Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Pfut [pv Kyrïe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pfut [pv Kyrïe]   Ven 23 Aoû - 20:24

Encore une fois, Lucifer n'avait pas pu résister à sortir des murs du château. Encore une fois, il risquait de se faire engueuler à son retour, mais c'était plus fort que lui. Il adorait explorer et découvrir de nouveaux endroits. Seulement, lorsque ça fait plusieurs années que tu es confiné à un seul et même endroit et que tu es curieux comme Lucifer, tu connais ledit endroit comme le fond de ta poche.

Le jeune garçon se laissa tomber en douceur sur un amas de paille. Voilà déjà à plusieurs reprises qu'il utilisait ce passage secret pour sortir de l'enceinte du château. Pas que ce soit réellement secret, mais personne surveillait cet endroit. En même temps, qui aurait pensé à surveiller une chute de déchets inutilisée et défectueuse? La garçon avait eu l'idée d'y mettre du foin à sa sortie pour ne pas que l'arrivée soit trop brutale. Le seul hic était que c'était impossible de remonter la chute en sens inverse. Il fallait donc qu'il revienne par la porte principale où il se faisait généralement chicaner. Têtu comme il est, il avait toutefois refusé d'expliquer par où il sortait. Ils n'avaient qu'à trouver l'endroit par eux-mêmes.

Un sourire étira les lèvres du garçon alors qu'il se mit à courir vers la forêt. Par chance, elle n'était pas très loin. Il aimait bien pouvoir s'évader ainsi en pleine nature. Ça le changeait des entraînements magiques auxquels il devait obligatoirement assister. Habilement, il sauta et attrapa une branche d'un haut sapin. Il entreprit dès lors d'escalader l'arbre tel un singe. Il croisa au passage un écureuil qui s'enfuit face à sa présence. Le jeune adolescent aimait bien se pratiquer à se type d'acrobatie. Repérant une branche assez imposante d'un autre arbre, il sauta sans y réfléchir et l'attrapa à bout de bras. Il se contenta de se hisser dessus et continua à prendre de l'altitude. Légèrement essoufflé par cet effort physique, Lucifer prit le temps de s'assoir sur une des branches, les deux pieds de chaque côté. Il resta quelques instants dans cette position, en profitant pour admirer le paysage.

Alors qu'il fit mine de se relever, un mouvement vers le sol capta son attention. Une personne passa non loin de l'arbre où était perché le cher garçon. Un sourire fendit ses lèvres lorsqu'il reconnut la nouvelle venue. Sans attendre, il descendit l'arbre à la troisième vitesse et sauta à terre. Elle n'était qu'à quelques pas du jeune homme et ne semblait pas l'avoir entendu.


-Kyky!
lança-t-il à son intention.

Sans laisser le temps au Chevalier de se retourner, Lucifer courra dans sa direction et sauta vivement sur son dos en passant ses bras par dessus ses épaules pour l'enlacer amicalement. Elle risquait de ne pas trop aimer cette entrée soudaine, mais il n'avait pas pu s'empêcher. Il ne l'avait pas revu depuis l'épreuve des élèves, donc depuis un bon moment. Il ne la relâcha pas tout de suite, restant accroché sur son dos tel un petit singe.


-Ben ça fait longtemps dit donc!
Revenir en haut Aller en bas
Kyrïe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humaine
Allégence à : Enkidiev
Maître : |
Points : 285
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 25 Aoû - 20:53

Par Parandar qu’avaient-ils donc tous avec ce surnom ?!
Si Kyrïe était partie se balader en forêt, ce n’était certainement pas pour se faire entendre appeler par ce surnom ! Et pourquoi devait-il faire autant l’unanimité ? C’était injuste ! Qu’avait-elle fait au ciel pour mériter un traitement pareil ? Cela lui donnait limite envie de pleurer. Bon d’accord c’est très, très, très, très, très (et on pourrait encore continuer longtemps comme cela) exagéré. Kyrïe n’avait jamais ressenti l’envie de pleurer à l’énoncé de ce sobriquet. Mais elle ne l’aimait pas, ça c’était certain. Avec le temps, entendre ce nom provoquait une réaction typique chez elle. Un léger haussement des épaules, les yeux qui se lèvent au ciel et un soupir d’exaspération. Et cela ne manqua pas ce jour-là. Sauf qu’aujourd’hui, elle eut à peine le temps de lever les yeux au ciel que la personne qui avait osé l’appeler « Kyky », se permit de rompre deux des règles qu’elle s’était auto-décidée sur son propre sujet. On ne saute PAS sur Kyky et on n’enlace PAS Kyky, sous peine de graves répercussions ! D’ailleurs sa réaction fut immédiate. Dès le premier instant de contact, ses muscles se crispèrent et elle se figea, aussi rigide que le plus rigide des piquets.

Cette crispation ne dura pas longtemps cependant. Étonnant. La jeune femme avait reconnu Lucifer. Mais cela ne pouvait tout de même pas durer. D’un geste vif mais sans la brusquerie qui lui était tant reconnue, elle attrapa les mains du jeune garçon et les sépara, mettant ainsi fin à l’étreinte et l’obligeant à reposer les pieds sur le sol. Elle se retourna pour faire face au gamin et l’ombre d’un pâle sourire s’était esquissé.


« Tiens donc. Une petite canaille qui ne devrait pas être là où elle se trouve. »

« Petite canaille », le surnom qu’elle lui avait donné lors de leur première rencontre, il y’a déjà quelques années de cela maintenant. Sa petite vengeance pour le « Kyky ».

« M’enfin je dois tout de même dire que tu as réussis à me surprendre petite canaille. Finalement ce petit voyage dans le désert semble avoir servi. »

Ils étaient rentrés depuis quelques jours maintenant, mais ce voyage restait encore  le sujet principal de beaucoup de bouches. Kyrïe elle-même n’en avait entendu que des rumeurs. Tout ce qu’elle savait de source sûre, c’est que le nouveau magicien d’Émeraude n’y était pas allé de main morte et qu’ils étaient tous revenus bien amochés et qu’Aragëa ne semblait pas avoir aimé tout cela. On dit même qu’elle aurait fait passer un mauvais quart d’heure au magicien et qu’il le lui avait bien rendu aussi.
Le visage de la jeune femme retrouvant le sérieux et la neutralité qui la caractérisait tant, elle s’assit sur un gros rocher un peu plus loin avant de reporter son attention sur le jeune garçon.


« Cela a vraiment été aussi rude que le disent les rumeurs qui courent dans tout le château ? »

Elle se devait de poser la question. Savoir si la réaction de sa sœur d’arme était démesurée ou si c’était le magicien qui avait réellement dépassé les bornes. Kyrïe n’aimant pas les rumeurs et les on-dit, elle préférait largement se forger sa propre opinion en connaissant les vrais faits.


Dernière édition par Kyrïe le Dim 20 Oct - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Mer 28 Aoû - 1:54

Le jeune garçon aux cheveux de neige se laissa retomber sur le sol sans résister. Il se dandina d'un pied à l'autre tout en souriant alors que Kyrïe se tourna vers le futur écuyer. Il avait toujours bien apprécié cette femme malgré son caractère pour le moins antipathique. Disons seulement qu'elle n'exprimait généralement pas ses émotions physiquement. Cela n'avait pas pour autant découragé le gamin qu'il était lorsqu'il l'avait rencontrée. En même temps, il était rare qu'il ne s'entende pas bien avec quelqu'un. Il a toujours été celui qui aime tout le monde et que tout le monde aime généralement.

Lucifer haussa un sourcil face au surnom qu'elle lui donna, mais il n'émit aucun commentaire. Elle l'appelait ainsi à chaque fois que le jeune adolescent osait la surnommer Kyky. Il ne comprenait pas pourquoi elle n'appréciait pas ce surnom amical d'ailleurs. Il le trouvait pour le moins mignon, surtout que ça contrastait avec son caractère. Peut-être est-ce pour cela qu'elle déteste tant être appelé ainsi. Le sourire du jeune homme s'élargit lorsqu'elle lui posa la question qu'il espérait. Elle n'y allait pas par quatre chemins, et il aimait ça. Lorsque Kyrïe désire quelque chose, elle le fait savoir. Cessant de se dandiner, l'enfant sauta à pied joint et attrapa d'une main une branche juste au-dessus de lui.


-M'oui, c'est vrai que c'était rude, mais je crois que le magicien avait ses raisons.

Lucifer relâcha la branche et se laissa tomber sur ses pieds et se passa une main derrière la tête, pensif.

-Enfin, on a tous été proche de se blesser gravement un moment donné ou un autre. D'abord il y avait cette téléportation qui nous a amené dans une grotte. Il fallait déplacer une roche qui bloquait le chemin.

Tout en racontant l'histoire, le garçon mimait les actions avec de grands gestes, comme il aimait bien le faire. En aucun cas ne lui viendrait l'idée d'exagérer l'histoire qu'il racontait.

-On a finalement pu la déloger tous ensemble. Par contre il y avait un gros trou juste après où on est tous tombé dedans. Il fallait ralentir notre chute, mais ça n'a pas été facile. Il y en a qui se sont fait mal. Après on a allumé des torches et il y avait un animal du désert qui grognait. C'était une maman blessée qui essayait de protéger ses petits. Far l'a tué sans le vouloir, et les autres ont décidé de rapporter les bébés. Après il y avait un gros scorpion géant qui bloquait la sortie de la grotte, mais Hayden l'a tué.


Voilà qui résumait bien la situation. Fidèle à sa personnalité, le futur écuyer ne reprochait personne et ne parlait pas non plus dans les dos des autres. Pour lui, chacun avait sa raison pour avoir agi ainsi. Certes l'épreuve était difficile pour les futurs écuyers. Même s'ils sont en temps de guerre, est-il vraiment nécessaire que quelqu'un risque la vie simplement pour un entraînement? Il en doutait.


-Hayden a dit qu'il fallait nous préparer à la guerre, que c'était pour ça qu'il avait fait les épreuves aussi difficiles... Il est très strict. Aragëa n'était pas d'accord, elle lui a dit sa façon de penser au retour puisqu'on l'a croisé. Les autres étaient pratiquement tous d'accord avec elle d'ailleurs.

Lorsque Lucifer parlait des autres, il parlait évidemment de ses camarades avec qui il avait subi l'épreuve. Il baissa les yeux en prononçant ses mots. Il n'aimait pas trop lorsque des chicanes de ce type se formait. Ses amis n'avaient pas vraiment été d'humeur au retour, et lui-même avait été épuisé autant mentalement que physiquement.


-Kyrïe... est-ce que la guerre c'est aussi pire en vrai que ce qu'on dit? Je veux dire... je n'ai pas envie de perdre mes amis pendant les combats. Et y'a Hayden aussi, il m'a proposé de m'aider avec mes pouvoirs. J'ai accepté, je ne crois pas qu'il soit si pire que ce les autres disent.

Il jeta un coup d’œil perplexe à sa vieille amie. Dernièrement, il trouvait que tout se passait rapidement, et ne savait plus trop où mettre la tête. Il espérait que la jeune femme le rassure d'une façon ou d'une autre. Un sourire vint toutefois étirer ses lèvres. Il ne voulait pas l'inquiéter pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrïe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humaine
Allégence à : Enkidiev
Maître : |
Points : 285
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 8 Sep - 19:15

Assise aussi confortablement qu’elle pouvait l’être sur un rocher, Kyrïe écoutait et regardait attentivement Lucifer lui raconter leur premier cours de magie en gesticulant à chaque phrase. Dans les faits, on pouvait admettre que les futurs écuyers aient vécu une mésaventure, mais Lucifer ne semblait pas si atteint que cela –voire pas du tout – par ces évènements. Au final, les gens avaient sur-réagis à la situation. Certes ils n’étaient encore que des enfants mais Kyrïe ne pouvait pas en vouloir au magicien de les mettre au pied du mur et de les préparer comme il le jugeait nécessaire. Il était sans doute un peu extrême dans ses méthodes, mais ce n’était pas en couvant les jeunes qu’ils seraient prêts à combattre. Devront-ils leur souffler sur tous leurs petits bobos et leur faire tenir des épées en bois tout leur apprentissage durant ? Certainement pas. Magique ou non, l’Ordre était avant tout un apprentissage martial. Ils allaient devoir s’y faire.

La jeune femme ne put s’empêcher de pousser un léger soupir lorsque Lucifer aborda rapidement l’intervention d’Aragëa. Sa sœur d’arme avait tendance à être protectrice et il s’avérait qu’avec ces gamins elle se montrait surprotectrice. Noble sentiment, mais cela n’a jamais fait de bien à personne. Elle l’apprendrait sans doute à ses dépens avec la formation de son écuyer. Mais elle n’était pas la seule. Ils allaient tous en retenir quelque chose de cet apprentissage. Et tout cela n’avait rien de rassurant du point de vue de Kyrïe.

La grande brune fut sortie de ses pensées par une question de la part de la petite canaille.  Il en avait de ces questions ! Manquait plus qu’il lui demande comment on faisait les bébés ! Mais la jeune femme comprenait le fil des pensées de Lucifer. Il n’était pas stupide. Après ce que ce Hayden leur avait fait faire, il se doutait bien que c’était pour les préparer à quelque chose. Quelque chose de plus grand, de pire, d’impitoyable. Quelque chose dont on leur parlait tout le temps, qu’on leur rabâchait même. Quelque chose qu’elle et les autres Chevaliers n’avaient eux-mêmes pas encore vécus. La guerre. Gérait un incendie c’était quelque chose. S’occuper de bandits une autre. Cela pouvait s’avérer dangereux –qu’est ce qui ne l’était pas ? – mais cela n’avait rien à voir avec la guerre. Même en étant sans expérience il était des faits qu’on ne pouvait nier ni sous-estimer. Les récits du passé étaient bien assez clairs sur ce sujet. La guerre n’avait rien à voir avec le reste. N’en restait qu’elle ne pouvait donner la réponse que Lucifer attendait d’elle. Kyrïe n’aimait pas s’immiscer dans l’esprit des gens et elle n’avait pas besoin de cela pour ressentir que l’adolescent aux cheveux blancs avaient besoin d’être rassuré sur ce sujet, même si de l’extérieur, il paraissait aussi calme qu’un lapin mangeant tranquillement une pomme. De ce côté-là, ils se ressemblaient tous les deux. Mais sans plus. Ramenant sa jambe droite vers elle, elle la plia sous son autre jambe avant de répondre au jeune.


« Je ne peux pas te répondre pour la guerre. Sur ce point nous sommes tous au même niveau. Inexpérimentés. Par contre une chose est sûre, c’est que la guerre est bien pire que ce que vous à fait vivre le magicien d’Émeraude. Pour être honnête, je pense que rien ne prépare vraiment à la guerre. Psychologiquement je veux dire. Pour ce qui est de perdre tes amis… Personne ne souhaite cela, mais cela fait partie des atrocités de la guerre, on ne peut rien faire contre. »


Comme dit, ce n’était sans doute pas la réponse qu’attendait Lucifer, mais Kyrïe ne voulait pas enjoliver quelque chose qui ne pourrait jamais l’être. Et puis à quoi bon dire « Tout ira bien, ce n’est pas si horrible » ? Mentir ne l’aiderait pas. La surprotection pouvait aussi agir de la sorte, vouloir minimiser les choses pour rassurer, mais ce n’était pas bon non plus du point de vue de la jeune femme. Sans se mentir on était plus apte à répondre à la menace non ? On peut toujours être surpris par un évènement, mais au moins le choc peut-il être vite passé.

« C’est une bonne chose que tu aies accepté la proposition de cet… Euh, Hayden c’est bien cela ? On ne perd jamais à vouloir plus s’entraîner ou se perfectionner. J’espère juste pour toi que tu as bien jaugé les choses. Même si tu ne le trouve pas si terrible, il n’en reste qu’il n’a pas l’air tendre. Il ne faudra pas venir pleurnicher s’il met la barre haute. »

Pas l’air tendre ? Non mais c’était bien elle qui disait cela ? La bonne blague. La femme chevalier n’était pas mieux ! Et elle le savait. La fin de sa phrase fut prononcée avec un petit sourire espiègle. Elle connaissait Assez le gamin pour savoir qu’il n’était pas du genre à pleurnicher pour rien, elle ne le supporterait pas dans ce cas-là, mais il fallait bien qu’elle le taquine de temps en temps, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Mer 25 Sep - 14:52

Le jeune garçon plissa les yeux, pensif aux paroles du chevalier. Les atrocités de la guerre... juste l'expression donnait des frissons au futur écuyer. En voulant devenir chevalier d'Émeraude, il espérait surtout pouvoir atténuer les conséquences de la guerre, d'une façon ou d'une autre. Il savait pourtant qu'il avait tendance à avoir des idées un peu utopique, mais cela ne l'empêchait pas d'espérer.

Un sourcil se haussa au même moment que Kyrïe prononça le mot pleurnicher. Pleurnicher? Lucifer? Elle l'avait bien regardé? C'est bien le dernier qui versera une larme, non par orgueil, mais parce qu'il en faut beaucoup au jeune garçon pour le faire craquer. Ce dernier tira la langue dans une grimace. Ça lui apprendra à se moquer, c'est tout ce qu'elle mérite!


-Et bien moi je pense au contraire qu'on peut faire de quoi face aux atrocités de la guerre, lança-t-il en reprenant les mêmes mots que l'adulte avait utilisés. En tout cas moi je vais essayer!

Il prononça ses mots le dos bien droit, fier de ce qu'il annonçait, peut-être même un peu trop pour la situation. Au moins, on pouvait dire que la volonté y était. Doucement, il s'assit sur le sol même en croisant les jambes et posant son menton dans la paume de sa main.

-Dit, tu allais où avant qu'on se croise?

Il ne prit même pas le temps de demander à ce qu'elle se taise sur le fait que Lucifer était encore sorti. De toute façon, ça allait se savoir puisqu'il devait entrer par la porte principale. En même temps, avec quelqu'un comme Kyrïe, si elle prit une décision, il n'y a pas moyen de la faire changer d'avis. Un sourire s'étira sur les lèvres du garçon alors que la situation lui rappela étrangement leur première rencontre. Encore une fois, il était là où il n'aurait pas dû être.


-Moi quand je serai chevalier, je mettrai une loi comme quoi les élèves et les écuyers ont le droit de sortir comme ils veulent à l'extérieur des murs du château. C'est vraiment long rester tout le temps à l'intérieur, on s'ennuie à la fin...


Lucifer était encore trop jeune pour réaliser les risques que ça pouvait représenter, surtout en temps de guerre. De son point de vu, il serait bien largement capable de se défendre contre une attaque quelconque. Les enfants ont la mauvaise habitude de toujours surestimer leur force.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrïe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humaine
Allégence à : Enkidiev
Maître : |
Points : 285
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 20 Oct - 14:45

Ah, l’optimiste juvénile ! Tout va bien dans le meilleur des mondes ! Les gentils finiront toujours par occire les grands méchants ! Tout le monde sera heureux et vivra en paix ! Si ce tableau était déjà posé, alors l’Ordre d’Émeraude n’aurait pas besoin d’être reconstruit. Or ce n’était pas le cas. Kyrïe retint une critique particulièrement piquante à Lucifer. C’était encore un enfant. Cela ne l’excusait pas mais elle pouvait comprendre cet optimisme de sa part. Certains adultes s’y perdait aussi d’ailleurs, là la jeune femme ne se retenait pas de faire une réflexion. Et puis, le gamin avait beau être optimiste il n’était pas idiot ni aveugle, il savait –sans doute sans s’en rendre compte – que les choses n’étaient pas toutes blanches en Enkidiev. Ce n’était pas pour rien qu’il avait demandé au magicien d’Émeraude de l’entraîner non ? La grande brune ne savait pas si l’épreuve du magicien avait ouvert les yeux à tous les écuyers, mais cela semblait avoir fonctionné avec Lucifer, au moins.

Lorsque le garçon lui demanda où est-ce qu’elle allait avant qu’ils ne se croisent, Kyrïe lui lança un regard qui était très facilement traduisible par «Ce ne sont pas tes affaires le mioche ! ». Même si elle n’allait nulle part en particulier, ce petit curieux devait apprendre à respecter la vie privé des autres et cela commençait par arrêter de poser des questions sur les faits et gestes des gens. Elle laissa échapper un petit rire sur les derniers mots de Lucifer. Ah ces jeunes ! Haha !


« Les Chevaliers n’ont pas le pouvoir de faire passer des lois. Il va falloir que tu négocies cela très durement avec le Roi ! Mais à ta place je ne me ferais pas trop d’espoir là-dessus. »

Elle allait encore passer pour la rabat-joie qu’elle était aux yeux du gamin, mais tant pis. Après tout c’était vrai ! Même si avec le temps il allait sans doute oublier cette idée saugrenue. Faire une loi pour une telle broutille, la bonne blague !
La jeune femme savait très bien ce qu’il ressentait, elle et les autres chevaliers l’avaient ressenti aussi durant leur prime jeunesse. Et combien de fois avaient-ils dérogé à la règle ? Il ne valait mieux pas commencer à compter ! La petite canaille n’avait pas besoin de savoir cela non plus. Cela ne ferait que renforcer sa position et mettre encore plus de côté le danger auquel il s’exposait à se promener tout seul, loin du château.


« À l’intérieur, à l’intérieur… Mes avis que l’enceinte du château est bien assez grande pour vous occuper au moins jusqu’à votre majorité ! »

Disant cela, la jeune femme avait repris son air sérieux et son regard était aussi sévère qu’à son habitude, voire plus. En plus, elle pensait réellement ce qu’elle disait. Elle qui avait à peine environ sept années de plus que lui, ne connaissait pas encore par cœur tous les recoins du château et de tout ce qui se trouvait derrière ses hauts remparts. Mais l’appel de l’interdit était toujours plus tentant. « La pelouse est toujours plus verte chez le voisin », non ? Pas étonnant que l’extérieur semble si attrayant. Kyrïe ne cautionnait pas pour autant l’escapade du jeune.

La jeune femme posa alors ses mains sur ses genoux et poussa un long soupir. Peut-être qu’associer des faits à ce danger, ferait peut-être ouvrir les yeux à Lucifer sur ce point de vue ci. Se levant, elle ajusta sa tunique et tourna le dos au jeune avant de s’éloigner.


«Je te conseille de retourner au château si tu ne veux pas avoir plus d’ennuis. Et je ne parle pas des remontrances des adultes lorsqu’ils verront que tu n’en fais encore qu’à ta tête ! »

Le ton de la grande brune était catégorique et il valait mieux pour Lucifer de ne pas rechigner ou essayer de la retenir s’il ne voulait pas s’attirer ses foudres. Si Kyrïe était ici ce n’était pas pour rien et si elle se baladait avec son épée ce n’était pas pour faire joli. Certains diraient qu’elle était peut-être trop prévoyante, les abords de la forêt d’Émeraude n’étaient-ils pas parmi les plus sûrs d’Enkidiev ? La réponse était non, en vue des activités qui avaient été rapportées au Roi, il y’a peu. Évidemment, cela Lucifer ne pouvait pas le savoir, d’où la mise en garde voilée de la femme chevalier qui avait désormais disparue derrière l'abondante verdure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Jeu 24 Oct - 2:30

Ah merde, Lucifer n'avait pas pensé au Roi sur le moment. C'est pourtant vrai, c'est le Roi et le Roi seul qui peut modifier les lois. Même si les Chevaliers ont une certaine influence, ce n'est pas à eux de décider de qu'il en advient. Il ne lui restera plus qu'à se montrer très convaincant... très très convaincant!

Le jeune garçon secoua vivement la tête lorsque Kyrïe affirmait que l'enceinte du château était assez grande. Le futur écuyer n'était pas de cet avis. En même temps, on lui donnerait Émeraude complet comme terrain de jeu qu'il chialerait encore. C'est ça les enfants, ils en ont jamais assez et en veulent toujours plus. On n'est jamais content de ce que l'on a. Lucifer ouvrit la bouche pour répliquer, mais les mots lui manqua alors que son regard croisa celui de son aînée. Le regard sévère de Kyrïe pouvait donner froid dans le dos lorsqu'elle le voulait. Le garçon avait appris par expérience qu'elle était aussi obstinée que lui, et que ça servait généralement à rien de s'obstiner avec le Chevalier, sachant qu'elle trouvait toujours le moyen d'avoir le dernier mot de toute façon. Cela pouvait être assez frustrant par moment, mais l'enfant s'en remettait toujours en un rien de temps.

Silencieux, il observa sa grande amie se relever avant de lui proposer, pour ne pas dire ordonner, de retourner au château. Lucifer haussa un sourcil alors que Kyrïe s'en allait d'un pas décidé, lui tournant le dos. Elle ne pensait tout de même pas qu'il allait lui obéir sagement comme le ferait n'importe quel futur écuyer, oui? Un petit sourire flotta sur le visage de l'enfant alors qu'il se mit à suivre l'adulte. Il ne chercha pas à être silencieux ni même discret. D'ailleurs, il prit la parole tout en gardant une distance de quelques pas derrière le Chevalier.


-Je peux pas.

Il ne continua pas sa phrase tout de suite, attendant d'être certain que, même si l'adulte ne le regardait pas et continuait sa marche, elle l'écoutait avec attention.

-Je peux pas rentrer seul au château, c'est beaucoup trop dangereux pour quelqu'un de mon âge. Tu t'en voudrais beaucoup trop s'il m'arrivait malheur, sachant que c'est toi qui m'a demandé d'y aller, traversant une partie de la forêt seul... sans défense... La seule façon de s'assurer qu'il ne m'arrive rien est de rester avec moi.

Le sourire de Lucifer s'étira au fur et à mesure qu'il parlait. Il venait juste de revoir son amie, il aimerait au moins passer un peu plus de temps avec elle. Même si Kyrïe n'exprimait pas ses émotions, il avait bien senti qu'elle avait été elle aussi contente de le revoir. L'enfant n'attendit pas la réponse de la jeune femme, se mettant dans la tête qu'elle ne pouvait quand même pas le contredire, et sur le coup, contredire d'une certaine façon ses propres paroles.


-Bon alors, on va où Kyky? Je connais plein d'endroits supers dans la forêt! D'ailleurs il y a une famille de loups pas trop loin, avec des petits bébés. Tu devrais les voir, je suis sûre que tu les trouverais mignons malgré ton air froid et méchant, gloussa-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrïe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humaine
Allégence à : Enkidiev
Maître : |
Points : 285
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 27 Oct - 16:54

Sale gosse… Lucifer avait beau être plus supportable que la plupart des autres gamins du château, il n’en restait pas moins que Kyrïe ne pouvait s’empêcher de penser cela de lui. Mais quel sale gosse ! Ah c’était bien eux de se croire plus malins et de contrer les adultes avec leurs propres interprétations de leurs paroles ! Qu’il était fier comme un paon de ce qu’il venait de lui renvoyer ! Il devait tant être sûr de lui qu’il venait de la moucher ! S’il savait… Il était bien venu ici tout seul non ? À lui d’assumer ses actes, peu importe ce que la jeune femme avait dit plus tôt. Mais Kyrïe ne dit rien dans l’immédiat, elle le laissait s’auto-satisfaire de sa réplique.

La jeune femme était préoccupée par autre chose pour rentrer dans le jeu du gamin, tout d’un coup aussi sérieuse et  sur les garde que Lucifer était  insouciant et tout joyeux. D’ailleurs ce dernier était tellement dans son petit monde qu’il n’avait pas noté que Kyrïe avait bifurqué vite fait et était sorti de son champ de vision. Du coup, le jeune garçon se retrouvait à glousser tout seul au milieu des fourrés. Pas très sympathique de la part de la jeune femme, mais nécessaire de son point de vue.

Un craquement retentit sur le côté gauche de Lucifer. Si le futur écuyer n’avait pas était aussi insouciant et avait sondé les environs, il ne serait pas en train de se faire surprendre par les trois hommes qui venaient d’arriver. Il ne s’agissait pas de gens du château vu comment ils étaient habillés et il ne s’agissait pas non plus de paysans vu leurs armes et leur attitude qui n’aspirait pas forcément la confiance. Les voilà donc, les brigands des grands chemins qui sévissaient dans le secteur depuis quelques jours. S’ils n’avaient pas tous une sale gueule, ils avaient presque l’air sympathiques à sourire comme ils le faisaient, en montrant leur jolies dents jaunis ou pourris ou voire carrément absentes pour l’un d’eux.

« Bah alors mon p’tit père, tu t’es perdu ? À qui qu’tu causes comme ça ? »

« T’as pas entendu s’qu’y disait ? « À Kyky » qu’y disait ! »

« Et c’est qui Kyky, mon p’tit père ? »

« Le grand méchant monstre de la forêt faut croire ! Hahaha ! »

« Nan, sérieusement, t’es avec quelqu’un le môme ? »

Disant cela, l’un des hommes du trio avait dégainé une dague et l’avait pointé vers Lucifer. L’arme était certes rouillée par endroit, mais la lame n’en semblait pas moins tranchante.

« Ouai faut nous le dire. On aimerait bien rencontrer « Kyky » »

« C’est une fille ? Parce que si c’est oui, on aimerait vraiment la rencontrer tu vois… »

A priori cette phrase avait quelque chose de drôle car les trois compères se mirent à rire entre eux pendant un petit moment. Quels idiots…
Kyrïe ne donnait plus signe de vie. Ayant complètement disparue, Lucifer semblait livré à lui-même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 3 Nov - 23:39

Les yeux rivés vers le ciel, observant les nuages blancs à travers les branches des arbres, Lucifer ne réalisa nullement que sa grande amie avait disparu. Ce fut un craquement de branche qui le ramena à la réalité. Le futur écuyer sursauta et réalisa que celle qui suivait n'était plus devant lui. La cherchant des yeux, il repéra à la place trois grands gaillards sortir de leur cachette et l'entourer, empêchant dès lors le garçon aux cheveux blancs s'enfuir à toute vitesse.

Écarquillant les yeux, Lucifer tourna sur lui-même à la recherche d'une porte de sortie alors que les brigands lui lancèrent des commentaires de moins en moins décents. Ils étaient beaucoup plus grands et plus forts que lui. Ce n'est certainement pas avec la force qu'il pouvait espérer s'en sortir. Son regard inquiet regarda derrière les hommes à la recherche du moindre signe de Kyrïe. Elle semblait avoir complètement disparu, laissant l'enfant à lui-même. Le jeune enfant se força à se calmer en contrôlant sa respiration. Il laissa les émotions des trois hommes l'envahirent et il y trouva un sentiment commun chez les trois hommes, un sentiment qu'il n'avait encore jamais senti et qui le dégoûta immédiatement: un plaisir sadique et pervers. Un frisson le parcouru alors qu'il s'enveloppa de ses bras. En plus de craindre pour sa vie, il eut la mauvaise pensée que ce plaisir sadique pourrait prendre le dessus sur ses propres émotions. Instinctivement, il se coupa des sentiments des hommes et se lança entre deux des brigands dans une ultime tentative de fuite.

Lucifer ne fit pas deux pas qu'un des hommes lui attrapa le retint en lui attrapant le bras. Le garçon tenta de se débattre tout en criant de le lâcher. Le brigand attrapa son autre bras tout en le tenant solidement alors que son compagnon brandit sa dague sous le nez de l'enfant.


-Où tu croyais aller comme ça, petit? On va te le répéter une dernière fois! Alors, où cette Kyky?

Pendant un court instant, Lucifer ne put s'empêcher de désespérer. S'il ne pouvait même pas tenir tête à trois brigands, qu'en devenait-il des Chevaliers d'Irianeth? Kyrïe avait raison... il n'était pas encore en mesure de se défendre.


-Plus là... répondit-il d'une voix basse.

Elle était partie sans faire de bruit ni rien dire. Elle pouvait être n'importe où, mais même s'il le savait, il ne leur dirait pas. Il ne viendrait pas à trahir son amie tout de même, quitte à se faire défoncer.

Un cri retentit alors que Lucifer venait de projeter une pierre avec ses pouvoirs de lévitation sur la tête de celui qui le tenait, juste assez fort pour qu'il le lâche, ce qu'il fit par réflexe. Maintenant libre de ses mouvements, Lucifer sauta sur le côté pour éviter l'arme qui était pointé dangereusement vers lui. Il attrapa une branche qu'il avait repéré pour grimper dans l'arbre mais une main attrapa son pied et le tira sur le sol où il tomba lourdement.


-Sale môme...

Lucifer était pris au piège. Il pourrait toujours envoyer des rayons incendiaires, mais il était bien incapable de faire autant de mal à une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrïe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humaine
Allégence à : Enkidiev
Maître : |
Points : 285
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 10 Nov - 14:32

Ah tiens ! « Sale môme » revenait souvent en ce moment !

Il ne fallait pas croire, Kyrïe n’avait aucune satisfaction sur la situation actuelle. Certains de ses actes pouvaient être répréhensibles. D’ailleurs, elle ne doutait pas que si Aragëa avait été présente, les évènements ne se seraient absolument pas déroulés de cette manière. Mais si Kyrïe agissait de cette manière, c’était pour deux bonnes raisons. Du moins de son point de vue. Premièrement… Oui bon d’accord elle avait utilisé Lucifer comme appât sans le prévenir… Pas très sympathique, mais nécessaire (encore une fois de son point de vue).  Les trois bonhommes savaient qu’il y avait une femme dans les parages mais ils n’imaginaient sans doute pas qu’il s’agissait d’une femme telle que la grande brune. Grand mal leur en fasse, ils allaient vite déchanter. Deuxièmement, on pouvait associer ceci à une vengeance puérile. La manière de Kyrïe pour rabattre le caquet du gamin qui avait été si fier de la moucher tantôt. Cela aurait pu être la deuxième raison de la jeune femme, mais ce n’était pas son genre. En fait, lorsqu’elle avait ressenti la présence des malotrus après cette petite confrontation sur la sureté de Lucifer hors du château avec le concerné, elle s’était dit qu’elle pourrait faire d’une pierre deux coups en s’occupant des bandits et en donnant indirectement une petite leçon au futur Écuyer qui était si sûr de lui.

Tapis dans les fourrés elle suivait attentivement la scène, usant ce coup-ci sa Télépathie pour suivre le fil des pensées de Lucifer face à une telle situation. Elle faillit intervenir lorsqu’elle « sentit » que le jeune garçon risquait de se laisser submerger par les sentiments des trois hommes. Empathique, il aurait à apprendre à ne pas se faire envahir  sans cesse par les sentiments et sensations des autres, mais ce n’était pas le moment pour un tel apprentissage. Ils n’étaient pas là pour cela.
Un fin sourire s’étira sur ses lèvres en réponse au mutisme de l’enfant. Il était effrayé, pas besoin de dons spéciaux pour le voir, et pourtant il restait buté et ne crachait pas le morceau. Même si Lucifer est du genre tête brûlée, il ne gardait pas le silence juste pour se mettre dans la mouise et avoir l’air héroïque. Il s’agissait d’un réel instinct protecteur, Kyrïe lui concédait ce noble sentiment.

Lucifer montra ensuite qu’il n’était pas à cours de ressources en utilisant ses capacités télékinésiques. Bonne idée. Dommage qu’ils soient trois, si l’homme avait été seul, le garçon aurait pu prendre la fuite. Cependant Kyrïe ne comprenait pas cette idée de vouloir grimper dans un arbre… La forêt était assez dense ici pour qu’il puisse semer les trois hommes sans trop de difficulté, malgré leur surnombre et leur rapidité. Lucifer avait l’avantage de pouvoir se faufiler un peu partout aussi, ce qui n’était clairement pas le cas d’au moins deux des trois gaillards. Malgré cela, il ne se débrouillait pas trop trop mal le gamin. Même bloqué contre un tronc il n’avait pas l’intention de laisser tomber. C’était bien suffisant pour Kyrïe qui jugea qu’il était temps qu’elle mette un terme au calvaire du jeune.

Alors que les trois hommes faisaient face au gamin, l’un deux s’écroula sur le sol après avoir poussé un cri étouffé.  Kyrïe voulait en finir rapidement aussi avait-elle directement chargé celui qui se trouvait le plus proche d’elle.  L’homme capta son mouvement du coin de l’œil, mais il était déjà trop tard. La jeune femme s’était baissée en passant à côté de lui et lui avait asséné un violent coup dans l’estomac avec le pommeau de son épée qu’elle avait dégainé à moitié. Sans attendre, elle s’était relevée et avait pivoté de manière  à tourner le dos à l’homme qu’elle venait de mettre à terre et de s’attaquer au deuxième qui n’eut pas plus l’occasion de riposter.

Épée complètement dégainée cette fois-ci, elle utilisa tout de même le pommeau à nouveau pour le frapper de revers directement au niveau de la tempe. Quant au troisième – celui armé de la dague – il se vit « cloué »  au tronc d’arbre juste à côté de Lucifer, l’épée de Kyrïe lui ayant transpercé l’épaule. Sous le choc et la douleur, il lâcha son arme, mais la jeune femme ne s’arrêta pas là. Elle retira la lame de l’épaule de l’homme, fit un mouvement rotatif du poignet pour ramener la lame le long de son bras et affligea le même coup violent qui avait eu raison de sa première victime. Le troisième brigand s’écroula à son tour. Au final ne restait plus que Kyrïe debout, Lucifer assit contre son tronc d’arbre, deux brigands inconscients et un en train de finir de vomir ses tripes et incapable de bouger plus à cause du choc. Au moins ne risquaient-ils pas d’aller bien loin le temps que des soldats viennent leur mettre la main dessus !

La femme chevalier fit un mouvement ample mais sec avec son épée afin d’y retirer une partie du sang qui rougissait la pointe de sa lame. Elle retira le reste la frottant avec un bout de sa tunique et rengaina l’épée avant de se tourner vers Lucifer.


« La prochaine fois qu’une personne te diras de foutre le camp, j’espère pour toi que tu l’écouteras ! »

Si au départ, la jeune femme avait voulu faire une remontrance au futur Écuyer, elle s’était tout de même retenue, avisant qu’il en avait déjà eu assez pour son grade. Aussi son ton et son expression étaient bien loin de la sévérité et de la froideur qu’elle aurait employé en temps normal. Elle ne semblait pas non plus être affectée par les trois autres toujours au sol. Comme si cet évènement était anodin pour elle. Limite gratifiait-elle Lucifer d’un sourire alors qu’elle lui tendait la main.

« Aller donnes-moi ta main pour que je t’aide à décoller tes fesses du sol. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   Dim 17 Nov - 23:12

Les yeux rivés sur l'homme en face de lui, Lucifer ne vit même pas la jeune femme arrivée. C'est lorsqu'il entendit un cri étouffé qu'il réalisa qu'on venait à son secours. Il sursauta en posant son regard sur le Chevalier en train de mettre à terre les trois hommes sans aucun effort. Elle pouvait être drôlement effrayant lorsqu'elle le voulait. Il retint un cri en voyant l'épée transpercer l'épaule du brigand. Les yeux écarquillés comme hypnotisé, il regarda la lame rougit de sang se retirer de la chair de l'homme. Était-ce vraiment nécessaire qu'elle y aille aussi fort? Elle aurait très bien pu l’assommer comme les deux autres, tout simplement. Oui, même si Lucifer venait de se faire agresser par ces trois hommes, il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir mal pour ceux-ci. Décidément, le jeune homme va devoir s'endurcir s'il tient à devenir un Chevalier d'Émeraude.

Le futur écuyer baissa les yeux lorsque Kyrïe le réprimanda. Elle avait raison, encore et toujours. Il ne se rappelle pas avoir eu raison face à l'adulte que ce soit une seule fois lorsqu'ils avaient des opinions différents. Le garçon leva doucement les yeux alors que la femme lui tendit la main. Il hésita un instant avant de lui prendre sa main tandis qu'elle l'aida à se relever. Toujours les yeux bas, il reprit parole.


-Je suis désolé, je n’aurais pas dû faire à ma tête… j’aurais… j’aurais dû t’écouter, avoua-t-il d’une voix à peine perceptible.

Il essuya ses mains moites sur son pantalon et en souriant légèrement. Pour le moins Kyrïe ne sembla pas réellement fâchée contre le garçon, comme si le fait d’avoir été agressé par les trois hommes aurait suffi, ce qui était plus ou moins le cas. Lucifer va sans aucun doute se calmer pour les prochains jours, mais il reviendra en force éventuellement. C’est plus fort que lui, il faut toujours qu’il aille plus loin que ce qu’on lui demande. Il se dandina en levant ses yeux bleus vers son amie.


-Tu vas vouloir m’accompagner jusqu’au château, dit?


Il n'y avais probablement plus aucun brigand ou autre dans les parages maintenant, mais il espérait tout de même que Kyrïe vienne avec lui. Néanmoins, il savait désormais que le Chevalier ne le laissera pas partir seul s'il y avait un danger quelconque pour celui-ci, et qu'elle est là pour le protéger, et c'était réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pfut [pv Kyrïe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pfut [pv Kyrïe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Émeraude. :: Forêt.-
Sauter vers: