Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Mar 20 Aoû - 14:19

Esper attendait, attentive. Quand elle sentit finalement l’énergie de son amie qui approchait, elle sortit de l’endroit où elle s’était réfugié pour rejoindre son amie. La blanche ne tarda donc pas à revenir au coté de la fille renarde et elle la regarda de ses yeux pale, se retenant tant bien que mal de la prendre dans ses bras tellement elle était heureuse qu’il aille mieux.

« Tu vas bien ? Désolée d’avoir prévenu Aragëa mais… Quand j’ai vu que tu n’étais pas là, j’ai eut peur qu’il ne te soit arriver quelques chose. »

La petite pardusse chat vit son amie qui tenait maintenant ses mains contre elle et elle laissa son regard tomber sur les mains blessées. Esper tendit alors une main hésitante et tremblante dans la direction des mains de la rousse, puis, elle sembla hésiter et releva son regard vers celui de son amie sans trop savoir si elle pouvait le faire alors elle le lui demanda :

« Tu es blessée ? Je peux te soigner si tu veux ? »

Ce n’était pas un secret pour les anciens élèves d’Emeraude qu’Esper était une très bonne guérisseuse, d’ailleurs, sans vraiment qu’elle ne le commande, ses paumes s’étaient déjà allumées et elle les avait posées sur les mains de l’enfant, apaisant ses douleurs sans vraiment lui avoir laisser le temps de lui répondre. Elle n’y pouvait rien, son pouvoir avait tendance à la faire agir sans qu’elle ne puisse s’en empêcher. Elle n’avait même pas encore finit les soins qu’elle vit du coin de l’œil Armoroch revenir vers elles. Aragëa n’était pas là et la blanche s’inquiétait un peu pour son amie maintenant. Elle baissa un peu les yeux et se mordilla la lèvre avant de demander à son autre amie.

« Elle est où Aragëa ? »

Ses oreilles étaient dressées sur sa tête alors qu’elle laissait maintenant retomber ses mains contre son flan. Sa queue de chat ondulait dans son dos. C’était bien la le signe que notre petite Diamantoise était nerveuse, elle se sentait un peu dépassée ce soir là. Elle déglutit un peu en regardant Armoroch, toujours pas très à l’aise avec les chevaux, mais en même temps, elle lui lança un regard chargé de questions. Qu’est-ce qu’il voulait ? Pourquoi il n’était pas déjà en route pour aller chercher Aragëa ?
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Mer 21 Aoû - 15:28

Lorsque l’homme en face d’elle lui avoua que Tamiska l’avait menacé, Ara ne sut plus où se mettre…décidément, cette petite n’avait pas encore tout à fait compris la leçon que la jeune femme chevalier avait tenté de lui inculquer. Tant pis, se serait pour une prochaine fois…Et ce, en tardant le moins possible, car elle devrait perdre cette mauvaise habitude durant ses années d’apprentissage au risque de perdre sa place en tant que chevalier. Elle soupira alors un instant, et dit

« Encore désolée pour elle, j’espère que cette manie lui passera avec l’âge en tout cas… »

Un silence s’installa, silence durant lequel elle posa son attention sur le loup qui accompagnait le pardusse. C’était un bel animal, mais dont la couleur de la fourrure ne lui était pas familière, somme toute, ça n’était pas un loup d’émeraude ou du nord d’Enkidiev. Son esprit s’égara alors un moment, tandis qu’elle vérifia si Tamiska était arrivé à bon port. Rassurée de la savoir auprès de son amie, elle diminua la sensibilité de son esprit, sans vraiment se rendre compte qu’elle risquait de ne plus entendre les dires venant du château, mais elle était fatiguée, et n’avaient pas envie de devoir suivre en même temps sa discussion avec le pardusse, et celle des deux petites si elles en arrivaient à ce moyen. Ce fut d’ailleurs la voix du pardusse, enfin de Taliesin, qui la sortit de sa torpeur passagère

« Ne vous inquiétez pas, vous en avez déjà trop fait » dit-elle, amusée, alors qu’elle détachait l’arc de son épaule, prenant la flèche dans la même main et tendant le tout vers le mercenaire.
« Je vous rends vos biens, Tamiska n’étant plus ici il n’y a aucune raison que je m’autorise à les garder plus longtemps »

Elle lui sourit alors, penaude, tandis qu’un léger frisson la parcouru alors que le vent c’était lever un peu plus. La fatigue ne l’aidait pas dans cette situation, mais elle ne retournerait pas tant qu’Armorroch ne lui aurait pas ramener ce qu’elle lui avait demandé. L’étalon se trouvait encore dans la cour du château, regardant avec attention les gamines. Lorsqu’il fut certain que fille-renard ait été soignée par fille-chat-blanc, soit quand ses peaume-soleil se sont éteinte, il se mit à siffloter pour toute réponse à ses questions. Alors, il reprit le chemin de l’écurie, sifflotant à nouveau tandis qu’il les regardait, les incitants à le suivre. Lorsqu’elles s’éxécutèrent, il s’avança jusqu’à la porte de chêne barrant la pièce où se tenait la sellerie et s’arrêta pile face à celle-ci.

_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 24 Aoû - 16:35

[h-J: Désolé pour l'attente sad  ]

La pardusse était figée, comme dans un état second, comme si elle avait vue un fantôme. Et puis c'est la voie de son amie qui la fit sortir de cette état, la jeune fille renarde secoua alors la tête pour se concentrer sur ce qu'elle lui disait, elle s'excusait. Pourquoi? La jeune fille pencha doucement la tête sur le côté puis la secoua de gauche à droite.

-Non ... je...

Elle était si loin de cet homme et pourtant elle avait si peur, de vieux souvenir venait la hanter et Tamiska s'efforçait d'ériger un mur autour de ses pensées pour ne pas mettre son amie dans le même état qu'elle. Ce pardusse, il lui en rappelait malheureusement un autre, un homme coupable de violence et même de meurtre... Bien qu'il ne soit de la même couleur et ne projet guère le même genre de sentiments, la jeune fille l'avait totalement confondu l'espace d'un instant. Dans sa tête actuellement elle superposait le visage des deux hommes, un nouveau frisson lui parcouru le dos alors que le mur qu'elle s'efforçait de maintenir en place prit une couche supplémentaire.

- Je te dit merci d'avoir demander à ... Au chevalier Aragëa.

Un nouveau frisson lui traverça le dos et si il arrivait quelque chose à Aragëa à cause d'elle? On l'exclurait alors très rapidement de l'ordre n'est-ce pas? Sans compter qu'elle s'en voudrait toute sa vie, un peu comme c'était le cas avec sa mère. Repensant à cette dernière Tamiska sentie une vague de tristesse l'envahir, elle n'était qu'une enfant et n'avait rien pue faire étant trop faible... Et encore aujourd'hui elle était faible! Déjà que le magicien d'Émeraude c'était bien évertuer à le leur faire comprendre à quel point ils ne valaient rien...

La jeune fille était tellement perdue dans ses pensés qu'elle n'entendit même pas la phrase suivante d'Esper, la blanche avait tout simplement prit ses mains brûler et grâce à ses talents particulier de guérison, la pardusse soigna les paumes de la renarde, qui ne bougea pas d'un poil pendant toute l'opération, après quoi quelques instant plus tard, Esper lui demanda où était Aragëa. La renarde frissonna d'effrois une fois de plus et son regard passa d'Esper vers l'immense cheval-dragon. Le mure qu'elle maintenait en place depuis le début tomba d'un seul coup. Le visage des deux hommes se superposant toujours l'un par dessus l'autre dans son esprit y trouvant de plus en plus de ressemblance.

-Elle... Elle est dans la forêt.

Son regard vert émeraude fixait le cheval noir qui faisait les cents pas derrière elles, allant et venant d'un côté à l'autre, elle ne comprenait pas ce qu'il faisait encore là!

- Va chercher le chevalier Aragëa au lieu de tourner en rond!

Dilt alors la jeune fille en pensant que depuis son départ il avait pue se passer pas mal de chose entre la femme chevalier et l'homme, peut-être était-elle blessé même? Ou pire encore? La pardusse frissonna une nouvelle fois et observa le cheval aller et venir, soupirant profondément la jeune fille décida d'aller voir.

*Stupide bestiole, c'est pas le temps de jouer on sait pas ce qui se passe là-bas!*

Songea alors la jeune fille en arrivant devant la porte où le cheval semblait vouloir entrer, un regard intérogateur coula de la porte vers Esper. La pardusse qui savait que son amie n'aimait pas du tout les chevaux, fini par simplement ouvrir la porte et voir ce que faisait l'animal. Elle rapporta ensuite son attention vers Esper une fois de plus...

-Je... Elle n'est pas seule là-bas Esper...

Débuta la jeune fille en tournant à nouveau son regard vers la bête avant de le rapporter vers son amie une nouvelle fois. Tamiska elle, elle avait l'impression de vivre un cauchemar et sa voie n'avait rien de rassurent il faut bien l'admettre, la pardusse renarde mourrait de trouille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 26 Aoû - 13:14

Esper ne pus s’empêcher de laisser échapper un soupire de soulagement quand Tamiska la remercia d’avoir averti Aragëa, la blanche avait eut peur qu’elle ne lui reproche. Elle avait ensuite soigné la fille renarde sans trop lui laisser le choix d’accepter ou non les soins qu’elle lui prodiguait. Elle avait ensuite demander où était la femme chevalier et, là, elle eut un peu de mal à comprendre ce qu’essayait de lui expliquer l’autre futur écuyère. Ce qu’elle compris, c’était qu’Aragëa était encore en forêt. Pourquoi n’était elle pas revenu avec Tamiska ? Elle ne voulait peut être pas surchargé Armoroch… Non, l’étalon-dragon aurait sûrement pus les porter toute les deux ! Il devait y avoir une autre raison. Tamiska ordonna à l’étalon d’aller chercher Aragëa au lieu de tourner en rond et une des oreilles de l’enfant se dressa, si Armoroch agissait ainsi, c’est qu’il devait avoir une raison de le faire alors elle ouvrit le bouche pour l’expliquer à la rousse mais l’équidé prenait déjà le chemin de l’écurie.
Heureusement que s’occuper de Wren aidait la blanche à combattre sa peur plu en avant que les cours d’équitation d’Aragëa ne l’avait pu. Tamiska ouvrit la porte sans plus, elle ne comprenait pas ce que voulait l’étalon mais la blanche se doutait que, si il demandait à aller là, c’était pour quelque chose qui était dans les affaires d’Aragëa. La jeune fille inspira profondément et s’engagea à son tour dans l’écurie. Voir tout les chevaux, ou presque, endormis lui faisait bizarre, mais elle n’était pas là pour ça. Contournant le cheval, elle entra dans l’entrepôt tout en haussant un sourcil aux paroles de son amie.


« Il y a qui avec elle ? »

Demanda t elle simplement en allant prendre le sac de la femme chevalier pour le ramener près d’Armoroch, le lui tendant ouvert tout en le gardant à bout de bras, le grand cheval ne la rassurait toujours pas. Elle lui demanda alors simplement, tout en restant attentive à la réponse de Tamiska.

« Tu veux quelque chose qui est là dedans c’est ça ? Montre moi quoi… »

Elle gardait toujours les bras tendu en essayant de lui maintenir la sacoche la plus ouverte possible, ce qui n’était pas très facile parce qu’elle tremblait un peu. La blanche regarda ensuite l’étalon avant de dire…

« Je devrais peut être te l’attacher sur le dos comme ça plutôt… »

Elle attendit quelques minutes, si l’étalon ne lui désignait rien, elle attacherait la sacoche à son dos… Même si ce serait sûrement maladroitement. En attendant, elle se mordillait la lèvre ne regardant Tamiska, attendant toujours sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 26 Aoû - 13:16

Taliesin avait été honnête et puis, si cette femme faisait partie de ce qui, dans sa meute natale, était les mère nourrisse pour cette enfant, elle aurait besoin d’avoir toutes les cartes en mains. Le Pardusse avait encore entendu les excuses de la femme et s’était contenté de hausser les épaules. Il ne lui en voulait pas, elle agissait juste étrangement et il n’arrivait pas à comprendre son comportement… La femme ajouta encore qu’elle espérait que cette manie lui passerait avec l’âge et il hocha imperceptiblement la tête.

** Il vaudrait mieux que ce soit le cas pour son propre bien… **

La phrase avait été pensée avec un soupçon de tristesse alors qu’il fermait les yeux un instant, chassant de son esprit les souvenirs que cette rencontre avait éveiller, ainsi que les pensées liées à ces derniers. Ses oreilles de loup s’étaient très légèrement affaissées, jusqu’à ce qu’il secoue la tête en bouclant à double tour ses pensées pour plus tard. Il n’était pas le genre de personne à s’apitoyer sur son sort ou à se faire plaindre alors il garderait tout ça pour quand il serait seul… avec Loup. Il aurait bien fait plus, mais ce n’était pas vraiment possible et il en fit part à la jeune femme qui lui dit qu’il en avait déjà trop fait. Haussant un sourcil, il la regarda. Vraiment ? Pour lui, ce qu’il avait fait ce soir était tellement naturel. Quoi qu’il en soit, la femme lui rendit son arme et il se détendit légèrement en calant à nouveau son arc dans son dos, gardant la flèche à la main comme il n’avait pas son carquois à porter de main pour le moment. Il lui adressa alors l’ombre d’un sourire.

** Merci… Je n’avais rien trouver de mieux pour tenter d’apaisé son courroux… mais ce n’est pas une grande réussite… **

Il haussa alors simplement les épaules alors que sa queue de loup bougeait lentement dans son dos. A ses cotés, Loup avait posé son regard d’argent sur la femme, il semblait se demander ce qu’elle était au juste, mais le mercenaire ne pouvait pas lui en vouloir, jamais ils n’avaient croisé quelqu’un qui lui ressemblaient ou qui avaient une odeur proche de la sienne. Il cligna des yeux en la voyant frissonner et détourna un peu les yeux avant de lui demander :

** Vous avez froid ? **

Finalement, ce ne serait peut être pas une mauvaise idée de l’emmener à son campement, ne serait-ce que pour qu’il ravive son feu de camp et qu’elle ne risque pas d’attraper froid…
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Mar 27 Aoû - 10:30

Armorroch attendait devant la porte, penaud, et lorsqu’on lui ouvrit il tenta tant bien que mal de s’y glisser mais il ne passait pas, quoi qu’il essaie la seule chose qu’il parvenait à faire était de passer sa grosse tête au travers des chambranles de la porte. Les oreilles de l’équidé se baissèrent légèrement alors qu’il continuait de s’exprimer dans sa curieuse langue composée de sifflement et de hennissement pour tenter de faire comprendre ce qu’il voulait au gamine, mais rien à faire ! Cependant, la petite deux-pattes-fille-chat-blanc-Esper sembla comprendre qu’il cherchait quelque chose , l’étalon mit ses oreilles droits devant en sifflotant plus joyeusement pour acquiescer et se redressa pour opiner du chef, se cognant la tête contre l’arcade de la porte ce qui lui fit baisser aussi rapidement.

Lorsque la petite lui présenta une des sacoches de sa sœur-deux-pattes, Armorroch fouilla dedans sans prendre de pincette, faisant tomber au sol l’outre, les morceaux de viande sechée, les vêtements de rechange et le tas de breloque qu’elle pouvait contenir mais la cape n’y était pas… Rabaissant ses oreilles, il émit un autre sifflement plaintif en regardant autours de lui pour se faire comprendre..et Eureka ! Il tira doucement la pardusse renard jusqu’à lui, attrapant le tissus de sa cape et l’agitant tout en pointant les Affaires d’Aragëa… Il voulait le grand-tissus-qui-cache-les-bipèdes-de-la-pluie qui se trouvait dans une autre des sacoches de la femme chevalier. Après avoir répété son manège plusieurs fois, il lâcha la cape de la gamine et sifflota à nouveau en regardant les affaires de la femme chevalier. Et pour être certain qu’elle ne sortirait pas de la pièce sans qu’elle n’ait trouvé ce qu’il voulait, il se laissa choir sur sa croupe, s’asseyant sur le sol et bloquant l’unique entrée et sortie de la pièce.

Une fois qu’elle lui eut rendu ses armes, Aragëa eut l’impression qu’il s’emblait déjà plus à l’aise… Ce qu’elle ne comprenait pas forcément car elle c’était présentée en tant que chevalier, et le peuple savait parfaitement qui ils étaient, surement les réactions de la petite renarde avaient dû le mettre sur ses gardes ? Elle ne savait pas, et était bien trop fatiguée pour y penser plus longuement… Actuellement, son esprit ne rêvait qu’a une chose : retrouver son lit. Elle se perdit d’ailleurs encore un instant dans ses réflexions, ne remarquant même plus qu’elle frissonnait à chaque fois que le vent frais de la nuit venait lécher sa peau. Maintenant que l’adrénaline provoquée par son inquiétude vis-à-vis de la gamine commençait à s’estomper, sa fatigue lui revenait comme un coup de marteau, la faisant changer d’appuis sans arrêt pour se garder un minimum actif et éviter un maximum de céder à l’envie de bailler. Elle fut alors tirée de son monologue interne par Taliesin, relevant son regard vers lui, elle sourit timidement en disant

« Non non…c’est juste à force de rester immobile car cette nuit est un peu plus fraiche que les autres… rien de grave »

Elle jeta un bref coup d’œil dans la direction qu’avait pris Armorroch, se demandant quand est-ce qu’il reviendrait… Elle aurait simplement put indiquer au gamine ce qu’elle voulait par télépathie, mais elle n’en avait pas le courage bien que ce soit d’une simplicité enfantine pour elle. De toute façon, Armorroch reviendrait même si il semblait prendre son temps…après tout, il était aussi exténuer qu’elle à cause du voyage fait pour retrouver les élèves à Turquoises. Son regard se posa ensuite à nouveau sur le mercenaire, et elle haussa simplement les épaules pour montrer qu’elle ne savait absolument pas quand l’étalon reviendrait, souriant à cause de la situation singulière dans laquelle elle se trouvait tandis que sa queue de chat ondulait mollement derrière elle, se glissant parfois autours de ses jambes dans une tentative veine d’enrayée l’impression de froid qui était de plus en plus présente, foutu fatigue..

_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 31 Aoû - 22:49

[H-j: désolé pour l'attente, je pensais que ce n'était pas encore à moi ^^' et bien oui >.< ]

La jeune pardusse avait l'impression de vivre un cauchemar, elle sentait encore le regard de l'homme sur elle et mentalement superposait toujours se visage à celui d'un autre pardusse, un homme roux au trais de renard, ressemblant à elle, Tamiska ressemblait à son géniteur! Un frisson d'horreur lui traversa le dos et la jeune fille due secouer la tête pour la chasser et se ressaisir quand son amie lui demanda avec qui était Aragëa. Elle mit quelque minutes avant de répondre posant le regard sur la bête et son amie une nouvelle fois avant d'ouvrir la bouche.

-Elle... elle est avec...

La pardusse se gratta le crâne puis fini par hausser les épaules.

-Je ne sais pas, je ne le connais pas... Mais moi il ne me dit rien qui vaille... Il...

La jeune fille sentait sa voix se nouer et des larmes lui montèrent aux yeux. La lèvre inférieur de la rousse se mit alors à trembler puis la jeune fille décida de poursuivre son amie avait le droit de savoir, elle usa toute fois de la télépathie pour poursuivre ne se sentant pas le courage pour le faire à voix haute.

*** Il m'a poursuivit dans les bois, il ne voulait pas me quitter d'une semelle et j'ai eu vraiment peur, mais heureusement Aragëa est arriver et j'ai pue partir... mais elle... Elle est rester avec lui, je sais pas pourquoi elle à faite ça. ***

Résuma alors simplement la jeune pardusse en observant son amie comme si elle lui aurait parlé de vive voix, puis elle observa alors le cheval se mordillant la lèvre inférieur tentant de contrer son insécurité actuel face à cet homme qui était pourtant loin d'elle en se moment et puis à son esprit elle ne pouvait s'empêcher de superposer le visage de l'homme à celui de son père, un pardusse renard roux. Elle ne faisait pas que les comparer, elle se disait que cet homme et l'autre était les mêmes! Elle ne voyait aucune différence entre les deux.

Puis Armorroch tira sur la cape noir que Tamiska s'était mise avant de partir ce soir-là et la sortie alors de ses songes, la pardusse sursauta d'abord puis observant le cheval elle fini par comprendre.

-La cape que...

*j'ai brûlé...*

La rouquine entra à son tour dans l'espace où était Esper et se mise à chercher une cape, maintenant qu'elle savait se que voulait la bête c'était comme une illumination. Elle chercha un peu partout puis quand elle mise enfin la main sur une cape la pardusse revins alors vers le cheval.

-C'est ça que tu veux n'est-ce pas?

Dit-elle en montrant la cape qu'elle venait de trouver désirant que l'animal aille rapidement chercher la femme chevalier qui l'avait sortie de là. La renarde ne savait pas vraiment quoi faire avec la cape non plus en faite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Dim 1 Sep - 0:08

Taliesin tentait de ‘parler’ un peu avec la jeune femme. Il aurait eut moins de scrupule à la laisser seule que l’enfant… surtout qu’il ne rêvait que de retourner se blottir près du feu. Sauf que cette femme l’intriguait et ce n’était que sa sauvagerie qui l’empêchait de déjà l’avoir fait crouler sous les questions. Ses oreilles frissonnèrent sur son crâne alors qu’il se plongeait dans des réflexions. Moins timide que lui, Loup s’était maintenant rapprocher de la femme commençant à la renifler un peu en lui tournant autour. Quand le pardusse se secoua et vit le comportement de son ami, il hésita à le siffler, sachant que le canidé lui en voudrait puisqu’ils étaient presque égaux tout les deux… Ses oreilles frissonnèrent à nouveau à cette pensée alors que son regard doré dévia vers celui de cette femme qui avait une odeur très diffuse de chat… Plus fort que si elle en avait simplement un dans son entourage. Il cligna un moment des yeux avant de lui transmettre :

** Désolé, il est très intrigué par votre odeur et je doit avouer que moi aussi.**

Il se mit à rougir en se rendant compte que cette phrase pouvait sonner plutôt bizarre. Il détourna alors changeant de pieds d’appui alors qu’il se mit à lisser les plumes qu’il tenait de l’autre main, plus pour s’occuper qu’autre chose. Il laissa échapper une légère toux gênée puis il repris.

** Ce que je veux dire c’est que nous n’avions encore jamais rencontrer quelqu’un qui avait une odeur comme la votre…**

Il détourna les yeux, mal à l’aise. Ce n’était pas vraiment mieux comme formulation… Cela pouvait être mal pris et elle pouvait autant prendre ça comme une insulte que comme un compliment… Alors qu’en fait ce n’était ni vraiment l’un, ni vraiment l’autre, une simple constatation… Un peu honteux de sa maladresse, il se concentra sur la flèche dont il continuait à lisser le plumage. Regrettant de ne pas avoir un morceau de bois et un peu de lumière pour se trouver une raison plus normale de ce concentrer sur quelque chose d’autre que la femme chevalier. Puis, tout à coup, il décida de changer de sujet et se rappela de la présentation de la femme, il releva alors son regard doré pour le planter dans le regard de la jeune femme :

** Au fait… qu’est-ce que c’est un chevalier d’émeraude ? **

Pour lui, l’émeraude n’était qu’une pierre, il n’avait pas vraiment cherché à savoir le nom des lieux qu’il avait traversé pour arriver jusqu’à la clairière où il campait ce soir là… Quand à l’histoire de ce lieu, il en savait encore moins à ce sujet. Pour lui, ce n’était qu’un bois parmi d’autres. Il n’était donc pas non plus conscient que sa question prouvait qu’il était étranger à ce royaume et même à ce continent… Les oreilles du pardusse continuaient à frissonner sur son crâne alors que sa queue esquissait maintenant une sorte d’ondulation dans son dos…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Dim 1 Sep - 0:10

Esper tentait de trouver à Armoroch ce qu’il voulait, mais ce n’était pas facile, surtout avec la peur que lui faisait toujours ressentir cet immense cheval… Ce n’était pas pour rien qu’elle avait toujours préféré travailler avec Anthracyte. La blanche regarda l’étalon envoyer tout au sol. D’ailleurs, quand Myrdhin y vit les morceaux de viande séchée, il s’empressa de les engloutir. Tant et si bien que sa maîtresse fronça vivement les sourcils en l’appelant d’un ton sec. Trop tard, il n’y avait déjà plus trace de la viande séchée. L’étalon continua encore un peu ses recherches, mais ce qu’il cherchait ne semblait pas être dans cette besace… D’ailleurs, le voilà qu’il tiraillait Tamiska… Non, pas Tamiska, sa cape. Elle l’avait compris en même temps que la fille renarde et, comme cette dernière partie chercher la cape, l’adolescente aux cheveux de neige ramassa tout ce que l’étalon avait fait tomber au sol – et qui n’était pas en voie de digestion – pour les ranger à nouveau dans le sac.

Ce faisant, elle réfléchissait à ce que son amie lui avait appris, croisant les informations avec ce qu’elle pouvait observer. Armoroch n’avait pas l’air particulièrement inquiet… juste pressé… Aragëa ne devait pas être en danger contrairement à ce que prétendait Tamiska… Et dans le pire des cas, elle aurait sûrement appeler à l’aide un des autres chevaliers et non elles deux. Alors l’adolescente réfléchit encore un instant avant de dire simplement à la rousse :


« Tu sais, Aragëa sait ce défendre et je ne pense pas qu’il soit vraiment un danger pour elle. Si elle est rester là bas, c’est peut être parce qu’elle a choisit de lui faire confiance… »

Elle ne voulait pas blesser son amie, mais c’était ce qu’elle pensait. Mentalement, elle se dit aussi que c’était peut être aussi parce qu’elle l’avait trouver beau ou gentil… Ce ne serait pas la première fois. Réprimant une petite toux amusée, elle chassa cette pensée de son esprit et adressa un sourire qui se voulait rassurant à Tamiska. Après tout, à part les autres chevaliers, elle était celle qui connaissait le mieux la femme chevalier… et encore, elle la connaissait peut être mieux que certains d’entre eux… ou différemment en tout cas.

Elle vit alors Tamiska présenter la cape à Armoroch et referma la besace avant de regarder l’étalon, cherchant à savoir si c’était bien cela qu’il avait chercher tellement vigoureusement qu’il avait sûrement dû réveiller certain des chevaux. Du coup, Esper comptait passer voir Arlywren avant de retourner ce coucher… La petite jument pourrait peut être la calmer un peu… Cela lui fit un peut étrange de penser ça, elle qui avait encore tellement peur des chevaux quelques temps plus tôt…
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 9 Sep - 14:46

Lorsque le loup s’approcha d’elle, Aragëa n’eut pas un seul mouvement de recul… que du contraire, elle laissait le loup procéder à son inspection sans aucune crainte vis-à-vis de lui car elle n’en avait pas peur. Un petit sourire amusé étirait ses lèvres alors qu’elle levait légèrement le revers de sa main vers lui, de façon à lui montré qu’elle lui donnait son accord pour qu’il puisse identifier et mémoriser son odeur. Amusée, sa queue de chat continuait d’onduler dans son dos, frôlant parfois l’animal qui continuait de lui tourner autours quand ça n’était pas le sol malgré la cape qui lui couvrait les épaules. Cependant, quand le pardusse s’excusa du comportement de son ami elle reporta son regard vers lui, haussant un sourcil perplexe lorsqu’il avoua que sa l’intriguait également et elle ne parvint pas à retenir un petit rire lorsqu’il s’enfonça un peu plus par la suite…Il était amusant à ses dépens, et ses réactions continuait d’arracher un petit sourire à l’hybride.

La jeune femme n’eut pas l’occasion de reprendre son sérieux et de le questionner sur le pourquoi de la chose qu’il lui posa une question qui la désarçonna complètement, comment pouvait-il être ignorant de cela ? C’était impossible ? ha moins… à moins qu’il ne vienne pas d’Enkidiev ? La stupeur devait très certainement se lire sur le visage de l’hybride, mais elle parvint malgré tout à se reprendre tout en sentant son esprit se remplir de curiosité vis-à-vis de ce charmant étranger. Elle lui sourit plus franchement, et proposa alors

« Et bien… Je peux vous expliquez tout cela mais ce sera assez long, que diriez-vous de marcher durant ce temps ? Sinon nous risquons de finir à moitié ankyloser si ce n’est congelé »

Elle continuait de le regarder avec un petit sourire, malicieuse, luttant contre la fatigue qui l’assaillait au point quelle fut visible par une poignée de menu détail dans sa posture et sa façon d’être : Ses oreilles étaient un peu basse, ses yeux quant à eux étaient petits et légèrement cerné, son teint de peau semblait un peu trop clair et elle frissonnait sans cesse…rien de très glorieux pour une femme chevalier.

Armorroch était toujours assis dans l’unique entrée de la pièce, à observer les deux fillettes alors qu’il venait de finir son petit manège pour tenter de se faire comprendre. Par chance pour lui, les deux-pattes l’avaient compris cette fois-ci ! Il sifflota joyeusement à la réaction de la renarde, et se releva, la fixant de ses yeux bleus glaces tandis qu’elle fouillait les sacoches à la recherche d’une cape. Lorsque la gamine revint avec celle-ci, il posa son imposant nez sur le front de la renarde en respirant doucement… puis attrapa la cape et recula dans le couloir non sans cogner la porte et ses chambranles plusieurs fois, en arrachant d’ailleurs un au passage… Il se mit alors à piaffer sur place en sifflotant, fier de lui, et quitta tranquillement les écuries et le château en trottinant de façon guillerette. Il ne lui restait plus qu’à rejoindre sa deux pattes !


_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "Toute personne qui pense fortement fait scandale." - Feat Nathan A. Baker
» Lettre d'excuse.
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Émeraude. :: Forêt.-
Sauter vers: