Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Jeu 15 Aoû - 5:27

Tamiska en avait marre! Elle n'en pouvait plus de tout cela! Pourquoi est-ce que le sort s'acharnait-il autant sur elle? Cette Examen l'avait mit à bout de nerfs elle avait dit un tas de choses que la jeune fille n'aurait certainement pas du dire, elle avait mal, tellement mal qu'elle ne savait même plus ou elle avait mal! Son corps en entier était rouge et se confondait presque avec ses cheveux roux.

Bien sûre quand la jeune fille était arrivé à Émeraude, elle avait dormit, mais elle s'était couché tellement tôt que son cycle de sommeille était complètement bouleversé et elle s'éveilla au milieu de la nuit. D'ailleurs la pardusse s'éveilla en cherchant son air, s'imaginant dans un endroit si chaud qu'elle avait du mal à respirer. La jeune fille observa autour d'elle, tout le monde dormait encore, à commencer par Gaïa et Mademoiselle Cat qui c'était battue tout le long de son sommeille pour avoir la meilleure place sur le ventre de la pardusse qui avait fini par les pousser chacun de leur côté, la chat à gauche, le fennec à droite.

Quoi qu'il en soit, la pardusse fini par sortir délicatement de son lit, se laissant glisser sur le sol avant d'ouvrir un placard tout en douceur et de simplement délaisser là sa tunique de nuit pour se vêtir en vêtement de jour. Une simple tunique bleu et un pantalon noir et une cape aux sombres couleurs de la nuit, voilà tout ce qu'elle portait, laissant même de côté ses bottes.

La pardusse laissa là ses animaux se doutant qu'elle serait là bien avant leur réveille, l'adolescente c'était d'ailleurs assuré que Gaïa ne puisse pas tomber en bas du lit posant son oreiller entre les deux animaux  et roulant une couverture de l'autre côté qui créerait une barrière pour pas que la fennec ne glisse et se fasse mal. Une fois bien certaine qu'aucun mal ne pouvait lui être fait, la pardusse quitta les lieux à la recherche de fraicheur, de tranquillité et surtout d'un lieu où les hommes tel qu'Hayden et Azer n'existerait pas! Mais voilà, s'éloigner du château pour prendre du repos, n'était pas non plus la chose la plus intelligente, mais elle ne se sentait pas la force de rester, elle avait envie de crier sa rage, sa colère de vider ses poumons de tout ce qui s'y trouvait et d'évacuer son coeur des sombres dessins qui semblaient vouloir s'y incrusté, non l'écuyère n'allait pas bien, pas bien du tout!

-De toute manière c'est pas comme si je partait longtemps...

Dit alors la jeune fille à voie basse afin de soulager sa conscience qui l'assenait déjà de lourdes réprimande, elle savait très bien qu'elle ne devait pas sortir de l'enceinte du château et d'ailleurs ne l'avait jamais fait avant se jour.

La jeune fille fila telle une ombre dans la nuit, se cachant sous sa cape, puis s'échappa de ce lieux qu'elle n'avait quitté qu'une seule fois : la journée de son examen. La pardusse s'éloigna sans regret de ce lieux avec bien sûre l'intention d'y revenir avant la fin de la nuit. La jeune fille enveloppait son esprit d'un lourd bouclier mental pour être la seule à connaitre les idées qu'elle avait dans la tête, puis une fois en forêt, la jeune fille se découvrit la tête de sa cape redressant ses oreilles dessus son crâne, la pardusse observa alors autour d'elle, apparemment il n'y avait personne à la ronde. Incapable de se contenir plus longtemps elle laissa un cris de rage puissant franchir ses lèvres.

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

La pardusse reprit son souffle en respirant bruyamment, les oreilles rabattues contre son crâne, elle venait d'échapper une partie de la rage qu'elle avait due à l'examen, mais plus encore. Tout ce qui pesait sur son coeur. Puis d'un coup la jeune fille de 13 ans crue recevoir une sorte de réponse à son cris perçant. Un animal qui hurlait peut-être? Soudainement elle trouvait son idée de venir seule au milieu de nulle part vraiment stupide. La jeune fille observa tout autour d'elle à la recherche du son qu'elle avait entendu, des bruits de pas venait dans sa direction et elle s'adossa à un arbre pour éviter de se faire attaqué de dos, emplissant ses mains d'une énergie enflammé qu'elle s'efforçait de conservait et de la faire grossir, sans vraiment se soucier que les paumes de ses mains commençaient à lui faire mal, elle était prête à envoyer cette énergie dès que quelque chose entrait dans son champ de vision.


Dernière édition par Tamiska le Ven 16 Aoû - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Ven 16 Aoû - 22:36

Le trajet entre Zenor et Emeraude n’avait pas été de tout repos pour Taliesin. Il se sentait épuiser et même un peu gourd. Il n’avait d’ailleurs qu’une envie : monter son campement de fortune et dormir. Ce qu’il fit bien entendu, juste après s’être repus d’un lièvre qu’ils avaient tué plus tôt dans la journée. Le loup du Pardusse avait déjà mangé à ce moment là, une perdrix qu’il avait attrapée au vol. Comme toujours, il avait tendu son couchage, comme toujours, il s’y était installé, gardant son arc près de lui avec une flèche encochée, au cas où. Soit, il s’était donc endormit et avait plonger dans un sommeil noir, sans se douter que la nuit ne serait pas aussi paisible qu’il le pensait. Au beau milieu de la nuit, un cri le réveilla et il se dressa sur ses pieds, se préparant à tirer quand Loup répondit à ce hurlement en hurlant lui-même ce qui poussa l’homme à froncer ses sourcils.

Encore à demi éveiller, il n’eut que le réflexe d’emboîter le pas du loup lorsque ce dernier s’élança dans la forêt. Le Pardusse n’aimait pas laisser ses affaires sans surveillance, mais bon, il faudrait bien qu’il fasse avec pour le coup. Il n’eut pas allé très loin et, au détour d’un fourré, le loup s’immobilisa, en arrêt. Apparemment, il avait trouvé la piste qu’il suivait. Le Pardusse le suivit sans mot dire jusqu’à apercevoir une fillette au beau milieu des bois. Il détailla un moment l’enfant et ce qui le marqua plus encore que ses cheveux roux flamboyant fut ses oreilles et son odeur. Cette enfant était aussi une pardusse ! Pas de la même race que lui certes, mais c’était un fait assez notable pour le surprendre et qu’il le note. Ainsi, il y avait des gens comme eux ici ? C’était la première fois qu’il en voyait un.

Revenu de sa stupeur première, le Pardusse remarque que la fille s’était mise dos à un arbre. Se sentait-elle menacer ? Il relâcha la corde de son arc et désencocha simplement la flèche pour ne pas l’inquiéter plus que ça… Que pouvait il s’être passer pour qu’elle soit ainsi méfiante ? Avait elle été attaquée ? Etait-ce cela qui l’avait fait crier ? Un peu inquiet, Taliesin laissa retomber son arc pour le laisser pendre à ses cotés. Posant ainsi son regard doré sur la fillette, il lui adressa ce qui devait être un sourire doux en lui faisant comprendre qu’il ne lui voulait aucun mal.


** Qu’est-ce qui t’arrive petite pour crier ainsi ?**

Transmit-il à l’enfant par télépathie. Depuis qu’il avait été plus ou moins obliger de devenir mercenaire, il s’était habitué à ne parler que comme ça. Ce n’était pas toujours facile et, parfois, il était bien obliger de verbaliser ce qu’il pensait et de parler aux autres. Le Pardusse restait donc immobile, attendant que l’enfant se détende, sans penser une seconde qu’elle pourrait ne pas percevoir sa présence comme pacifique. Près de lui, le loup gardait son regard rivé sur la fillette et, la tête un peu penchée sur le coté, se demandant ce qu’à la petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Ven 16 Aoû - 23:25

La jeune fille était en train de concentrer dans ses mains une énergie enflammée, bien sûr qu'en faisant cela elle se brulait un peu les paumes des mains, mais au fil des ans elle s'était habitué à endurer cette douleur et pouvait ainsi conserver cette énergie plus longtemps. La petite rouquine concentrait donc cette énergie, prête à se défendre contre ce qui s'approchait quand soudain elle le vit. Là devant elle, un homme avec des oreilles pointue, semblable au sien et ... Un loup!

Elle entendit dès lors une voix se répercuté dans sa tête, prise de panique elle laissa s'échapper l'énergie enflammer de ses mains l'envoyant directement vers cet homme, puis elle contourna l'arbre où elle s'était adossé et partie en courant dans la forêt sans se retourner.

***Laissez-moi, si vous vous approchez de moi je vous réduit en bouillie!***

Envoya alors la jeune fille par télépathie sans même se soucier du fait que les flemmes est atteintes ou non leurs cibles, puis elle eu l'idée d'aller se percher dans un arbre un peu plus loin, chose qui pour elle s'avérait facile, étant donner sa constitution mais aussi ses griffes qui lui facilitait énormément la tâche! La jeune fille monta simplement à environ deux mètres de haut dans cet arbre qui était un grand pin et elle se mise à chercher des yeux celui qui l'avait trouver dans la forêt. Laissant ses mains glissé sur l'écorce ce n'est qu'à se moment là qu'elle réalisa pleinement qu'elle c'était brûlé. Le contacte avec l'écorce lui arracha un petit cris de douleur que la jeune fille de 13 ans ne réussit pas à retenir.

-AÏE !

La jeune pardusse ferma les yeux retenant l'espace d'un instant son souffle, leur nouveau professeur avait raison, leur magie était des plus inutile! Si elle voulait ce défendre comme cet homme, la pardusse devait à tout prix user de magie vue qu'elle n'avait pas encore le droit de porter une arme! Mais mise à part le feu qui lui avait déjà brûlé les paumes des mains, le jeune fille n'avait aucune autre magie d'attaque! Elle grogna intérieurement avec de la chance on ne l'aurait pas suivit! Ses grand yeux s'ouvrirent à nouveau observant en bas cherchant des traces de l'homme ou de la bête!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 3:54

Taliesin ne s’était pas attendu à ce que l’enfant l’attaque ainsi, après tout, il ne lui avait absolument rien fait. Ainsi, il ne put que se jeter hors de porter des flammes par pur réflexe. Il en sentit quand même la chaleur faire roussir certains de ses poils. Mais qu’avait donc cette enfant pour avoir des actes aussi inconsidérés ! Elle allait finir par mettre le feu à la forêt si elle continuait comme ça ! D’un geste, le pardusse fit comprendre au loup de la prendre en chasse, rien d’agressif… Plus une sorte de… Pistage ? Bref, l’homme loup ne voulait pas prendre le risque qu’elle se blesse ou blesse quelqu’un d’autre.

Le loup fila vivement à la suite de l’enfant pendant que le pardusse endiguait le début d’incendie. Par chance, son esquive avait permis qu’il puisse agir avant que les flammes ne se soient trop propagées. Le mercenaire ôta la cape qui entourait toujours ses épaules et s’en servit pour étouffer l’incendie dans l’œuf. Quand il fut sûre qu’il ne risquait pas de s’éveiller à nouveau, il remis sa cape abîmée sur ses épaules en se demandant comment il allait pouvoir réparer les dégâts… Enfin, ce n’était pas le moment le plus adéquat pour se poser la question, il verrait plus tard.

Il se mit alors à pister son loup, qui pistait la jeune incendiaire. Bien sur, il avait entendu son avertissement, mais ce n’était pas si simple que ça. Elle voulait le réduire en bouillit ? Qu’elle essaie, mais il ne la laisserait pas risque de se mettre en danger ou de mettre en danger les autres. Et puis, Taliesin n’avait jamais eut peur de se mettre en danger. Il avait donc rejoint son canidé qui était maintenant assis au pied d’un arbre, fixant le sommet de celui-ci… Génial, elle jouait les chimpanzés maintenant, il ne manquait décidément plus que ça selon lui.


**Je ne te ferais pas de mal petite, je te le jure.**

Lui transmit il alors qu’il accrochait son arc dans son dos et rangeait soigneusement sa flèche. Sans arme, elle devrait comprendre qu’il était honnête non ? En attendant, l’homme loup entendit un cri de douleur dans les hauteurs et il haussa un peu les sourcils, ne sachant pas vraiment ce qu’il pouvait faire pour vraiment la rassurer à son sujet. C’était plus fort que lui, c’était encore une enfant et il avait toujours trouvé nécessaire de veiller sur les plus jeunes et c’était encore ce qu’il comptait faire à l’heure actuelle alors il riva son regard doré vers les hauteurs et lui transmit un nouveau message télépathique.

** De ce que j’entends tu as l’air de t’être fait mal… Peut être… Blessée ? Si tu accepte de me faire confiance je peux peut-être t’aider petite…**

Il soupira, se trouvant vraiment maladroit. Taliesin laissa alors son regard glisser sur le loup toujours à ses pieds. Ce dernier la fixait de ses yeux d’or alors qu’il se collait contre l’homme comme pour lui dire que, quoi qu’il arrive, lui il serait là et il la soutiendrait autant qu’il le pourrait. L’homme loup ne chercha pas à la débusquer de sa cachette. Et il continuait de se poser des questions. Le cri avait il été pousser à cause de poursuivants ? Peut être qu’elle le prenait pour l’un d’entre eux ? Mais alors que pourrait il faire pour lui faire comprendre qu’il ne lui voulait aucun mal ? Ah ! Il n’avait pas son compte de sommeil et toutes ces questions commençaient à lui faire sérieusement mal à la tête. Réprimant un soupire, il avait alors passer sa main dans sa nuque un moment.  Décidément, quand il n’avait pas son quota de sommeil, il n’était vraiment bon à rien. Et une nouvelle question se forma dans son esprit : qu’est-ce que cette gamine faisait en pleine nuit hors de chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 4:52

La jeune pardusse ouvrit les yeux et vit l'animal, l'homme ne devait pas être bien loin, comme de raison elle le voyait qui s'approchait! La gamine grimpa un demi mètre plus haut dans cet arbre se trouvant désormais à deux mètres et demi du sol. Elle entendit une nouvelle fois la voix d'un homme dans sa tête et elle n'aimais réellement pas ça! Un homme n'avait rien à faire dans sa tête! La pardusse échappa dès lors un grognement, de là haut dans son arbre.

*** Je sais ce que valent les hommes, j'ai pas besoin de me faire dire des bêtises, je n'est pas 5 ans et je ne gobe pas tout ce qu'on me dit tel une huitre. Je sais aussi que si vous en avez la chance vous me ferrez du mal, c'est dans la nature des hommes de s'en prendre à plus faible qu'eux! ***

La pardusse s'arrêta là, changeant de position sur la branche pour simplement s'assoir et planter les griffes de ses pieds nues dans la branche de l'arbre alors que son dos s'allongeait le long du tronc. Touchant l'écorce de ses paumes la jeune fille lâcha un cris de douleur et s'en voulu longuement pour ce geste, d'autant plus que la voix de l'homme au pied de l'arbre se fit à nouveau entendre dans sa tête causant de grands frissons dans tout son corps, la pardusse ne supporterait pas se petit manège encore bien longtemps.

***Je fais partie d'une très grande famille vous savez! Et dès qu'ils verrons que je ne suis pas là il partirons à ma recherche. Chacun ont des pouvoirs bien plus grand que celui don vous avez été témoin de ma part et moi aussi je suis pleine de ressources don vous ne soupçonnez même pas! Je vous conseille de partir avant que ma famille arrive... ***

La pardusse tenait son bout, elle ne descendrait pas de cet arbre pour se faire massacrer par un salle sadique, même si se n'était pas là les émotions qu'elle sentait émané de lui, il devait les manipuler, les hommes sont des tricheur et des menteurs, ça Tamiska le savait bien!

*** Si vous voulez pas que je vous mettre en feux ainsi que toute cette forêt...***

Elle ne savait plus quelles menaces lancer pour se protéger, la gamine tremblait et avait envie de pleurer, mais elle ne devait pas montrer ses faiblesses....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 7:30

Taliesin avait beau essayé de rattraper l’enfant, elle restait inatteignable ainsi perchée dans les arbres. Le pardusse releva encore une fois son regard vers l’endroit ou la fille s’était perchée alors qu’elle lui répondait par télépathie. Elle savait ce que valaient les hommes ? Il haussa un sourcil en revenant toujours aux mêmes interrogations pour le moment. Enfin, ce serait à elle d’y répondre si réponse il devait y avoir bien entendu. Quoi qu’il en soit, l’enfant disait que les hommes s’en prenaient toujours aux créatures les plus faibles… Ayla et leur fille étaient elles sans défense ? Une vague de tristesse s’empara de lui mais il s’empressa bien vite de l’occulté au font de lui, ce n’était vraiment pas le moyen de penser à ça. Pour le moment, il essayait toujours d’amadouer la petite incendiaire.

** Tu as raison, les hommes sont comme ça… Mais je ne suis pas qu’un homme, je suis aussi un loup et en tant que tel, je ne pardonnerais jamais qu’il soit fait de mal à un enfant. Je ne te ferais aucun mal, tu peux me croire.**

Et ils continuaient encore et toujours de « discuter », elle du haut de l’arbre et lui du pied de ce dernier. La queue du loup pendait piteusement dans son dos maintenant. Et voilà maintenant que la fillette lui annonçait qu’elle faisait partie d’une très grande famille… Elle cherchait à l’inquiéter, à le menacer. Elle lui annonça que les autres membres de la famille avaient des pouvoirs plus puissants que celui que la fillette développait, ça promettait. Taliesin l’écouta lui lancer qu’il devrait partir avant que sa « famille » ne vienne à sa rescousse. Il se contenta alors simplement de dire :

** Tant mieux si un membre de ta si puissante famille viens à ta rescousse, mais moi, je suis bien décidé à veiller sur toi en attendant… Ne serait-ce que pour m’assurer que tu ne mettras pas le feu à la forêt. Il ne faudrait pas que les habitants de cette forêt soit blesser par ton feu…**

Bien décider à ne pas laisser l’enfant seule, il s’assit au pied de l’arbre. Si elle ne veux pas descendre, tant pis pour elle, il se contenterait de rester là, en attendant que la famille dont elle avait parler se décide à venir à sa rencontre. Ainsi, le pardusse se passa une main dans la nuque avant de lui transmettre encore juste quelques mots.

** Je ne t’oblige pas à me croire… Mais autant que tu le fasses, parce que je ne compte pas te laisser seule ici… Et encore moins à une heures pareille. **

Et en effet, il s’installait. Il entrepris même de tailler ses flèches afin qu’elles soient plus efficaces.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 7:58

Il lui donnait raison? C'était un piège sans doute, pourquoi lui donner raison? Il était un homme lui aussi alors...

*** Il est trop tard, pour moi, le mal à déjà été fait. Je ne permettrais pas qu'on m'en fasse d'avantage et bien que comme vous le dite vous ayez en vous du loup, celui qui m'a fait le plus souffrir avait en lui du renard, ça ne l'a pas empêcher de faire ce qu'il à fait...***

La pardusse ressentait tellement de souffrance dans son coeur, elle ne voulais pas qu'on la prenne en pitié, mais pas comme une imbécile non plus! Cet homme lui cachait quelque chose elle le savait, elle s'en doutait au fond de son coeur, les hommes ne pouvaient guerre faire le bien! La jeune fille se déplaça sur la branche et se fit à nouveau mal au creux de ses paumes.

-Aille, saloperie...

Laissa-t-elle tomber en rapportant ses mains vers son visage pour les observer plus amplement. Elle passa délicatement un doigt dans le creux de sa main, elle aurait mieux faite de ne pas sortir du château, c'était une idée stupide, mais elle n'en pouvait plus! Tout ça, tout ce qui c'était passé à ce fameux examen c'était trop pour elle! Elle voulait oublier et la voilà qui se retrouvait coincé dans un arbre avec cet homme juste en bas qui l'empêchait de redescendre : du moins de son point de vu! Et puis sa voix se fit entendre à nouveau et la pardusse en eu les larmes aux yeux, non pas de tristesse mais bien de désespoir.

***Je n'est pas besoin que quelqu'un, un homme de surcroit, veille sur moi! D'ailleurs je ne préfère pas! Si vous partiez? Moi je pourrait rentrer tranquillement chez moi et on oublierait tous deux cette histoire? ***

Tamiska commençait à avoir de plus en plus peur et les larmes qui coulaient désormais sur ses joues de manière plus abondante en dénotait bien ce sentiment. C'est certain qu'en plus de ça on allait lui faire savoir qu'elle avait mal agit, elle ne pourrait pas simplement rentrer au château parce qu'elle était coincé dans cet arbre et on allait bien finir par remarquer cet absence!? Mais si l'homme fichait le camp et qu'elle, elle retournerais tranquillement au château, elle pourrait éviter d'avoir d'avantage de problème qu'elle en avait déjà!

Et puis la voix résonna une troisième fois dans sa tête et cette fois-là la pardusse craqua littéralement.

-Vous n'être qu'un idiot! Pourquoi faire mine de vous soucier de moi? Les hommes ne sont pas ainsi, vous allez juste me causer un tas d'ennuis! Je veux rentrer chez moi...

Cette fois-ci elle avait parlé de vive voix et il était facile de ressentir dans la voix de la pardusse toute les sentiments néfaste qui étaient en train de la ravagé, la détresse, la crainte, la douleur, tous ces sentiments ce mêlaient en elle et la rongeait tel un poison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 9:24

Taliesin pensait que l’enfant était dans le vrai, ils n’avaient juste pas la même notion du mon homme. Pour l’enfant il s’agissait de la gente masculine alors que pour l’homme, il s’agissait plus de l’espèce humaine. En parlant de jeune fille, voilà maintenant qu’elle lui disait qu’il était trop tard et que le mal avait déjà été fait alors l’homme haussa un sourcil. Celui qui l’avait fait souffrir était donc un Pardusse renard, comme elle… L’homme loup ne voulait pourtant pas faire de parallèle trop rapide. Alors, il détourna un peu les yeux, restant toujours installé là où il s’était posé. Encore une fois, il entendit la petite se plaindre d’une douleur ou d’une plaie. Très rapidement, elle enchaîna en disant qu’elle n’avait pas besoin qu’on veille sur elle et encore moins un homme… Alors l’homme soupira faiblement.

**Et si il t’arrivait quelque chose ? Tu penses peut être que je n’ai pas à m’en mêler, que je suis comme les autres… Je ne peut pas prendre ce risque…**

Encore quelques instants et voila maintenant que la fille lui parlait de sa véritable voix. Elle le traita d’idiot et certifia que les hommes ne pouvaient pas vouloir faire ce qu’il voulait faire, autrement dit, protéger les plus faible… au lieu de s’en prendre à eux. Taliesin la regarda un moment avant de se décider. A ce qu’il voyait, il faudrait faire un choc à cette enfant si il voulait lui faire comprendre qu’il ne lui voulait aucun mal. Alors, il s’avança vers l’arbre et commis un geste qui lui fit horreur car il haïssait être désarmé, il posa son arc sur une des branches de l’arbre et la flèche près de lui…

** Voilà, maintenant c’est toi qui est armée et moi pas. Est-ce que ça change la donne pour toi ou je risque toujours de profiter de ta faiblesse pour te faire du mal ?**

Bien sur, en théorie, il n’avait pas que ses armes matérielles, mais puisqu’il ne voulait pas utiliser la magie, cela ne changeait pas grand-chose. Il s’éloigna à reculons en gardant les miens bien en vue après avoir fait un geste pour faire comprendre au loup de ne pas intervenir. Le pardusse releva alors ses yeux dorés en direction de la fillette, ses oreilles restant fièrement dressées sur son crâne. Dans son dos, sa queue de loup se balançait avec souplesse de droite à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 9:26

Les temps étaient durs pour tous les écuyers et c’était aussi le cas pour Esper qui ne pouvait plus faire de nuit complète maintenant. Il y avait toujours un cauchemar pour la réveiller et cette nuit-là, elle se vit incapable d’aider Tamiska et le cœur battant, elle se réveilla en sursaut. Le rêve était trop réel, il fallait qu’elle en ait le cœur net, alors, elle se glissa jusqu’aux cotés de Tamiska… Ou du moins, à l’endroit où elle aurait dû se trouver… Mais il n’y avait personne… La blanche palis vivement le temps qu’il lui fallu séparer le rêve de la réalité. Sur le lit de Tamiska demeurait Melle Cat et le fennec, aucune trace de la fille renarde dans cette chambre. Fermant les yeux, la blanche se concentra pour essayer de trouver son amie dans tout le château… en vain. Tamiska n’était trouvable nulle part… Il fallait qu’elle trouve de l’aide… Mais elle ne voulait pas non plus que son amie soit punie… Encore et toujours, la fille chat se retourna vers la même sauveuse, sauf que cette fois-ci, elle choisit de ne pas user de télépathie et elle se dirigea droit vers la chambre de l’elfe. Elle se glissa dans cette dernière et se hissa sur son lit avant de la secouer pour pouvoir la réveillée.

« Ara ! Réveille toi ! »

Elle continua de secouer son amie comme un prunier durant quelques instant. Ainsi, elle attendit qu’elle soit réveillée et dieu sais que ce ne fut pas facile pour elle vu la peu qui bouillonnait en elle actuellement. Esper attendit que son ami ai maintenant son esprit à peu près clair puis, elle se décide enfin à parler et, perchée sur le bord du lit, elle lui lance :

« Ara !! Tami, elle n’est pas au château ! Tu m’entends Aragëa ! J’ai cherché Tamiska et elle n’est pas au château ! »

Elle regarda son amie, cherchant à voir si elle avait bien compris ce qu’elle venait de lui dire. Esper tremblait un peu. Les contrecoups de son cauchemar, la peur pour son amie… Tout ce qui gravitait autour de ça. Tout ça faisait une espèce de grosse boule au cœur du ventre de la blanche et elle trépignait presque d’attendre que son amie ne finisse par émerger et par agir pour faire face à ce problème. Quand elle posa les pieds sur le sol, elle sentit Myrdhin se coller contre ses jambes, il avait sentit qu’il y avait un problème et il l’avait suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 9:51

La jeune pardusse restait toujours perché sur la branche d'arbre et à vrai dire sans ses mains pour tenir son équilibre tout ça n'avait rien de simple!

*** Si il m'arrive quelque chose? Pourquoi il m'arriverais quoi que ce soit si je m'occupe de moi même et m'assure qu'aucun homme ne m'approche de trop près?***

Questionna la pardusse en réponse à ce que venait de lui dire l'homme. Son regard s'abaissa vers le sol et elle l'observa de longues minutes sans rien ajouter. La jeune fille n'aimait absolument pas la situation dans la quelle elle c'était mise et avait d'ailleurs de plus en plus de difficulté à tenir en place sur cette branche. C'est alors que la jeune fille eu craqué disant à voie haute un peu tout ce qui lui passait par la tête et puis l'homme Avait bougé, elle s'était replier sur sa branche, prise soudainement de panique. Il déposa alors son arc et sa flèche sur une branche un peu plus bas avant de s'éloigner de l'arbre et de lui parler à nouveau.

La jeune fille de 13 ans observa les armes sans vraiment comprendre, puis elle haussa les épaules en redescendant un peu plus bas pour s'en saisir, réprimant un cris de douleur du à ses paumes blessé.

***Sa change tout***

Affirma la jeune fille qui avait le visage rougit par les larmes qu'elle venait de verser, puis elle fini par descendre jusqu'à bas avec l'arc et la flèche. La gamine n'avait aucune idée de comment utiliser un arc, mais ainsi elle était protéger un peu plus non? Son regard fixait l'animal qui semblait être aux ordres de cet homme, puis passa à nouveau vers ce dernier, sans rien dire, la pardusse voulait partir, mais lui en laisserait-il la chance?

***Je veux juste rentrer chez moi, je vous assure... avant que ma famille ne s'inquiète...***

Préçisa la jeune fille qui avait passé l'arc par dessus son épaule et tenait délicatement la flèche dans sa main gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 10:55

La jeune femme s'était lamentablement échoué sur son lit, ayant à peine prit le temps de se dévêtir en laissant tout trainer au sol -seul sa ceinture avec ses dagues était ranger sur la commode- et enfila une nuisette d'été, dans un coton blanc, lui arrivant au dessus du genoux, tenue par des bretelles de deux doigts de largeur et donc le décolleté bateau était doublé d'une discrète dentelle.. Elle avait défait ses cheveux, laissant sa tignasse entièrement libre de ses mouvements, s'endormant aussi vite , bien trop fatiguée par les récents évènements.


La fatigue de l'hybride était telle qu'elle n'entendit même pas sa porte s'ouvrir et se refermer, ni les petits pas pressé qui se dépêchèrent de traverser sa chambre avant de s'arrêter au niveau de son lit. Il lui fallut d'ailleurs plusieurs minutes pour ressentir les secousses qu'Esper lui infligeait, se sentant de plus en plus balloté qu'elle émergeait. Se frottant les yeux, elle regarda Esper face à elle et son expression l'inquiéta au plus au point. Elle n'eut pas le temps de demander ce qu'il se passait que la jeune fille lui dit tout de façon simple et concise: Tamiska avait disparu.


Aussi vite, l'hybride s'immobilisa, mobilisant tout ses sens pour projeté son esprit et trouver la petite renarde. Ce ne fut d'ailleurs pas une chose très difficile, car elle se trouvait à peine à quelque kilomètres de là dans la forêt. Mais en approfondissant son analyse, elle décela la présence d'un loup et d'elle ne savait pas trop quoi à ses cotés. Prenant peur pour la petite, elle sauta quasiment hors de son lit, se saisissant de sa ceinture avec ses dagues tout en regardant Esper et lui disant


"Tamiska est dans les bois, je m'en vais la chercher seule. Reste ici, et attend à 'l'entrée du château au cas où je la renverrais sur Armorroch...Car elle n'est pas seule, et je ne parviens pas à identifier l'énergie qui l'accompagne"


Attendant quelques seconde afin de savoir si la chatonne avait compris, elle fila ensuite dans le couloir, contactant son étalon par la pensée. Celui ci se réveilla dans son box, mais comme à chaque fois, les palefreniers l'ont refermer au lieu de le laisser ouvert tout comme Ara le réclamait. L'énorme monture se tourna alors, et d'un puissant coup de cul fit voler la porte en éclat. Dans un fracas de tonnerre, les lourds sabots de l'étalon résonnèrent sur la partie empierrée de la cours  alors qu'Ara le rejoignait, grimpant sur son dos et ordonnant qu'on lui abaisse le pont levis. Elle galopa alors à travers les bois, se fiant à sa capacité magique ainsi qu'au observation d'Artecil pour s’oriente. Finissant par déboucher près d'un arbre où se tenait la pardusse, un arc  passé à l'épaule, une flèche en main alors que se trouvait un homme en face d'elle...Ou plutôt, un autre pardusse. L'hybride affichait alors un air sérieux,se tenant bien droite sur sa monture malgré sa tenue plus qu'inadaptée, et son manque de chaussure. Seule ses dagues laissaient à présager qu'il s'agissait d'une guerrière.


Elle détailla alors la scène, faisant avancer Armorroch jusqu'à ce trouver à coté de Tamiska,se laissant glisser depuis sa monture en tenant sa robe, elle attérit à coté de la pardusse et demanda

"Est-ce que ça va Tamiska ? dis moi ce qu'il te veut... et après grimpe directement sur le dos d'Armorroch, il te mettra en sureté si jamais cela s'avèrerait nécessaire"



Elle s'avança alors d'un pas, une main posé sur sa dague, disant à l'étranger

"Je suis Aragëa d'Emeraude, chevalier d'émeraude, et cette fillette est une de nos écuyères. Bien qu'elle n'avait rien à faire ici, il est de mon devoir de découvrir vos intentions vis  à vis d'elle. Vous êtes priez de vous identifiez, afin de lever tout soupçons sur votre personne"  


La jeune femme se tenait bien droite, une stature à la fois noble et martiale,  attitude qui tranchait nettement avec son état actuel... Soit, une jeune femme en robe de nuit blanche en coton léger, manquant de s'envoler au moindre coup de vent ce qui l'oblige à la tenir d'une main. Une ceinture avec ses deux dagues mises à la va vite, ses pieds nus trainant dans l'humus de la forêt  tandis que ses cheveux ressemblaient à une masse chocolat indompté, avec un épi qui lui donnait un air étrange.. Bref, quelqu'un réveiller en plein milieu de sa nuit, d'humeur grognon, tout comme le montrait sa queue qui se balançait doucement dans son dos, sous le tissus de sa robe de nuit, on l'avait réveillée en pleine nuit, et elle n'aimait pas ça du tout.

_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë


Dernière édition par Aragëa le Mer 21 Aoû - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 12:36

Le visage de l’hybride avait perdu toute trace de sentiments avenant. Ses oreilles s’inclinèrent un peu sur la tête du mâle alors qu’il lui répondait le plus simplement du monde :

** Le truc avec les incidents, c’est que généralement ça arrive quand on se croit protéger contre ces derniers. Que ce soit des hommes ou des femmes.**

Il avait donc cédé la seule arme qu’il avait pris à la petit pour la rassurer quand à ce qu’il comptait faire vis-à-vis d’elle. Apparemment, cela suffisait d’ailleurs à tout changer pour l’enfant. C’était déjà un grand pas en avant, c’était déjà pas mal. Elle lui assura qu’elle allait rentrer chez elle avant que sa famille ne s’inquiète et il allait lui proposer de la soigner avant qu’elle parte, mais ses oreilles frémirent alors qu’il entendait un cheval galoper. Le cheval débarqua bien vite, transportant une femme sur son dos. Elle s’arrêta près de l’enfant, lui demanda ce qui se passait et lui dit de monter sur le cheval pour rentrer, il eut un geste, son arc, il aurait quand même voulu le récupérer, pas que l’enfant parte avec. Avant qu’il puisse ajouter quoi que ce soit de plus, c’est à lui qu’elle parlait. La femme se présenta, un chevalier d’Emeraude, Aragëa… Pour lui s’était du chinois, mais au moins il comprenait que ces chevaliers étaient des gens importants.

** Je lui ai laisser mon arc pour la rassurer quand à mes intensions et on me redemande de les justifiées ? Je me nomme Taliesin, je suis un Mercenaire en recherche de contrat. Mon compagnon a entendu l’enfant crier et ma guider à elle. Je souhaitais simplement lui venir en aide, je ne supporte pas de voir des enfants en danger potentiel. Mais si vous ne me croyez pas, je suppose que vous pouvez toujours me sonder. **

Taliesin se retrouvait donc face à une Aragëa armé quand lui son arme était encore entre les mains de l’écuyère… L’homme loup avait toujours son loup bien entendu, mais il ne comptait l’appeler à son secours qu’en dernier recours. Comme toujours, le Pardusse ne se tenait pas très droit comme si il était toujours prêt à modifier sa position pour prendre une position de combat et de défendre, cependant, il n’en faisait rien. Puis, il se rappela des douleurs de l’enfant et l’indiqua d’un simple signe de la tête.

**Je crois qu’elle a été blessée. Si vous voulez j’ai sûrement de quoi la soigner à mon campement… A moins que vous ne préféreriez vous débrouiller seule.**

Il se tue un instant, gardant ses yeux dorés posés sur les deux filles qui lui faisaient plus ou moins face, les oreilles hautes sur son crâne et la queue qui commençait à se balancer en arc de cercle dans son dos, on ne peu plus canin. Dans un silence olympien, le loup vint se ranger à ses cotés, tout contre ses jambes. Puis, il esquisse un sourire taquin et il hausse simplement les épaules avant de prendre à nouveau la parole pas télépathie.

** Cela vous semble assez clair pour que vous m’accordiez votre confiance ? Puis-je au moins récupérer mon arc ?**

Pour le moment, il n’en avait cure qu’on puisse penser qu’il était muer ou même autre chose, il faisait ce qu’il pensait juste et, au final, c’était tout ce qui comptait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Sam 17 Aoû - 20:11

La jeune pardusse avait fini par descendre de son arbre car elle n'arrivait que très mal à rester perché là haut sans utiliser ses mains. Bien sûre cette descente ne se fit non pas sans douleur, mais elle devait bien redescendre un jour et ne pouvait soigner ses paumes elle-même. Quoi qu'il en soit la pardusse ne laisserait pas non plus cet homme la soigner, bien qu'elle possède son arc et lui aucune arme, elle n'avait aucune confiance en la gente masculine.

***Depuis que j'étudie le cas des hommes je n'est encore jamais trouver une femme qui fit un si grand écart de conduite que les hommes, bien sûre j'en est vue faire des choses socialement déplacé, mais rien de vraiment méchant allant jusqu'à blesser autrui... Tandis que avec les hommes c'est bien le contraire que j'ai observer et plus qu'une fois!***

Préçisa la pardusse en faisant un pas vers l'arrière certaine de ne pas vouloir savoir pourquoi il parlait d'incident maintenant qu'elle était descendu de son précieux refuge. Et puis la jeune fille entendit finalement des sabots qui frappait le sol à pleine vitesse, rapidement elle tenta de sonder l'énergie que se rapprochait d'eux et la reconnaissant elle aurait due être rassuré, mais elle sentait plutôt l'heur de la dispute qu'elle voulait à tout prix éviter, approcher. Machinalement la jeune pardusse redressa ses oreilles dessus son crâne et observa Aragëa qui en quelques secondes était déjà rendue près d'elle.

*** Un des membres les plus âgés de ma famille...***

Précisa la jeune fille en ne parlant qu'à l'autre pardusse quand la femme chevalier se mise à lui parler à elle.

-Je ne sais pas, il m'a poursuivit dans les bois...

Dit la pardusse visiblement troublé se cachant partiellement derrière la femme chevalier, bien déicide à ne pas tournée le dos à cet homme. Puis la femme chevalier c'était adressé à lui et la pardusse suivit la conversation, d'ailleurs elle trouvait ça étrange qu'il parle encore par télépathie, même si en faite elle lui parlait comme ça depuis le début! Elle lui répondait de la même façon qui lui parlait et puis pour Tamiska la communication télépathique était si simple depuis... C'était son seul mode de communication avec sa mère. Repensant à cela la jeune fille tiqua, elle avait oublier l'une de ses théorie, son regard passa vers l'homme un nouvelle fois. Cette théorie, elle était vieille elle l'avait mit en pratique étant plus jeune, c'était que le mal ne pouvait utilisé la télépathie, le mal étant bien sur pour elle les hommes. C'était ridicule et elle avait délaissé cette théorie parce que tout le monde qu'elle connaissait à l'exception des servantes du château utilisaient la télépathie! Et pourtant tous n'étaient pas bien de son point de vue alors elle avait laissé tombé cette théorie là bien assez tôt.

Puis une nouvelle fois la jeune fille entendit dans sa tête la voix de l'homme qui la fit sortir de ses songes, il l'avait entendu crier? Oh! Tout ça était trop étrange, elle ne pensait même plus à cela quand elle avait entendu une bête lui répondre. La pardusse pensait plutôt au fait qu'elle se sentait suivit, attaqué et totalement stupide d'être venue là! La jeune fille passa l'éponge sur ce que venait de dire l'homme, elle elle n'avait rien à dire. Ses oreilles se plaquèrent contre son crâne, sa peur parlait beaucoup plus que sa raison. Ses yeux vert fixaient intensément cet homme, elle mourait de peur même si elle avait l'arme de se dernier en sa possession et aussi le chevalier Aragëa de son côté. Puis l'homme parla à nouveau et cette fois-ci la pardusse prise la parole en étant catégorique, ne laissant pas à Ara la chance de s'exprimer sur le sujet.

-Non! Il en est pas question! Je refuse que vous vous approchez de moi!

La jeune pardusse échappa par la suite un grognement, ses oreilles bien plaqué contre son crâne la queue entre les jambes. Et puis l'homme en vint à demander son arc, la pardusse toujours en retrait derrière Ara observa cette dernière puis l'homme, bien sur! Pourquoi pas lui redonner son arme et se faire tirer dans le dos!?
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Dim 18 Aoû - 12:12

La jeune femme affichait un air grognon, mal réveillée, dérangée en pleine nuit... ça n’était vraiment pas la meilleure solution pour la mettre dans ses bonnes grâces. Surtout pas après les dernières semaines plus qu’animées au château, d’ailleurs, si ça n’avait été Esper  elle aurait purement et simplement mit l’impudent à la porte de sa chambre sans plus de cérémonie. Mais elle ne pouvait en vouloir à la petite, et encore moins ignorer l’appel à l’aide qu’elle lui avait fait après avoir compris que son amie c’était mis dans de beau drap… A la réaction de la gamine, Ara du se retenir de s’énerver, tempérant rapidement les dires de la jeune fille :Il ne fallait pas oublié qu’elle avait la phobie des hommes, surement l’avait-elle simplement croisé et c’était-elle crue en danger.


Elle c’était présentée, et avait questionné l’homme en face d’elle comme on le lui avait appris. Elle attendait donc la réponse de son interlocuteur, et fut plus que surprise qu’il s’adresse à elle par télépathie, fronçant d’ailleurs les sourcils sous la surprise. Mais cette expression fut passagère, étant habituée à ce type de communication elle reprit une expression normal –soit là, un profond énervement pour c’être fait tiré de son lit- et écouta ce qu’il avait à dire. Haussant un sourcil, perplexe, lorsqu’il parla d’un cri. Elle jeta alors un coup d’œil à la gamine, et comprit à sa réaction qu’elle se serait crut seule pour hurler sa rage… Lorsqu’il lui proposa de se laisser sonder, elle tiqua à nouveau, seul les magiciens connaissent l’existence de ce pouvoir. Bien qu’elle ne le fasse pas habituellement, elle sonda légèrement l’homme en face d’elle, comme une soudaine brise de vent,  se contentant de vérifier ses intentions du moment. Il ne mentait pas.  



Il parla ensuite de blessure, ce qui inquiéta la jeune femme,  elle sonda rapidement Tamiska et décela la douleur de ses paumes brulées qui lui tiraillait l’esprit…Fichu flamme, fichu pouvoir, destructeur quoi qu’il se passe… Lorsque la gamine se mit à presque crier, elle regarda vers elle compatissante, mais elle ne devait pas avoir ce comportement dans l’immédiat. Elle  dit alors d’une voix un peu plus ferme à l’intention de la petite

« Tamiska, Je sais que tu n’es pas encore écuyère, mais le code s’applique déjà à toi en tant qu’élève. Lorsqu’un chevalier est en discussion avec autrui, tu n’as pas le droit de l’interrompre, ni de prendre la parole sans y être conviée ou en demander la permission. Sache que si ce comportement  revenait être bien trop souvent  exprimé lorsque tu seras attribuée, tu pourrais subir des punitions. »



Elle attendit quelques secondes que la gamine comprenne ce pourquoi elle la sermonnait, puis lui demanda plus doucement en lui tendant la main, sa voix se faisant plus douce, plus rassurante  


« Rend moi l’arc et les flèches s’il-te-plait, si tu as peur qu’il les récupère, je les garderais jusqu’au moment opportun. Je sais que tu ne peux avoir confiance en lui, mais aie au moins confiance en moi Tamiska… Un jour tu apprendras que tous ne sont pas aussi horrible que tu sembles vouloirs le croire »


La jeune femme attendit *** Un jour tu seras assez forte pour ne plus avoir peur, j’en suis certaine*** que la renarde s’exécute, ce qui la forçait à descendre de l’étalon, passant alors l’arc à son épaule et gardant la flèche en main. Elle sourit à la jeune fille, et lui caressa la joue un moment  avant de lui dire à elle, et rien qu’à elle,  Elle garda ensuite sa main sur son épaule, s’assurant ainsi de l’empêcher de fuir tandis qu’elle s’adressait alors à l’homme en face d’elle  de la même façon qu’elle venait de le faire pour Tamiska.


*** Je vous rendrais  vos armes dès qu’elle se sera un peu calmée, les dernier jours ont été difficile pour elle et ça n’a fait qu’amplifier sa peur… J’ai aussi vu dans son esprit qu’elle avait usé de rayon incendiaire à un moment de panique, est-ce qu’elle vous à attaquer ?***


Elle souhaitait juste une confirmation, car elle avait bien vu dans l’esprit de la gamine le souvenir d’avoir attaqué le pardusse. Si celui-ci confirmait, elle forcerait la fillette à présenter ses excuses à l’homme en face d’elle, se disant qu’il s’agirait déjà là d’un bon exercice. Si elle n’avait pas été aussi fragile suite à l’histoire de Fal et de l’adoubement, elle l’aurait même obligé à se laisser soigner par l’étranger. Mais elle ne pourrait le faire cette fois ci, tout du moins, pas sans s’attirer le couru éternelle de la renarde. Elle attendait la réponse du pardusse,   afin de savoir si elle pourrait mettre son petit plan à exécution. La suite dépendrais de Tamiska, car si la petite était trop lasse, trop effrayée ou démontrait l’envie de rentrer, elle l’enverrait de suite au château grâce  à Armorroch. Sachant Esper au aguets, elle savait que quelqu’un serait là pour accueillir la renarde et lui soigner les mains.

_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Dim 18 Aoû - 16:34

Si, en se réveillant il avait su que la personne qu’il venait aider manquerait de le brûler vif avant de le traiter comme un pariât. Enfin, il était la alors il fallait bien qu’il fasse avec n’est-ce pas ? L’enfant qu’il s’était à la base mis en tête de protéger sous-entendait maintenant qu’elle étudiait les hommes et qu’elle n’avait jamais trouvé une femme qui fasse tant d’écart que les hommes. Elle n’avait pas tord, mais ce n’était pas pour autant qu’ils étaient tout les même. Bon, à avoir du se recycler en mercenaire, il n’était peut être pas le mieux placer pour lui expliquer ça… C’est peut être ce qui le poussa ne rien dire… Puis, une femme était arrivée à cheval et l’enfant l’avait présenté comme un membre de sa famille. Taliesin ne la craint pas car il n’avait rien à se reprocher. L’enfant avait répondu qu’il l’avait poursuivit dans les bois… En soit, ce n’était pas tout à fait faux. Mais jamais il ne lui avait voulu de mal. Il avait ensuite donné sa version de l’histoire à la femme qui était arrivée. Cette femme qui le perturbait un peu car même si elle n’en avait apparemment pas l’allure, il sentait du Pardusse en elle.

Clignant des yeux, il repoussa les questions au fond de son esprit. Puis, alors qu’il parlait avec la femme, l’enfant intervenait… Décidément, elle semblait ne vraiment pas l’aimer… Pourtant, il ne lui avait rien fait de mal à part peut-être vouloir s’assurer que rien ne lui arrive de mal… L’homme-loup haussa cependant un sourcil quand l’aîné de la « famille » se mis à réprimander la plus jeune parce qu’elle était intervenue dans la discussion sans son accord. Drôles de règles que cette famille. Cependant, il préféra ne pas se mêler de leurs affaires, au cas où. Taliesin fit un simple geste et, comme ils se comprenaient sans un mot, son loup se leva de là où il était pour venir s’asseoir près de ses jambes. Ensuite, la femme, Aragëa si il se souvenait bien, demanda à l’enfant de lui remettre son arme. Il devait bien avouer qu’il avait plus confiance en cette femme qu’en l’enfant pour récupérer son arc un peu plus tard. Cependant, il voulait lui faire comprendre qu’il acceptait cette décision qu’elle avait prise.


**Je comprend.**

Taliesin eut à peine le temps de transmettre ces quelques pensées que des pensées qui ne lui appartenaient pas apparurent dans son esprit. La femme lui annonçait maintenant qu’elle lui rendrait ses armes quand la petite se serait un peu apaisée. Il avait simplement hoché la tête, le principal pour lui était qu’il le récupère. Oh, bien sur, il aurait pus en fabriquer un autre, mais elle y tenait quand même beaucoup. La femme avait aussi parler d’un rayon incendiaire et, à nouveau, il avait hocher la tête et avait simplement eut un mouvement pour montrer sa cape noircit.

**J’ai pus les éviter… Le plus dur à été d’empêcher l’incendie…Ne soyez pas trop dure avec elle.**

L’homme loup ne s’attarda pas plus sur le sujet. Il n’en voulait pas vraiment à l’enfant et puis, il n’avait pas été blessé. Et puis, elle n’était qu’une enfant, ce ne pouvait pas être vraiment mauvais. En plus, elle n’avait sûrement pas réalisé la portée que ce simple geste pourrait avoir sur la forêt et les habitant, elle avait juste pensé à l’effrayer, à le faire fuir. Taliesin posa encore une fois son regard sur la femme, elle lui semblait vraiment bizarre, bizarre dans le sens intrigant en tout cas. Le loup se redressa un peu, sans pour autant se tenir vraiment droit, il ne s’était jamais vraiment tenu droit sur ses pieds, peut être parce qu’il était en partie animal et qu’il agissait ainsi… Il ne savait pas vraiment. Toujours est-il que les choses étaient ainsi et que lui était toujours désarmé face aux deux femmes et il n’aimait vraiment pas ça. On ne savait pas ce qu’il pouvait advenir de plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Dim 18 Aoû - 17:15

La jeune pardusse avait eu un mauvais réflexe semble-t-il, en disant tout haut qu'elle ne voulait pas que cet homme la soigne alors qu'en fait on ne s'adressait pas vraiment à elle. Elle avait coupé la discutions entre le chevalier et ce pardusse de malheur qu'elle jugeait à la source de tous ses ennuies actuel.

-Je ... désolé madame...

Pourquoi madame et non pas Aragëa? Hey bien tant qu'à être dans le code... Et puis de toute manière qu'est-ce que ça changeait? Elle aurait tout aussi pue dire ''Chevalier Aragëa, ou bien encore Lady Aragëa'' L'autre terme qu'elle avait utilisé fut le premier qu'elle avait en tête et puis de toute manière elle n'avait pas envie de se casser la tête avec tout ça. Déjà que la situation allait contre elle. Les oreilles de la renarde restaient toujours bien plaqués contre son crâne et sa tête bien basse fixant désormais ses pieds, la jeune fille regrettait vraiment d'avoir croiser cet homme qui lui attirait que des ennuis.

Par la suite la femme lui demanda de lui remettre les armes de l'homme, la pardusse sembla hésitante, mais pour éviter de se mettre encore plus les pieds dans les plats elle lui obéi, passant d'abord la flèche puis retirant l'arc de dessus son épaule elle lui redonna à la femme également fixant à nouveau son regard au sol y traçant des rond avec ses pieds nues.

-Bien sure que j'ai confiance en vous.

Fit alors remarquer la future écuyère sans vraiment être certaine qu'elle avait bien faite de dire cette phrase ou non... *Un jour peut-être mais pas aujourd'hui* pensa simplement la pardusse suite à ce que venait de lui dire la femme chevalier. *Je suis vraiment bête, je prends toujours les mauvaises décision j'imagine pas ce qui se passera quand je devrait combattre.* Songea-t-elle toujours perdu dans ses pensés fixant encore et toujours ses pieds, ses oreilles se redressant toute fois pour porter attention au sons qui l'entourait. Se geste était bien inutile étant donner qu'elle entendait la voix de l'homme résonner directement dans sa tête! La pardusse releva son regard vers l'homme et elle comprise qu'Ara lui avait parler à lui seulement et qu'il ne s'adressait pas à elle. Elle le vit montrer une trace noirci dessus sa cape, les ennuie arrivaient! La pardusse se mordilla la lèvre inférieur appréhendant ce qu'allait lui dire le chevalier. Elle ferma alors les yeux tentant de se calmer elle-même. *J'aurais due rester au château et passer toute la nuit à pleurer sur le toit * Pensa-t-elle se disant à la fois qu'elle n'aurait pas eu le même genre de soulagement que lui avait apporté se cris qu'elle avait laissé tomber plus tôt. Tout cela était absurde et elle n'avait pas pensé aux conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 19 Aoû - 10:58

Lorsqu’il lui confirma ce qu’elle avait lu dans l’esprit de la renarde, Ara soupira légèrement…Elle n’aimait vraiment pas devoir prendre le rôle de celle qui réprimande, mais elle ne pouvait décemment pas laisser la renarde sans tirer sans aucune conséquence. Doucement, elle attira la pardusse un peu plus devant elle, l’incitant à faire un pas en avant lui disant alors

« Ce comportement n’est pas digne d’une future écuyère Tamiska, excuses-toi auprès de celui que tu as attaqué sans raison »

Elle attendit que la renarde s’exécute, lui passant une légère vague d’apaisement via ses mains afin de l’aider dans cette épreuve qu’elle savait à sa portée. La gamine lui en voudrait surement un temps, mais il était temps qu’elle commence à mordre sur sa chique et se comporte un peu mieux vis-à-vis des hommes. Quelle s’en méfie et ne s’y mêle pas ne posait aucun souci…mais si elle commençait à les attaquer à tout va, sa risquait de leur causer beaucoup d’ennuis. Après de longue minutes, la petite pardusse finit pas s’exécuté. Un petit sourire flotta sur les lèvres de la chevalier mère poule, tandis qu’elle s’adressait à l’esprit de la fillette

*** C’est bien Tamiska… Si tu le veux, grimpe à nouveau sur Armorroch , il t’amènera jusqu’au château où une Esper plus qu’inquiète doit surement t’attendre***

Elle avait implicitement ramené la jeune fille près d’elle, lui massant doucement la nuque tout en lui transmettant une vague d’apaisement diffuse. Tentant de la calmer, et surtout de s’assurer qu’elle ne lui en voudrait pas trop pour le fait d’avoir dut la reprendre. Décidée à rassurée la petite, elle toucha à nouveau son esprit en lui transmettant

***Cet escapade restera notre petit secret, tu n’auras pas d’autre réprimande… mais tache de ne plus te sauver seule en pleine nuit, car si un malheur t’arrivait je m’en voudrais de n’avoir pu être là à temps***

Elle reporta ensuite son attention sur l’homme en face d’elle, affichant une expression moins neutre et moins courroucée que plus tôt, rassurée de la situation et ayant commencé à se réveiller. Sa queue féline se balança de droite à gauche dans son dos alors qu’elle se demandait comment réparer les dégâts causé à la cape du pardusse, si elle avait eu la sienne avec elle, elle le lui aurait donné en dédommagement mais malheureusement, elle avait sauté sur Armorroch sans prendre quoi que ce soit avec elle…Aussi n’avait-elle ni argent, ni cape, ni quoi que ce soit pour le dédommager.

« Vous serez dédommagé pour les dommages qu’elle a causé… Je n’ai malheureusement pas de quoi vous remboursez votre cape abimée sur moi »

Dit-elle quelque peu mal à l’aise, semblant soudainement se souvenir qu’elle était en robe de nuit… sa queue de chat s’enroulant autours de sa jambes alors que ses joues rosissait légèrement. Décidément, pourquoi avait-elle toujours l’art de finir dans des situations aussi étranges ? Elle gratta l’arrière de son mollet avec son pied, oubliant que ceux-ci était en partie couvert de terre… s’en étalant par le même coup sur sa peau claire.


_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 19 Aoû - 16:30

Taliesin avait préféré laisser les filles s’occuper de leurs propres problèmes. Et c’est ainsi que le pardusse entendit Tamiska s’excuser auprès de la jeune fille. L’homme loup les regardait simplement de ses yeux d’or, sa queue absolument immobile dans son dos. Sur son crâne, ses oreilles étaient clairement dirigées vers l’endroit où se trouvait les deux fille et il restait pleinement attentif à ce qui pouvait se passer ensuite. Il gardait le bout de ses doigts plonger dans la fourrure de son loup pour y trouver un certain soutient et un certain calme, c’est tout ce qu’il pouvait faire pour le moment. Il répondait donc à la femme, tentant de se faire le plus honnête possible dans ses réponses. Cependant, il ne pouvait pas s’empêcher de se demander ce que la petite renarde lui reprochait pour sembler autant le haïr… Encore une réprimande envoyée à la fille renarde… Peut être que c’était pour ça qu’elle le haïssait autant… Pourtant, il ne lui avait pas voulu de mal… En fait, c’était même plutôt le contraire, il avait voulu le protéger, mais apparemment, il s’y était mal pris… Encore et toujours, ce n’était peut être pas son point fort…

La femme chevalier força la petite à lui présenter des excuses et il fut tenter de s’insurger pour dire que ce n’était pas nécessaire, mais chaque tribu avait sa propre façon d’élever ses petits, il ne pouvait pas prendre parti dans la leur. Il laissa donc à l’enfant le soin de s’excuser pendant qu’il tentait de bouger le moins possible pour ne pas empirer les choses vis-à-vis de l’autre Pardusse. Après quoi, toutes deux gardèrent un peu de silence au cour duquel l’homme loup commença à se sentir un peu mal à l’aise. Ses oreilles restaient donc dressées sur sa tête en attendant qu’il sache maintenant quoi faire. La femme chevaler se tourna ensuite vers lui et il l’écouta simplement alors qu’elle lui disait que les dégâts occasionnés par la petit lui serait rembourser et il haussa simplement les épaules.


** Inutile… Je n’aurais pas du insister mais… Elle est si jeune et le danger peut survenir à tout moment, quoi qu’on en pense…**

Taliesin ne savait pas vraiment pourquoi il s’était sentit obliger d’ajouter cela, toujours était qu’il l’avait dit maintenant alors ce serait peut être un peu compliquer. L’homme se passa une main derrière la nuque, un peu mal à l’aise. Il toussa un peu et transmit à nouveau :

** Ce n’est pas grave pour ma cape, elle est encore suffisamment solide. **

Il la vit rougir et se rappela que, pour la femme de ce coté du volcan, se balader dans ce genre de tenue était gênant. Alors il réfléchit un instant et finit par trouver une solution. Il détacha vraiment sa cape de ses épaules et se reprocha de la jeune femme pour la lui tendre. Un sourire un peu amusé se posa sur les lèvres de l’homme loup alors qu’il parla :

**Vous n’avez qu’à la prendre, ça vous empêchera d’avoir un coup de froid et comme ça vous pourrez voir à réparer les erreurs de la petite plus tard… Si vous y tenez.**

Il continua de lui tendre la cape en attendant qu’elle l’accepte, et si elle ne le faisait pas vite, il la lui collerait carrément sur les épaules, comme ça, ce serait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 19 Aoû - 17:30

Comme la jeune fille l'avait sentie venir, de nouvelle réprimandes arrivèrent et pas seulement! Non en plus comme si se n'était pas suffisant qu'elle est à s'excuser, la pardusse se retrouva désormais entre la femme chevalier et l'homme. Un tremblement incontrôlable s'empara dès lors de son corps en entier et la jeune fille ne parvint pas à articuler un seul mot. Elle tenta tant bien que mal de redresser ses oreilles, mais ces dernières se replaquèrent aussitôt contre son crâne alors que sa queue elle restait entre ses jambes le tout démontrant plus que bien la peur de l'enfant fasse à cet homme, comme à tous les hommes d'ailleurs!

-Je....

La voie de la jeune fille se noua et elle était plutôt tremblante, elle jeta un œil derrière elle s'assurant qu'Aragëa était toujours là, puis rapportant son regard vers l'avant elle ravala une gorger de salive, mais aussi d'humilité avant de poursuivre.

-Je suis désolé, je ... je n'avais pas l'intention de m'en prendre à qui que se soit...

S'excusa alors la pardusse se retenant d'ajouter quelques paroles qui auraient surement été déplacé. Son petit coeur battait à la chamade et elle crue qu'il allait lui céder, quand elle entendit la voix de la femme chevalier à son esprit.

-Esper...

Laissa tomber la jeune fille dans un murmure, son amie s'en faisait pour elle? Ne dormait-elle pas? Elle n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage que la femme chevalier l'attira à elle se qui causa un immense soulagement à la jeune pardusse qui mourrait toujours de peur face à l'homme, puis instinctivement elle jeta un regard au cheval-dragon d'Ara, son amie l'attendait, mais ne devrait-elle pas rester là et affronter la situation jusqu'au bout? Avec son esprit qui était fort bien développer télépathiquement parlant, la gamine chercha à joindre l'esprit d'Esper et lui envoya un message télépathique comprenant que se devait être elle qui avait demander au chevalier Aragëa de l'aider.

***Je vais bien Esper, j'imagine que je te le dois à toi n'est-ce pas? Le chevalier Aragëa est venu m'aider, t'en fait pas pour moi tout va bien ***

La jeune fille voulait au moins rassurer son amie, elle n'avait pas réellement l'intention de rentrer toute seule au château et de faire marcher le chevalier à cause qu'elle, elle avait faite une bêtise! La voie de la femme résonna une fois de plus dans sa tête et la jeune fille acquiesça d'un simple geste avant de lui répondre :

***Je suis désolée***

S'excusa une nouvelle fois la jeune fille en s'adressant uniquement à Aragëa avant de poursuivre toujours de la même manière:

*** Je n'est pas penser aux conséquences, je n'est pas réfléchis et j'ai agit comme une stupide enfant. Ce que je ne suis plus... ***

La pardusse laissa un léger soupir lui échapper, puis voyant l'homme se rapprocher d'elle, pour tendre quelque chose vers Ara, la jeune fille fit un pas vers l'arrière pour se poster derrière la femme chevalier, observant sans s'interposer la situation, sans dire un mot, puis que un élève, un écuyer n'avait pas le droit de le faire de toute manière!
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 19 Aoû - 18:47

La jeune femme sembla percevoir une pointe dans tristesse dans les propos de l’homme en face d’elle, lui était-il arrivé quelque chose que la protection des enfants lui tenait autant à cœur ?  Elle n’en savait rien, et ne se permettrait pas de l’indisposer par ses questions pour égoïstement répondre à sa curiosité mal placée. Lorsqu’il lui dit que ça n’était pas la peine pour la cape, elle lui dit en souriant légèrement  

« J’insiste, le rôle de notre ordre est de protéger Enkidiev… pas de détruire les capes de ses habitants »

Lorsqu’il lui proposa sa cape, ayant surement du remarquer sa gêne, elle  refusa poliment avant de redonner son attention à Tamiska. La petite semblait seulement comprendre qui avait prévenu la femme chevalier,  mais contre toute attente elle resta plantée là, bien qu’en retrait. S’en doute avait-elle peur d’être prise pour une couarde en partant ? Ou s’en voulait-elle, cherchant à ainsi s’excuser d’une certaine façon.  La jeune femme s’accroupit alors face à la jeune renarde, sa queue de chat balançant doucement dans son dos alors qu’elle lui passait une main dans les cheveux, affectueuse. Elle dit alors d’une voix un peu maternelle

« Tu as déjà fait de gros effort Tamiska, rentre au château… fait toi soigner par Esper, et va te reposer. Tu as été forte aujourd’hui, je suis fière de toi »

Elle se releva alors, la soulevant un instant pour la posé sur le dos de sa monture qui venait de se coucher pour lui simplifier la tâche. Elle lui sourit à nouveau, regardant ensuite un instant l’imposant étalon à qui elle demandé de reconduire la petite dans le calme avant de revenir la chercher, et en prenant la cape qui se trouvait sur son harnachement ranger au chateau.  C’étant fait comprendre de son ami draconique, elle  reporta une nouvelle fois son attention sur la jeune pardusse

« Ne t’inquiète pas pour moi, je sais me défendre, et Armorroch viendra me rechercher, il connait le chemin »  

Elle recula alors, laissant l’équidé partir avec son chargement que ce soit avec ou contre son gré, elle garda les yeux rivé sur la petite jusqu’à ce qu’elle ne la voie plus… s’inquiétant de son avenir si elle ne parvenait pas à se dominé, en oubliant un moment la présence du Pardusse que la renarde avait rencontré par mégarde.  Concentrant son Esprit pour prévenir Esper de l’arrivée imminente de son amie.

_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë


Dernière édition par Aragëa le Mar 20 Aoû - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 19 Aoû - 22:54

Taliesin ne comprenait décidément pas cette étrange enfant. Elle ne voulait pas d’aide, soit, mais elle demandait à partir alors que, maintenant qu’elle avait l’occasion de le faire, elle ne bougeait plus d’ici. Ses oreilles à lui étaient un peu basses pour le coup. Enfin, il ne fit rien, se contentant maintenant de regarder l’adulte congédier la petite et la renvoyer au château d’Emeraude… comme il pouvait le faire en tout cas. En attendant qu’elles aient finit leurs discussions, il demeura cependant immobile et il se contenta d’assister à la scène sans trop savoir ce qu’il pouvait faire de plus maintenant. Aragëa avait refuser sa cape pourtant, au lieu de s’opposer à elle, il attendit que le conflit prenne fin. Puis, sans dire un mot, il s’était encore rapproché de la femme chevalier et avait déplié sa cape pour la poser sur les épaules de la femme. Elle avait beau avoir refusé qu’il la lui cède, il avait autre chose en tête à ce sujet là. Elle n’aurait plus qu’à attacher sa cape maintenant. Lui, pendant ce temps là, il retournait à l’endroit où il se trouvait encore quelques instants plus tôt, près de son compagnon loup qui assistait à la scène sans comprendre.

** J’y tiens… **

Transmit il simplement à la jeune femme tout en se mettant à genoux près de son loup pour le dorloter avec une certaine tendresse. Comme un frère l’aurait fait avec un autre frère. C’était le sentiment qu’ils partageaient depuis longtemps maintenant. Encore quelques instant, puis, Taliesin se releva, se tournant à nouveau vers les deux jeunes femmes qu’il reste. Enfin, la monture de la femme allait ramener la gamine en sécurité c’était déjà ça de gagner, au moins, elle serait en sécurité, même si ce n’était pas vraiment grâce à lui, seul le résultat final comptait. L’elfe avait dit à l’enfant qu’elle savait se défendre avant qu’elle parte… Elle aussi avait peut qu’il ne s’en prenne à elle ? Ou n’était-ce que pour rassurer l’enfant ? A moins qu’il n’ait vraiment l’air d’une bête assoiffée de chaire fraîche… assoiffée de chaire fraîche, épuisée et désarmée. Les oreilles du loup étaient maintenant à demi baissées sur sa tête et sa queue demeurait basse dans son dos. Il ne savait pas vraiment quoi faire de plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Lun 19 Aoû - 22:55

Esper avait été planter dans la cours par Aragëa qui lui avait demander de veiller et d’attendre qu’elle lui renvoi Tamiska seule, dans le pire des cas. L’enfant s’était alors balancer sur ses pieds un peu nerveusement, elle commençait à trouver le temps long et elle était obliger de se cacher pour que les gardes et les servantes noctambules ne la renvoi pas se coucher. Par chance, Myrdhin était avec elle et elle s’était alors finalement assise près de lui et avait plonger son visage dans la fourrure de l’animal sans trop savoir quoi faire en attendant que ses amies reviennent. Le premier message télépathique qui lui parvint, fut celui de son amie renarde qui lui certifiait qu’elle allait bien. Elle devinait que c’était à elle qu’elle devait l’intervention d’Aragëa et ses oreilles se couchèrent un peu sur son crâne, sur le coup, elle avait pris ça comme une réprimande venant de la rousse, mais elle s’était vraiment inquiéter pour elle. Pourtant, elle signifiait encore et toujours que tout allait bien. La blanche frissonna et baissa les yeux en direction du sol et sa queue ondula dans son dos, elle se sentait un peu nerveuse, c’était plus fort qu’elle. Mais tout ça ? Ca voulait dire quoi ? Elle rentrait ou pas ?

Ce fut finalement la voix d’Aragëa qui éclaira les choses dans l’esprit enfantin. La femme chevalier lui annonçait que son amie renarde était sur le chemin du retour. Est-ce qu’elle devrait user de soin ? D’apaisement ? Et qu’est-ce qui s’était passer au juste là-bas ? La pardusse aux cheveux blanc s’étira pourtant, bien décidé à aller au devant de son amie puisque c’était ce qu’on lui demandait maintenant. Se dressant maintenant sur ses pieds, la jeune femme pris alors la direction de l’entrée du château. Il n’avait qu’à attendre que la rouquine arrive. Se déplaçant comme une ombre même si elle était toute de blanc vêtu, elle se profila dans la cour et tendit son esprit pour savoir exactement que son amie… même quand ses amies reviendraient. Comme à son habitude, Myrdhin était sur ses talons et maintenant tout deux attendaient le moindre mouvement supplémentaire dans la cour en attendant maintenant un signe de ses amies. Les oreilles de la féline gardaient maintenant ses oreilles dirigé vers l’entrée du château alors que sa queue ondulait nerveusement dans son dos sans qu’elle ne sache quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Mar 20 Aoû - 0:21

La pardusse aurait voulu rester là avec Aragëa, avoir le fin mot de l'histoire, mais au lieux de cela la femme lui dit qu'elle avait été forte aujourd'hui et qu'elle pouvait rentrer. La pardusse allait protester, mais à quoi bon? Son regard légèrement affroidit se poser sur cet homme le fixant d'un regard froid et tranchant comme de l'acier. Qu'est-ce qu'elle pouvait détester les hommes! En plus elle avait peur qu'il ne fasse mal au chevalier ou pire encore... Pour tout ce qu'elle avait vue dans sa vie, elle s'en faisait vraiment pour un rien dès qu'il y avait un homme dans une histoire.

La femme chevalier l'avait alors faite monter à cheval, la jeune fille sentait son coeur se serrer. Le chevalier Aragëa lui assura alors que tout allait bien aller et qu'elle savait se défendre. Ça la jeune fille le savait bien, ce n'était pas pour rien qu'elle était chevalier après tout. Le regard de l'enfant s'arrêta sur la femme, elle tenta un sourire puis à se moment là le cheval montra sa pleine grandeur avant de partir, la fillette envoya un dernier message à l'homme.

***Si jamais il arrive quoi que se soit au chevalier Aragëa vous le payerait j'en fais le serment.***

Lança-t-elle froidement à l'intention de l'homme uniquement avant de répondre à la femme.

***Soyez prudente et surtout pardonnez moi pour tout ceci.***

Peu de temps après cela la jeune fille disparue dans la pénombre sur le cheval-dragon de la femme chevalier, les paumes de ses mains lui faisaient si mal que l'enfant n'arrivait pas à tenir les reines du cheval qui de toute manière semblait absolument savoir où il allait. La renarde garda ses mains collé contre son corps durant tout le trajet qui ne dura que quelques minutes, puis elle arriva près du château et rabattit le capuchon de sa cape noir dessus sa tête alors que la bête faisait son entrée. Seul sa grande queue de renard rousse dépassait, alors que l'anxiété de la jeune fille semblait atteindre son apogée.

Une fois près de l'entrée du château la jeune fille se laissa glisser en bas du cheval puis instinctivement chercha l'énergie d'Esper qui n'était pas bien loin. À peine la pardusse eu t-elle le temps de se retourner que déjà le cheval dragon repartait au galop. Avoir été plus jeune Tamiska se serait certainement effondrer en sanglots, mais là elle ne voulait pas craqué déjà qu'elle l'avait fait dans la forêt et que tout cela ne l'avait mise que dans l'embarra... La jeune fille semblait figé sur place, elle savait où se trouvait son amie, mais ses jambes ne lui obéissait plus, elle ne savait plus quoi faire, sa queue demerait bien basse et sa tête caché sous cette cape, ses mains au paumes brûlé étaient désormais replier contre sa poitrine, un lourd silence planait autour d'elle, elle tentait d'éloigner de son esprit toute pensées sinistres sans vraiment y parvenir...
Revenir en haut Aller en bas
Aragëa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Localisation : là où on l'attend le moins
Race : Un joli petit mélange détonnant, qui vous réserve encore quelque surprise... (Apparence Elfique dominante)

Allégence à : Enkidiev et a ses valeurs personnels
Points : 994
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Mar 20 Aoû - 12:02

Bien que la petite renarde semblait vouloir rester, Ara considérait qu’il était plus prudent de la renvoyer…De peur qu’elle ne réagisse encore mal face à l’inconnu. Et selon la jeune femme, celui-ci avait déjà assez amplement vécu à cause de la petite. De plus, la nuit était forte avancée et il fallait que la jeune fille dorme après les déboires du magicien hayden. Elle avait rassurée la gamine, lui répondant qu’elle était déjà pardonnée, puis l’avait suivi du regard jusqu’à ce qu’elle sente un tissus se posé sur ses épaules, sursautant par surprise car elle ne s’attendait pas à ce qu’il agisse ainsi. Elle se retourna alors vers lui, les joues légèrement rosie, et dit avec un sourire

« Merci.. »

C’est alors qu’elle remarqua l’attitude du pardusse face à elle, il semblait triste ? Ou tout du moins contrarié par quelque chose. Elle ne comprit pas de suite ce qui pouvait ainsi atteindre son interlocuteur, mais une phrase lui revint alors en mémoire ‘je sais me défendre’. Aurait-il mal pris ce qu’elle avait dit ? Pourtant il ne s’agissait là que d’un moyen de rassurer la pardusse… N’aimant pas trop la possibilité de passé pour ce qu’elle n’était pas, surtout qu’elle n’avait pas peur de lui, elle dit

« Je m’excuse du comportement de Tamiska… Elle a une peur ancrée pour le genre masculin depuis toujours, et s’en méfie à un point tel qu’elle en arrive parfois aux extrémités semblables à celles d’aujourd’hui. Je m’excuse également si je vous ais blessé par l’un de mes propos, mais rassurer la petite et m’assurer de sa sécurité passait avant un semblant de savoir vivre »

Elle attendit alors la réaction du pardusse, quelque peu penaude tandis qu’elle resserrait légèrement la cape par réflexe, un léger vent s’étant levé un moment, faisant légèrement volé sa tenue de nuit. De son coté, Armorroch avait ramené le plus prudemment possible la petite au château. Il avait tellement eut peur qu’elle ne glisse à cru sur son dos qu’il avait marché avec une lenteur qu’on ne lui connaissait pas, en résultant un voyage qui dura une quinzaine de minute. Une fois arrivé au château, et sa petite passagère sur le sol, il s’élança au grand galop vers sa sœur deux pattes puis pila net après le pont. Il devait lui rapporter sa cape ! Mais voilà, la cape se trouvait dans une besace… Cette même besace accroché à son harnachement qui était enfermer dans une pièce où l’étalon ne savait rentrer, il était trop gros. Il fit alors demi-tour, retournant prêt des gamines afin de les surveiller un moment. Il arriverait bien à se faire comprendre d’elle après que la petite se soit fait soignée.

_________________
thème possible d'Ara..
Berceuse favorite d'Aragëa, Toutouig

"Un chevalier obéit à des valeurs. Son cœur ne connait que la vertu, son épée défend les démunis, son bras protège les faibles, sa bouche méprise le mensonge, sa colère déjoue les tours du malin"  un certain bowen, selon un code oublié..




Armorroch Berserk
Spoiler:
 

Aragëa / Lalwendë
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   Mar 20 Aoû - 14:17

Taliesin se retrouvait donc seul avec la femme chevalier maintenant que la pardusse renarde avait filée. L’homme loup avait ensuite poser sa cape sur le dos de la jeune femme, cela lui éviterait et la gêne et un coup de froid… Quand récupérerait il sa cape ? Ca, il ne le savait pas encore vraiment, tout ce qu’il savait c’est qu’il l’avait fait et que de toute façon, il trouverait bien un boulot ou un autre pour la remplacer… Si la femme ne la lui rendait pas d’ici là. Enfin, on verrait bien ce qui se passerait, pour le moment, il restait simplement près de son compagnon loup sans trop savoir quoi faire de plus. La femme l’avait remercié et il s’était contenté de hausser simplement les épaules. Pour lui, ça restait quelque chose de tout à fait normal alors il ne s’y attardait pas plus que ça. En partant, l’enfant menacer et il avait simplement hausser les épaules sans trop savoir quoi faire de plus. Puis, la femme chevalier avait à nouveau pris la parole. Elle s’excusa dans un premier temps du comportement de Tamiska, ce à quoi il ne put que répondre d’un haussement d’épaule. Il comprenait un peu mieux l’enfant de ce que la femme disait, mais ce n’était quand même pas une raison…

** Apparemment, cela ne lui a pas suffit. Cette gamine tiens vraiment à vous en tout cas, pour passer outre sa peur pour me menacer. **

Il secoua doucement la tête et haussa la tête avant de plonger sa main dans la fourrure du loup pour se donner une once de courage. Taliesin aurait pus profité de la diversion de l’enfant pour récupérer son arme mais non, il s’était juste contenter de déposer sa cape sur les épaules de la femme. Un instant, le silence s’installa entre eux. Seulement perturbé par loup qui se leva pour faire quelques pas, ne supportant visiblement pas de rester immobile ainsi. C’était peut être trop pour lui.

** Je vous aurait bien invité à venir vous réchauffer près d’un feu là où j’ai établit mon camp… Seulement je dormait quand et je crains que le feu de camp ne se soit éteint…**

Taliesin sentit ses oreilles frissonner sur son crâne sous le coup de l’air nocturne. C’est vrai qu’il ne faisait pas très chaud, mais rien d’insupportable. Maintenant, sa queue s’était redressée dans son dos. Les yeux d’or de la femme étaient maintenant posé sur la femme un instant avant qu’il ne laissa son regard glisser vers le loup qui maintenant flairait les alentours, cherchant ce quelque chose qui pourrait l’occuper maintenant. Encore une fois, ses oreilles de loup frissonnèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tami et Tali , une lettre fait toute la différence !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Toute personne qui pense fortement fait scandale." - Feat Nathan A. Baker
» Lettre d'excuse.
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Émeraude. :: Forêt.-
Sauter vers: