Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur

avatar

Masculin
Nombre de messages : 217
Localisation : Château Émeraude.
Rôle du Personnage : Chef des Chevaliers d'Émeraude // Prince de Diamant.
Race : Humain.
Allégence à : Enkidiev.
Points : 592
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   Jeu 1 Aoû - 21:17

La nuit était déjà bien avancée lorsque Mercator souffla la bougie de sa table dans une grande hâte. Cette intrigue l’avait tourmenté durant de longs instants, mais il en trouvait finalement la solution. À grandes enjambées, il se dirigea vers la chambre de l’empereur, le réveiller l’importait bien peu. La découverte qu’il tenait entre ses mains ravirait le tanieth bien plus que quelques heures de sommeil. A grand coup sur l’imposante porte de bois qui s’ouvrait sur la chambre à coucher du seigneur noir, le sorcier entendit finalement des pas venir lui ouvrir. De forte mauvaise humeur,  Mercator savait fort pertinemment que peu importe qui il était, il avait intérêt à parler rapidement s’il tenait à ce que l’empereur lui épargne sa vie.

Alors qu’il racontait sa trouvaille, l’expression de l’empereur changea, le tanieth était intéressé par ses propos, voir captivé. Son sorcier lui amenait peut-être la solution à sa victoire, peut-être pourrait-il enfin faire pencher la balance en sa faveur dans cette guerre ou les guerriers magiques de l’ennemi s’étaient révélés un peu trop puissant par le passé. Les siens étaient bien entraîné certes, mais ce parchemin que lui tendait Mercator ferait certainement toute la différence. La collectivité lui permit d’envoyer aisément un message à tous ces chevaliers récemment adoubés. Il les conviait immédiatement dans la salle du trône. Il s’y rendit lui-même, suivit de près par son sorcier. Lorsque tous furent rassemblés, il intima à Mercator de renseigner les chevaliers sur sa découverte.

- Il y a vingt ans, un feu magique à traverser et le ciel et modifier la position des étoiles. La première partie de ce message était aisé; des enfants magiques allaient voir le jour. La preuve est que nous vous avons rassemblés afin de monter une armée. Toutefois, une grande partie du ciel demeurait indéchiffrable, jusqu'à hier où j'ai finalement compris. Sept pierres sont tombées sur Irianeth, sept pierres qui augmenteront de manière significative les pouvoirs de l'être magique qui met la main dessus... j’ai pu identifier leur emplacement, mais sans grandes précisions hélas.

Mercator tendis d’abord un parchemin à l’empereur qui le fit ensuite passer parmi les chevaliers noirs. Ils s’agissait d’une cartes ou plusieurs emplacement avaient été encerclés, signifiant ou les pierres étaient fort probablement tombés. L’une près des grottes, deux sur la berge, deux dans le forêt, l’une quelque part dans la forteresse et l’autre semblait se trouver sur l’une des îles  appartenant à l’empire, celle des lézards…

- Je crois que vous savez ce qui vous reste à faire non ? déclara l’empereur, Vous partirez dès l’aube. Il marqua une pause avant de reprendre. Ce que je m’apprête à faire aurait sûrement du avoir lieu en de circonstances plus solennelles, mais il est tant que vous ayez un chef.

Sur ce, il quitta son trône et s’avança vers le groupe de chevaliers. Il les observa posément, tout les sept, mais termina son parcours sur l'une de ses bâtardes.

- Tu as démontré tout au long de ton apprentissage que le sang de l'empire qui coule dans tes veines t'a donné les bonnes qualités pour devenir une bonne chef. La royauté d'Irianeth souhaite te voir diriger tes frères et sœurs d'armes vers la victoire, es-tu prête aujourd'hui à recevoir la responsabilité de faire réussir aux chevaliers noirs les épreuves qui se dresseront devant vous ? Es-tu prête à guider l'ordre d'Irianeth au front et à démontrer que votre union fait la force ? Heulyn, es-tu prête à prendre la responsabilité de notre succès sur tes épaules ?

_________________


À vaincre sans périls, on triomphe sans gloire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theknightsofemerald.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   Jeu 1 Aoû - 22:42

[Oui je sais, c'est "PV Chevaliers". Mais ne m'en voulez pas, c'était trop tentant ! Et ce sera certainement le seul message que je posterai ici, alors voilà ! ♫]

Ce Mercator, rah, qu’elle le détestait ! Attendez, souvenez-vous de son titre à elle : Sorcière Suprême. Et il fallait que ce soit ce foutu sorcier de bas-étage qui fasse une découverte stupéfiante ? Bagatelles ! Seraph l’avait toujours haïs celui-là, toujours à fouiner là où il ne fallait pas. Cela fait plus d’une vingtaine d’année qu’elle avait ce poste, elle n’avait plus rien à prouver, et pourtant c’était lui qui s’attirait les bonnes grâces de l’Empereur. Non, ce n’était pas de la jalousie, seulement du raisonnement. A quoi bon faire croire qu’on lui faisait amplement confiance si ce n’était pas pour lui demander conseil ? La sorcière ne comprenait vraiment pas cette obsession qu’il avait pour Mercator, tout simplement. Ruminant intérieurement, la bleue ne laissa toutefois pas l’occasion s’échapper, se présentant directement à son supérieur lorsqu’il se mit à convoquer les chevaliers. Oh bien sûr, il a fallu qu’elle se justifie de sa présence, ce sur quoi elle répliqua qu’elle n’avait malheureusement pas pu être là au moment de l’adoubement des jeunes louveteaux. Pas sa faute si elle a été muté ailleurs pendant ce temps, sans parler qu’elle se serait fait un plaisir de vider les carafes de vin, ainsi que faire pleuvoir des météorites sur les chevaliers tout frais lors de leur massacre d’esclaves.

Quoiqu’il en soit, bien qu’elle exècre son collègue, sa trouvaille était des plus prometteuses, certainement l’évènement principal qu’attendait Irianeth pour frapper un grand coup sur Enkidiev. Bien que la bleue comptait encore faire quelques recherches pour en être sûre… Enfin, on verra ça plus tard. L’important était de mobiliser l’élite sur-le-champ, elle suivit donc les moindres faits et gestes de son supérieur, lançant quelques coups d’œil haineux à Mercator. Le trio se rendit dans la salle du trône, où l’on attendait les fameux chevaliers fraîchement promus. L’empereur devrait dormir à l’heure actuelle, à contrario Seraph était en pleine forme, étant une tanieth de pure souche, vivement donc pleinement les nuits les plus ténébreuses. Tout ça pour dire qu’elle allait se faire un plaisir à "féliciter" ses anciens élèves à sa manière. Ils avaient eu le droit à une bonne cuite hier, aujourd’hui ils allaient limer ! Ainsi était l’armée insecte.

Enfin les élus pénétrèrent dans la salle, toujours avec leur mine habituelle que la bleue connaissait parfaitement. Chacun d’entre eux était passé par elle, par ses cours les plus monstrueux, ses pics de colère les plus insupportables, ses coups de fouets et autres gadgets de tortures les plus abominables. Bref, ils avaient tous tâté de la Seraph à un moment ou à un autre. Et bons dieux qu’elle s’en délectait chaque jour de ces moments-là. Eh oui, c’était elle la grande Sorcière, celle qui perdait son temps pour ces jeunots destinés à faire des merveilles pour l’Empire. Et résultats des courses ? La moitié d’entre eux avait une tête déprimante ! Pratiquement tous étaient calmes, posés, neutres, de vrais portraits sur pattes. Ses coups de fouet étaient si horribles ? La bleue se ravala de le demander, mais voir ses petits bouts de choux si grands, si beaux, si cafardeux. Quand ils furent promus écuyers, et que les maîtres d’arme avaient pris la relève sur leur enseignement, c’était un véritable déchirement du cœur pour Seraph. Elle espérait les revoir de bonne humeur, mais non, que des têtes à claques. Ainsi, elle tira une sale gueule elle aussi, mélange entre le désespoir et l’exaspération.

L’empereur et le sorcier lèche-botte prononcèrent leurs discours, la tanieth en retrait près du trône. Comme elle en avait pris connaissance il y a peu, elle n’y accorda qu’une oreille. Des pierres magiques ont été localisés, sept, pile poil pour l’Ordre au complet, et il fallait qu’ils aillent faire le coursier pour ramener ces bidules. Pas mal pour une première mise en bouche, n’est-ce pas ? La sorcière ne put réprimander un sourire moqueur à ces "chevaliers", ils devaient tous se demander pour qui les prenait leur chef. Entre ça et le front, il n’y avait qu’un pas, dirons-nous. En tout cas, l’empereur décida de désigner enfin le leader de ces incompétents. Oh, il ne l’avait pas fait lors de l’adoubement ? Pourtant la décision a été prise il y a très longtemps… Seraph se rappelait de cette réunion, son cœur battant la chamade, les noms marqués devant elle et à se décider de qui sera le chef du troupeau. Oh que oui, ça avait été un choix cornélien, vu que le tout était un ramassis d’incapables. Non, elle était méchante là, elle les aimait bien au fond ses ex-bichettes, elle exprimait sa mélancolie juste très mal. Enfin, ne laissant point sa très chère Heulyn s’exprimer, la bleue prit les devants ; ils seront tellement contents qu’elle les félicite !


    " Hé, attendez un peu, toute cette pression est mal venue ! " s’écria-t-elle en se plaçant entre son chef et ses chevaliers.

Il ne lui en tiendrait pas rigueur de prendre la parole un peu, il en avait l’habitude après tout de son sale caractère, tout comme les jeunes en avaient l’habitude ; et pas seulement de son caractère. On ne formait pas les sorciers pour leur franc-parler après tout, mais pour leurs pouvoirs. Et tant mieux, que serait-il advenu d’elle sinon ? Seraph ne préférait même pas y penser. En tout cas, elle lança un sourire machiavélique à ses ex-élèves, qu’ils étaient magnifiques dans leurs armures attitrés…

    " Je vais quand même profiter de ce petit moment qu’on a ensemble pour dire à quel point je suis heureuse de votre parcours. le ton ironique était extrêmement prononcé. Franchement, qui aurait cru qu’une bande d’écervelés comme vous hériterait de l’armure ? Moi bien sûr ! Je vous ai tout de même formé, et aimé. Avec moi comme professeure, il n’y avait aucune raison d’échouer ! d’une voix plus basse : Et j’avais raison… " quelques ricanements s’extirpèrent entre ses dents.

Oui, elle se lançait des fleurs, et ces jeunes chevaliers avaient l’habitude des folies qu’était capable cette femme. La salle du trône pouvait exploser, et eux avec, seulement parce qu’elle trouverait l’idée intéressante. Malheureusement pour elle et heureusement pour eux, l’Empereur tout-puissant était présent, ce qui impliquait qu’elle devait se tenir à carreau malgré elle. Mais, mais, mais, attention, la bleue conservait toujours une certaine autorité sur eux, de par son rang. N’était-elle pas plus proche de la famille impériale que tous ces bâtards après tout ? Ils restaient des soldats uniquement plus gradés. Et bien sûr, elle se fera un plaisir de le leur rappeler, s’approchant d’eux tour à tour, les dardant de haut car souvent plus grande qu’eux. Et comme première victime : elle toisa le coureur de jupons.

    " Sangre, mon beau, tu crois que c’est en battant des cils que tes ennemis vont déposer les armes ?! Oh oh, mieux ! Tu vas exhiber tes magnifiques pectoraux, tes abdominaux vont briller de milles feux devant la foule ? dit-elle en caressant le torse du jeunot, c’était toujours bon de tâter la marchandise, malgré le plastron. Sois un peu plus sérieux dans ce que tu entreprends ! C’est la guerre, pas le concours de Sire Univers ! C’est juste un conseil, bien entendu, pour éviter que tu te prennes une lance là où je pense… "

    Au tour de cheveux blancs. " Aaaah, Kahir ! Le plus turbulent de mes élèves, mais aussi celui auquel j’ai pris le plus de plaisir à maltraiter ! Tes chevilles enflées ne t’ont pas trop gêné lors de tes entraînements à l’arme blanche ? C’est vraiment surprenant, tu m’en vois impressionnée. Je pensais même que ton arrogance t’empêcherait de passer la porte de sortie, à force de prendre la grosse tête ! Allez, tire pas cette tronche, une petite claque sur sa joue, tu vas enfin pouvoir "prouver ta valeur", tu sais, ce que tu comptais faire ces dernières années ! "

    Et la suivante était Tari. " Ma jolie Tari, tu as bien grandi depuis ! Toujours aussi calme à ce que je vois, ça perturbera sans doute tes futurs adversaires. Mais hé, ne laisse pas ton passé houleux prendre le pas, ou tu auras tout le loisir de le ressasser ; tu sais, quand tu seras morte. De même, évite d’avoir la tête dans les nuages, il fait trop froid là-haut. un petit toc-toc sur la tête, pour le plaisir, et pour s’assurer qu’elle l’écoutait bien optionnellement. Au fait, t’arrive à écrire "apopathodiaphulatophobie" comme il faut maintenant ? Je n’ai pas eu le loisir d’admirer tes progrès en écriture depuis la dernière fois. Remarque, il suffit d’être peintre sur le champ-de-bataille, à tâcher le sol de sang, d’un rouge hypnotisant. "

    Elle s’approcha maintenant d’Elyane. " Et une autre lady "comme l’eau qui dort", pas vrai Elyane ? Je ne me souviens même pas de ta voix, on t’entend à peine ! Pense un peu à tes ennemis, il faut absolument qu’ils se souviennent d’autre chose que de ta superbe chevelure de feu ! Ta voix, ton cri, ton hurlement de rage alors que tu déchiquettes leurs tripes ou que tu taches ta bouille morne ! Vas-y, grogne ! Grrrrr ! elle écarta un peu les lèvres de la jeune rousse pour révéler ses canines de tigresse. Bref, n’hésite pas à t’exprimer, il ne faut pas qu’ils pensent avoir à faire avec un mannequin quelconque. "

    Cette fois, c'était Raybelle, qu'elle s'amusait autrefois à renommer par : " Rebelle ! subtile dirons-nous, il y a bien longtemps qu'ils auront compris qu'elle raffolait de les taquiner. J'espère que tu n'as rien perdu de ton tact : tu en auras besoin. Tu sais, par-delà la mer, il y a beaucoup d'humains, énormément, je me demande toujours si tu feras une crise cardiaque à leur vue, lorsque tu débarqueras pour la première fois sur la côte. Oh mais ne t'inquiète pas non plus, il y a aussi beaucoup de chevaux ! Vu qu’apparemment tu préfères faire ami-ami avec des canassons plutôt que tes frères... "

    S’avançant vers Heulyn, elle sourit de pleine dents, la cerise sur le gâteau. " Ah, voilà pour toutes les deux, prenez exemple sur elle ! Heulyn, la joie de vivre, tu transpires la bonne humeur, comme toujours ! assura-t-elle d’abord d’un air sympathique avant d’enchaîner sur son fameux ton sarcastique. Et c’est ce qui te perdra ! Tu es une guerrière, bon sang de Listmeth ! Ne sois pas une copie féminine de Sire Univers ici présent, j’ai l’impression d’avoir à faire à une enkiev et ça me donne vraiment envie de vomir ! Ce n’est pas parce que t’es violette que, ça y est, t’es tanieth ! Je te prendrai beaucoup plus au sérieux lorsque tu m’auras ramené dix-sept paires d’oreilles d’elfe, trois ailes de fées et quelques fourrures de pardusses, le tout avec un bon tas de viande d’humains. Cela dit, je pense que tu feras bien ton boulot de cheffe, ne nous déçois pas. "

    Et enfin, à l'attention générale : " Soyez tous capables de remplir votre mission sans rechigner et la tête haute, même si cela implique d'aller à la chasse aux cailloux célestes. et sa longue tirade à visée insultante se conclut ainsi.

Certes, les uns en ont plus pris dans la gueule que les autres, mais au fond ils y étaient tous passé, à la casserole. Seraph avait juste fait en sorte qu’ils se remémorent de ces bons moments ardus, passés ensemble, une belle époque. Elle n’avait pas l’habitude de prendre à charge des gosses, ou plutôt dans la majorité des cas des adolescents, à leur apprendre à contrôler leurs foutus pouvoirs magiques, mais eux l’avaient quand même supporté et au fond c’était un excellent cadeau pour elle. Si la bleue le pouvait, elle verserait une petite larme à ces idiots, ils avaient quand même été promu au poste le plus prestigieux qu’on puisse trouver au sein de l’Empire. Et qu’elle ait pu y apporter son aide, c’était un honneur. Sur ces jolis mots, elle retourna près de son empereur et s’inclina respectueusement.

    " J’ai fini, Empereur. " d’une voix calme qui tranche complètement avec sa colère de tantôt ; la sorcière restait fidèle à elle-même après tout, laissant donc la suite des évènements aux bons soins du reste de l’assemblée.


[Edit : Il risque d'y avoir quelques incohérences maintenant (que j'ai la flemme de changer pour l'heure), vu que Silvas n'est plus, qu'Heulyn est devenue cheffe à la place de Naeryan et que Raybelle est nouvelle dans l'Ordre. Je m'excuse d'avance pour le prochain chevalier d'Irianeth qui n'aura pas le droit à sa petite insulte personnelle, MAIS en toute logique il l'a quand même, Seraph n’épargne personne.]
Revenir en haut Aller en bas
Sangre

avatar

Féminin
Nombre de messages : 249
Points : 523
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   Mer 7 Aoû - 22:47

Sangre faisait l'un de ses rêves indécents qu'il appréciaient tant, ce genre d'endroit où non seulement la vue était loin d'être désagréable, mais il pouvait s'abandonner un instant à de petits déciles qu'il n'aurait osé avouer devant les autres membres de l'ordre. Ces petits passage où dans la brume lumineuses du matin il pouvait prendre la main d'une femme et simplement se balader en toute quiétude alors que la beauté d'un océan sans limite saluait leur amour discret mais fort. De cette romance dont il se haïssait les deux yeux ouverts, il s'en délectait pourtant lorsque seul Morphée pouvait en être témoin.

C'est troublé qu'il s'éveilla au bruit des cliquetis, confus de ce réveille qui chamboulait sa routine matinale. Mais bon, n'avait-il pas été prévenu qu'il n'aurait pas un instant de repos suite à son adoubement ? Enfilant rapidement la tunique de son ordre et prenant ses armes, il se mis en route vers la salle du trône où il avait été convoqué avec ses frères et soeurs d'armes. L'empereur, Mercator ainsi que la si délicate Seraph était déjà là. C'est Mercator qui avait fait une découverte particulière, qui allait surement mené à la réalisation de leur première mission, mais certainement pas la dernière. Le sorcier prit finalement la parole afin d'expliquer de quoi il en retournait:

- Il y a vingt ans, un feu magique à traverser et le ciel et modifier la position des étoiles. La première partie de ce message était aisé; des enfants magiques allaient voir le jour. La preuve est que nous vous avons rassemblés afin de monter une armée. Toutefois, une grande partie du ciel demeurait indéchiffrable, jusqu'à hier où j'ai finalement compris. Sept pierres sont tombées sur Irianeth, sept pierres qui augmenteront de manière significative les pouvoirs de l'être magique qui met la main dessus... j’ai pu identifier leur emplacement, mais sans grandes précisions hélas.

La lecture des étoiles n'avait jamais été l'un des grands talent de Sangre, vouant davantage envers elles une admiration respectueuse et contemplative. Un parchemin passa rapidement entre les mains de chaque chevalier, mettant à vif l'emplacement de ces pierres magiques. Sangre se trouvait assez doué en temps que combattant, mais comprenant la nécessité d'offrir à l'ordre et à l'empire toute les chances de réussite. Et puis, qui sait ce que nouveau pouvoir pourrait lui apporter.

L'une était tombée près des grottes, endroit qu'il visitait peu depuis le décès d'Arcane, mais quo avait été un lieu de prédilection pour les longues journées d'entraînement en voltige qui se méritait parfois quelque pause. Deux étaient également tombé près de la berge, ce qui était étonnant en un sens puisqu'il y passait tout les matins mais qu'il n'avait jamais rien trouvé d'anormal. Peut-être était-ce simplement parce qu'il ne savait pas quoi chercher ? Deux autres était également dispersées dans la forêt. Sangre n'y allait que rarement et le plus souvent c'était pour chasser ou en quête de solitude où sa plume pourrait se défouler. La forêt était pour lui un lieu de cachoterie où il enterrait de ses secrets qui aurait mieux fait de ne jamais exister. L'une des pierres était à l'intérieur de la forteresse… Le cas échéant les serviteurs seraient probablement d'un grande aide afin de participer à cette recherche… Puis la dernière sur l'île des lézards. Bien évidemment, Sangre avait entendu parlé de cette île que l'empire avait coloniser il y a de cela de nombreux siècles auparavant, à ce que l'on dit il semble même que pendant un temps ils aillent prêté allégeance à Enkidiev, mais avec cette nouvelle guerre menaçant d'arrivé, l'empire d'Irianeth avait su aisément les convaincre de se joindre à leur puissance. Sangre n'y avait jamais été, et se doutait même que l'un de ses frères aient fait de mêmes, néanmoins cela promettait d'être une longue excursion que d'aller chercher cette pierre en ce territoire peu familier.

Le tanieth suprême prit alors la parole, comme toujours lorsqu'il leur adressait la parole, il avait cette air de conquérant. L'ordre était peut-être une immense marionnette entre ses mains, elle poursuivait tout de même un but juste, faire de ce monde un territoire uni où les races faibles serait éventuellement dominées par les plus fortes.

-- Je crois que vous savez ce qui vous reste à faire non ? déclara l’empereur, Vous partirez dès l’aube. Il marqua une pause avant de reprendre. Ce que je m’apprête à faire aurait sûrement du avoir lieu en de circonstances plus solennelles, mais il est tant que vous ayez un chef.

C'était une chose évidente, et évidement cette décision reviendrait aux mains de l'empire. L'empereur promena son regard sur les membres de l'ordre, mais s'arrêta sur Heulyn. Honnêtement ce choix ne surprenait pas Sangre. l'hybride à la peau violacé avait toujours fait preuve d'un entrain remarquable et savait se faire entendre de ses compagnons, même si ses stratégies restaient à peaufiné. Cela s'arrangerait certainement au fil du temps, mais pour le moment elle ferait une leader formidable et c'est ce qui comptait le plus pour le moment.

Aquiessant d'un signe de tête le choix de son dirigeant, il observa d'un oeil discret la réaction de celle qui venait d'être nominé. Plusieurs traits félins se retrouvaient chez la jeune hybride à l'énergie inépuisable. Bien que sa peau soit violacée, ses cheveux prenait néanmoins la teinte du soleil levant, elle était née dominante, du moins envers les hommes, et cela la prédestinait à se faire obéir, mais parfois l'elfe se demandait si elle ne l'était pas un peu trop justement...


Seraph prit alors la parole et lui lança de ses piques habituelles qui ne manquèrent pas de faire sourire le chevalier noir, c'était là ce que tout le charme de l'enseignante se créait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   Ven 9 Aoû - 22:26


Malgré qu’il fut tard, qu’elle fut endormie profondément, Heulyn dut répondre à un appel de l’Empereur. Ce fut donc la fatigue dans les yeux emplit de gestes mous qu’elle s’habilla n’oubliant nullement son armure noire ni même, évidemment, sa cape aussi noire. Deux effets personnels que la jeune femme se plaisait à porter … À montrer à tous fière, forte maintenant. En fait, plus forte qu’avant. Au-devant de l’Empereur, Heulyn faisait des pieds et des mains pour bien paraître. Alors, sa longue tignasse rousse resta de toute la longueur quelques douces vagues s’y rangeant ça et là. Mais Heulyn n’avait rien à voir avec une diva … Loin de là et ne venez surtout pas lui dire être une Princesse. Jamais bien malgré qu’elle admirait la Princesse Caerys.

Sur un bon pas, elle se dirigeait vers la salle du trône. Ses bottes toquaient contre le sol et faisaient s’éloigner les soldats trop peu courageux, mais loyaux qu’ils étaient tous. Les pensées de la jeune femme étaient à vif. Elle s’excitait que l’Empereur leur donne déjà une mission. En autant que ce ne soit pas la garde d’un convoi quelconque ou pire celui d’un marchand. Elle se rappelait la manière dont l’Empereur voulut les tester à l’adoubement … Malgré qu’elle parle tout haut et non dans les pensées de ses frères et sœurs d’armes, tout se déroula parfaitement bien. Elle fut trop heureuse peut-être … Heureuse qu’on la teste bien malgré que les jours suivants furent suivit de l’inverse. Il n’avait certainement pas sa totale confiance en eux.

Fort heureusement, on arriva presque tous en même temps dans la salle du trône et avec les manières dignes du souverain même. C’était déjà un bon début : personne n’allait se faire arracher la tête cette nuit pensa la jeune femme un petit sourire en coin aux lèvres. Ok, elle ne pouvait pas s’empêcher de blaguer même tout bas. Non ! Elle refuserait certainement de voir mourir l’un de ses frères ou sœurs d’armes bien que cela ne se montre guère. La tête haute, elle tâchait de rester de marbre ses pupilles verticales suivaient l’Empereur sans pour autant le viser directement. Sa curiosité fut mise à rude épreuve et plus d’une fois sa bouche s’entrouvrit, mais heureusement se referma pour pouvoir en apprendre davantage, mais aussi en guise de loyauté, de respect.

Elle s’empara du parchemin qu’on lui donna et le scruta avec vivacité. L’Empereur disait vrai. Chaque emplacement sur la carte appartenait à l’un des trésors enfouis dicté par ce dernier et il désirait qu’on aille les chercher. L’un se trouvait sur l’Île des Lézard malheureusement … Loin d’ici. Un chef … ?

Elle ne s’attendit fichtrement pas à cela. Toute sa vie, Heulyn se força à être la meilleure, qu’on l’acclame bien malgré sa faiblesse première de femme. L’Empereur était maintenant sur ses devants et elle peinait à ne pas sourire, à garder un flegme et une discipline parfaite. Ce fut plus aisé lorsqu’elle se décida à mettre les mains dans son dos, le parchemin y compris. Son cœur cognait dur dans sa poitrine répondant à sa fierté de voir ses efforts récompensés : l’Empereur l’appréciait assez pour la nommer chef.

- Oui votre majesté … Je rendrais fier la confiance que vous avez mis en moi.

Affirma-t-elle sur un ton solennel sans pour autant dénué de légers, très légers tremblements parfois. À la suite de quoi, elle fit une révérence envers son Empereur. Déjà chamboulée, Heulyn dut écouter les sarcasmes de la Sorcière l’entraînant toutes ses années, ses frères et sœurs d’armes, et elle-même. Elle se fut relevé et dut oublier ses questions pour le moment quant aux objets à retrouver. Elle arqua parfois quelques sourires. Heulyn n'appréciait pas à un point tel cette femme. La Sorcière l’avait toujours rabrouée et ce fut l’une des personnes pour laquelle, la jeune femme voulut se dépasser. Lorsqu’elle la compara à une enkiev, Heulyn se bloqua totalement prise de cour. Elle déglutit et du songer en l’inverse pour faire passer ce malaise.

Elle ne ressemblait pas à une enkiev. Elle se servait, tout simplement, des meilleurs pour l’être encore plus. Quel mal y avait-il à cela songea la jeune femme les yeux fermés ? Elle se refusa de voir à nouveau la Sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Tari

avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Localisation : Dans une marre de sang...
Rôle du Personnage : Chevalier noir
Race : Hybride
Allégence à : Irianeth
Maître : Moi même
Points : 163
Date d'inscription : 21/06/2013

MessageSujet: Re: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   Dim 18 Aoû - 18:30

Après l’adoubement légèrement arrosé d’alcool et de sang, Tari nouvellement promu chevalier d’Irianeth avait rejoint son alvéole dans des grands enjambés. Il ne lui avait pas fallu peu de temps connaissant chaque centimètre de la forteresse ou elle avait grandi pour rejoindre sa chambre. La nuit était déjà bien avancée quand elle avait fini par rejoindre ses draps. A peine la tête posée sur l’oreille que son esprit sombra dans les bras de Morphée. Sa nuit était sans rêve pourtant comme toutes les autres nuits certains cauchemars revenaient encore et encore. Les souvenirs de son enfance ne seront jamais vraiment oubliés dans son esprit. Tari se réveilla en sursaut lorsque le lien avec les autres insectes  se mit à bourdonner dans sa tête, plus fort que d’habitude.

Assisse dans son lit, Elle écouta le message qui prier chaque chevalier de ramène rapidement leurs fesses dans la salle du trône. L’hybride ne perdit pas une seconde et fit vole sa nuisette et enfila sa cuirasse de l’ordre d’Irianeth toute neuve. Il ne fallut pas beaucoup pour Tari qu’elle soit habillé et encore moins de temps pour attache ses cheveux en chignon pour pas qu’il la gêne même si une ou deux mèches s’échappaient et venaient encadrer son visage. Au pas de course, elle quitta son alvéole pour aller au point de rendez-vous. En moins de cinq minutes, elle fut dans la pièce. Tari s’inclina devant l’empereur et avança vers ses compagnons d’armes.

L’hybride observa le mage de l’empereur alors que celui-ci commença à leur expliquer la raison de leur présence dans la salle du trône. Sin visage ne montrait aucune émotion comme toujours. Tari avait même fait disparaitre le petit sourire qu’elle affichait toujours. Les premières paroles du mage étaient peu intéressantes, elle savait déjà mais, elle espère que la suite soit plus intéressante… Son regard s’éclaircir légèrement, quand il se mit à parler des sept pierres. L’hybride pouvait presque devenir quelles missions on allait leur donne mais cela faisait naitre cette curiosité. Quelle était la puissance des pierres ? L’empereur allait-t-il les gardes pour lui ou les donner à ses nouveaux chevaliers ? Devait t-il partir tout de suite à la recherche des pierres à travers Irianeth ? Tari firent taire toutes les questions qui se bousculaient dans son esprit.

Tari observa rapidement la carte qu’on lui fit passe et répara en un regard les endroits qui avaient été marqués. Son esprit calculé déjà les endroits ou les pierres étaient tombés en se demandant à quoi elle pouvait ressembler et si personne ne les avait déjà récupérés par un coup de chance. L’empereur reprit la parole et lorsqu’il finit, l’hybride hocha la tête pour signifier son accord. Tari se demanda bien où elle allait être envoyée, elle n’avait pas vraiment de préférence. Surtout quelque que soit la situation elle allait faire son travail. Mais, il reprit la parole les instants d’après. Un chef ? La tête blonde observa ceux qui avaient la force de l’esprit et un puissant don pour la magie pour obtenir cette place. L’empereur s’arrêta face à Heulyn et commença à lui parler. Tari se sentit très fière que sa soit sa sœur d’arme qui soit choisi pour être à leur tête et elle allait la félicite comme il faut après la mission.

Mais alors qu’il lui donnait les pouvoirs de l’ordre en tant que chef, l’hybride se concentra sur les pierres. Comment on allait les retrouver ? Depuis le temps qu’elle était tombé des étoiles, on aurait dû les trouver pourquoi aujourd’hui ? Pendant toutes les années on était passé à côté sans rien voir, s’était cherchée une aiguille dans une botte de foin ! Mais la voix de la magicienne la sortit de ses pensées. Tari ne put s’empêche de remettre son petit sourire sur ses lèvres quand ce fut à son tour de passe sur les remarques de celle-ci. Les paroles l’amusaient comme jamais mais, elle ne bougeait pas d’un cil face à ses remarques. Seraph lui fit même un toc-toc sur sa tête pour s’assure qu’elle l’écoutait mais, même si elle était souvent la tête ailleurs, Tari était sur le qui vive. Toujours son petit sourire, elle ne put pas s’empêche de lui répondre :

-Hum je peux te montre ce que j’ai appris quand j’étais plus jeune, sa pourrait te servir… J’écris aussi bien que je fais des dessins avec le sang !

Tari se disait qu’elle était fière d’avoir eu Seraph comme professeur. Elle lui avait vraiment appris la plupart des choses qui l’aiderait chaque jour dans sa vie et elle lui était très reconnaissante de ce qu’elle avait fait pour elle. Les petits piques étaient devenus quelques choses de normal dans la bouche de celle qui leur avait enseigné ce qu’ils avaient besoin de savoir pour le futur. Alors que tout le monde vu passe aux remarques de Seraph, Tari remarqua que Heulyn avait été touche par une des remarques de la magicienne. Se rappelant des quelques mots qu’elle avait échangé avec elle à l’adoubement. L’hybride la bouscula légèrement comme si cela pouvait la réveille et toujours avec son petit sourire, elle prit la parole et dit à la chef de l’ordre d’Irianeth :

-Alors qui va où ? On connait plus ou moins bien les différents endroits où sont tombées les pierres. La forêt, je la connais comme ma poche mais, les grottes je ne serais d’aucune utilité… Sauf si on va dans des endroits qu’on ne connaît pas ou peu, pour éviter les réflexions : ou est ce que je ne suis pas allé. Qu’en penses-tu Heulyn ?

L’hybride posa son regard dans celui de la nouvelle chef de l’ordre espérant qu’elle comprend la perche qu’elle venait de tendre pour qu’elle prenne en main les recherches pour retrouver les pierres de pouvoir. Et qu’elle montre par la même occasion ses capacités de leader au petit groupe de chevalier mais pour confirme à l’empereur, qu’il avait fait le bon choix de la mettre elle a la tête des chevaliers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sangre

avatar

Féminin
Nombre de messages : 249
Points : 523
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   Jeu 5 Sep - 20:19



Tous et toutes semblaient d'accord et l'unité créer à l,entour de la désignée chef semblait plutôt positif. Sangre se voyait mal avoir à jouer le bourreau des coeurs entre une bande de jolies femelles jalouses pour un poste quelconque. Heureusement cela ne semblait pas être le cas, mais tout de même, la jalousie était l'une de ses émotions à problèmes qui causes plus de problèmes qu'il n'offre de solution... À moins d'avoir des idées vraiment, mais alors là, vraiment tordue. Heulyn devrait endossé dès maintenant son rôle de chef en répondant aux questions de Tari, la maligne lui avait tendu une perche, soutenant sa soeur d'armes afin de démontrer à l'empereur que son choix était justifié. Sangre sourit en coin, cela lui réchauffait le coeur de voir cette unité grandir entre eux. Certes ils avaient étudiés et c'était entraînés ensemble, mais maintenant qu'ils devaient passer à l'action, nul ne se défilait. Voyant qu'il s'attendrissait, il se ressaisit aussitôt, reprenant son air froid, analytique mais néanmoins à l'oeil coureur. Certes, il appréciait ces jolies dames, mais il se refusait à montrer qu'il avait pour elles plus d'amitié et de tendresse que de désir et de solidarité. Avant qu'on remarque qu'il se plongeait de nouveau dans les limbes lunatique de ses conflits intérieurs, il appuya Tari en donnant son coup de pouce à sa soeur d'armes.

- Je connais les plages sur le bout de mes doigts, mais je sais également volé à dos de dragon si vous avez besoin de m'envoyer plus loin.

Il faisait référence à l'île des lézards évidemment, il n'avait eu que très peu de contact avec ces reptiliens. Certes il connaissait leur existence, mais rares étaient les fois où les insectes et eux se mélangeaient, et il semblait que peu d'individus chez eux possédaient le don de magie. Il avait peu échangé avec ces êtres intelligents qui avaient une façon particulière de combattre vu le cinquième membre avec lequel il devait s'adapter, mais ils s'avéraient fascinant la majorité du temps, ayant toujours une attitude très posée et réfléchie, leur pupilles verticales vous offrant rarement la chance de percevoir ce qui se passait derrière leurs écailles.

Il se rangea aux côté de Tari et attendit patiemment que son chef parle, tout en dévisagea ses autres frères d'armes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle nocturne (ÉVENT : PV Tout les chevalier)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vent à tout emporté de moi ... [Black Angel et un autre Indiens?]
» Chants de l'est !
» Je laisse le vent emporter tout... [Luthien&Thranduil] FINI
» Nouvelle affectation, nouveau paquetage (et tout ce qui va avec)
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Empire Noir. :: Irianeth. :: Forteresse. :: Terasse du toit de la Forteresse. :: Antichambre du Trône-
Sauter vers: