ordres :P

L'inconvénient du silence extérieur de m'importune pas si la télépathie est permise, je pourrai toujours me faire prévenir s'il y a un quelconque danger donc ça me va ^^

_________________
déprime po ma chtite sadique, le lion devient proche un jour ou l'autre
11 rose et ses épines
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La peste est de retour !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La peste est de retour !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Paramètres. :: Présentations Acceptées.-
Sauter vers: