Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Insomnie populaire [Sur Demande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Naïla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Rôle du Personnage : Écuyer d'Émeraude
Race : Fée
Allégence à : Enkidiev
Points : 669
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mar 13 Aoû - 15:41


    La réponse de Tristan prit Naïla au dépourvu. En fait, seulement le début. Il disait qu’il aimerait bien l’avoir comme écuyer, mais pour lui apprendre qu’il lui faut vouvoyer les chevaliers. Ah! Bien sûr! Elle ne s’était pas rendu compte de son erreur. Il était si tard. Le manque de sommeil faisait en sorte qu’elle était un peu maladroite, tant dans ses mouvements que dans ses paroles. Baissant légèrement la tête aux mots de Tristan, visiblement embarrassée. Puis Tristan enchaîna sur sa vraie réponse ; il n’avait aucune idée de qui il voudrait bien comme écuyer. Exactement ce que pensait la fée. Elle s’attendait à ce genre de réponse, donc elle ne fut pas vraiment déçue. Ensuite, il fit implicitement mention à la relation que sa sœur d’armes entretenait avec une certaine personne. Naïla suivit le regard du chavalier, et la certaine personne dont celui-ci parlait était bel et bien Esper. Tristan et Naïla étaient tous deux tournés vers Esper, et le visage de la pardusse devint rouge.

    Repensant rapidement à sa faute, la future écuyère releva la tête pour regarder dans les yeux du chevalier.

    -Heum… Désolée de vous avoir tutoyé, dit-elle le plus sincèrement possible malgré sa fatigue.

    Après ces quelques paroles, Naïla sentit une autre présence. Elle s’approchait lentement. La fée reconnut là l’énergie sa camarade, Tamiska. Alors, elle ne dormait pas elle non plus. Naïla se dit que sûrement tous les futurs écuyers avaient du mal à dormir depuis leur retour. Cela ne surprendrait personne si un autre de leur camarade se joignait à eux cette nuit. Tamiska dit un petit «Salut» et Naïla et Esper se retournèrent pour l’accueillir. La jeune fée remarqua qu’elle tenait Gaïa, son bébé fennec, dans ses bras. Naïla avait préféré laisser Drystan dormir, emmitouflé dans les couvertures de son lit. Il fallait bien qu’il prenne du repos, vu les conditions auxquelles il avait été ramené à Émeraude.

     Comme si elle avait lu dans les pensées de la fée, la pardusse blanche fit remarquer que tous les écuyers allaient finir par se retrouver en cet endroit. Et elle éclata de rire, encore. Dû à la fatigue qui commençait à prendre un peu le dessus et au rire épidémique de la demi-pardusse, Naïla rit encore elle aussi. Elle ne regrettait en aucun cas qu’elle soit sortie de sa chambre pour découvrir d’où parvenaient les jolis éclats de lumières. Cette sortie l’avait finalement menée à cette conversation quand même apaisante, en bonne compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Émeraude, Enkidiev.
Points : 415
Date d'inscription : 20/07/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mer 14 Aoû - 18:04

Ni l'une ni l'autre des futures Écuyère ne fut surprise par la réponse du Chevalier. Elle savaient, au fond, que la réponse risquait fortement d'être de nature... ignorante. Il faut faut dire que les Élèves entendaient parler des Chevaliers, les observaient dans leurs entraînements et discutaient probablement entre eux du quel ou de la quelle ils aimeraient comme maître. À l'inverse, les Chevaliers entendait parfois parler des Élèves, mais vaguement. Certains entretenaient des relations un poil amical avec le groupe d'âge le plus haut, mais pas tous. Les adoubés avait souvent autre chose à faire que de parler de leur futurs apprentis. Tristan était content cependant, de pouvoir parler comme ça avec deux des plus vieilles élèves. Il pouvait commencer à se former une idée de la trempe des enfants.

- Tu es pardonné, mais tâche de ne plus recommencer. dit-il en souriant, plus conseiller que commandant. Il capta alors vaguement les pensées d'Esper et tourna sont regard vers elle. De ton côté, je te dirait qu'en publique tu ferais mieux de vouvoyer tout de même ma soeur d'armes. Ça te paraîtra étrange, mais ça reste une règle, lui dit-il en prenant un peu le blâme pour le code.

Le Zénorois sentit alors une autre présence. Non, deux. Portant son regard par delà les adolescentes, il posa à nouveau sa main sur un couteau de lancer. Il envoya ensuite ses sens invisible dans la direction vers laquelle il ressentait les présence, mais n'eut pas le temps de les atteindre qu'une jeune fille apparaissait, un petit animal dans les mains. Elle salua le trio et immédiatement, Esper et Naïla la saluèrent à leur tour. Une autre Élève donc? pensa le jeune homme en chassant l'inquiétude de son visage et en éloignant sa main de son arme de jet. Il retrouva son sourire du même coup, mais préparait quelque chose vu la pointe de malice dans ses yeux.

- Ah parfait... une autre petite fille à dévorer pour ma collation nocturne ! lança-t-il avant de se laisser aller dans un rire machiavélique fortement raté et aucunement crédible, à la fin duquel il s'étouffa. Il sourit ensuite plus sincèrement avant de se reprendre. Je suis le Chevalier Tristan d'Émeraude, puis-je demander à connaître ton identité, ainsi que celle de ton ami à poils?

Le garçon s'était redressé, abandonnant le mur qui lui servait de dossier jusque là. Il avait utilisé un ton amical, respectueux. Bien sûr, il se présenterait de la même façon qu'avec les deux autres filles, mais pas avant qu'elle ait décliné sont identité. Ainsi, il pourrait laisser tomber un "enchanté" alors qu'il lui ferait le baise-main. Ce qu'il ignorait, c'était la peur inhérente de la nouvelle venue. Avec de la chance, quelqu'un l'arrêterait avant le désastre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mer 14 Aoû - 18:28

La pardusse se sentie rassurer que son amie, Esper lui fasse signe d'approché, elle le fit sans toute fois trop se rapprocher car elle voulait éviter d'être trop prêt de l'homme ou d'entrer en contact physique avec ce dernier.

-Non, impossible de dormir...

Tamiska était à peine arrivée, faisant un effort monstre pour rester là, car après tout elle devait apprendre à côtoyer des hommes et l'avait promit à Esper de tenter le coup, que déjà l'homme dit un truc qui effraya la jeune fille.

''Ah parfait... une autre petite fille à dévorer pour ma collation nocturne !''

La jeune fille de 13 ans frissonna resserrant l'emprise sur son petit fennec, c'était de l'humour n'est-ce pas? Elle jeta un regard à son amie pour voir sa réaction puis à Naïla, elle pour sa part elle n'était pas rassuré! La jeune fille avala sa salive de travers et fixa son regard sur l'homme, incertaine d'elle-même, se préparant mentalement à se défendre s'il le fallait.

-Je... Moi c'est Tamiska et elle c'est Gaïa...

Dit alors la future écuyère en caressant la fourrure de l'animal, prenant toujours garde à ne pas trop s'approcher de l'homme, garder ses distances. Tamiska n'avait pas l'intention de partir de si tôt, elle devait à tout prix affronter ses peurs coute que coute et rapidement avant d'être attribuer à ''n'importe quel'' Chevalier! Dans le fond de son coeur la jeune fille espérait encore et toujours qu'on la confit à une femme, qu'importe la femme! Mais voilà, il n'y avait que deux femmes chevaliers pour 5 hommes, le poids des femmes ne pesait pas lourd dans la balance et la future écuyère était terrifier à l'idée qu'on ne la confit à un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mer 14 Aoû - 20:20

Esper ne s’était pas attendu à ce que Tamiska débarque comme ça… Ca n’allait pas simplifier les choses, mais elle voulait faire en sorte que la renarde puisse être plus à l’aise… Sauf qu’avec la réplique que venait d’avoir Tristan, ça allait être loin de facile. Imperceptiblement, elle se glissait aux cotés de l’autre pardusse comme une espèce d’ange gardien. Elle avait promis et elle ne voulait en rien trahir sa promesse alors elle se contenta de reposer maintenant son regard sur l’homme et Naïla. La plaisanterie passer, il se présenta et, toujours un sourire aux lèvres, la blanche rassura mentalement son amie.

** Ne t’en fais pas, c’est juste une blague.**

Alors, la fille chat se passa une main derrière la nuque et, un instant plus tard, ce fut comme un flash. Si le chevalier achevait les présentation comme il l’avait fait avec elle, ça allait être plutôt délicat. Il fallait qu’elle réagisse avant que quelque chose ne finisse par mal se passer alors, elle fit un pas pour se placer entre Tamiska et le chevalier Tristan, puis, elle leva son regard vers lui.

« Tamiska est… Elle a du mal avec les hommes… N’est-ce pas Tami ? »

Elle avait demandé à Tamiska d’approuver pour tout de même l’intégrer à la conversation. Cependant, si elle avait déjà été mal à l’aise au baise main de Tristan, qui savait comment aurait pus réagir Tamiska. En fait, si la blanche ne se trompait pas, la renarde aurait très bien pus peter un plomb et c’étaient une chose qu’il valait mieux éviter. La blanche coula alors son regard sur son ami et ses oreilles se baissèrent un peu sur son crâne. Puis, venant d’y penser en voyant le petit Drystan, la jeune femme questionna son amie.

« Au fait, Naïla, Tami, comment vous vous en sortez avec vos fennecs ? Vous vous en sortez bien ? »

Changement de sujet comme un autre, mais Esper n’avait pas trouver mieux sur le coup. Doucement, la jeune fille s’était glissée hors de la ligne se situant entre la fille renarde et les deux autres, s’assurant pourtant de rester près d’elle tant qu’elle le pourrait. Myrdhin vint à nouveau se coller contre ses jambes et la future écuyère plongea doucement sa main dans la fourrure de son compagnon à poil.
Revenir en haut Aller en bas
Naïla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Rôle du Personnage : Écuyer d'Émeraude
Race : Fée
Allégence à : Enkidiev
Points : 669
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mer 14 Aoû - 22:19

Au grand soulagement de Naïla, le chevalier l’avait pardonnée, mais la conseillait de ne plus recommencer. Puis il se tourna vers Esper pour lui dire qu’elle devrait vouvoyer Aragëa, compte tenu du code. Quand les deux fillettes se retournèrent pour accueillir leur camarade avec des sourires, Tristan l’accueillit aussi, d’une toute autre façon cependant.

Le commentaire du chevalier à l’approche de Tamiska fit tressaillir la jeune fée. C’était le pire moment pour dire cela, car Naïla connaissait la peur que sa camarade éprouvait envers les hommes. Pourtant, la fée savait que le chevalier voulait encore faire de l’humour, mais elle pensa que la pardusse ne voyait pas la remarque sous un même angle. D’ailleurs, cette dernière regarda Esper puis Naïla avec un regard qui trahissait sa peur. La fée lui sourit pour essayer de la rassurée et ricana un peu. Bien sûr qu’il ne les mangerait pas, voyons! Et Tamiska se présenta, ainsi que Gaïa, son fennec.


Regardant la petite boule de poils blanche dans les bras de la pardusse-renarde, Naïla se remémora, pour une énième fois, ce qui était arrivé dans la grotte. Elle ne se rappelait pas la dispute ; elle se rappelait la maman fennec attaquant furieusement Farwelle, un autre des futurs écuyers. Son visage s’assombrit à ce souvenir. Elle avait si peur pour le garçon! Elle releva la tête, essayant de retrouver son sourire, quand Esper demanda à la fée et Tamiska comment elles s’en sortaient avec leurs nouveaux compagnons.


-Et bien, mon petit Drystan est plus calme que je pensais. Je m’attendais à ce qu’il soit un monstre hyperactif qui adore déchirer tout plein de trucs, mais par chance il n’est rien de cela! dit-elle en souriant. Drystan est tellement affectueux, il ne me quitte pas d’une semelle. Je ne peux aller nulle part sans qu’il me suive. Aussi, il n’est pas difficile à nourrir, il adore le lait et les quelques petites gâteries que je lui donne. Un vrai petit ange, finit la fée avec un sourire encore plus grand.

Naïla adorait son bébé fennec. Son nouvel ami était un bon souvenir de l’examen. Et elle ne voulait conserver que ce souvenir. Elle se retourna vers Tamiska pour savoir si elle aussi n’avait pas de problèmes avec Gaïa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Émeraude, Enkidiev.
Points : 415
Date d'inscription : 20/07/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Ven 16 Aoû - 2:33

Ce que Tristan ressentit comme étant de la simple timidité, était bien plus que ça. Malheureusement, il n'était pas fan de sonder les gens très profondément alors il s'arrêta à la surface, où il ne décelait que la forte hésitation que la troisième adolescente ressentait par rapport à rester avec eux ou pas. Il ne fit pas le lien avec sa propre présence en tant qu'humain de sexe masculin. Avec un effort, elle réussit à répondre à la question du Chevalier. Il allait donc s'approcher pour lui faire le baise-main comme avec les deux autres jeunes filles, mais Esper intervint. Elle mentionna que la pardusse rousse avait du mal avec les hommes. Le jeune homme comprit alors que ce n'était pas que de la timidité qu'il sentait émaner de la gamine, c'était de la crainte et de la peur. N'étant pas de nature à pousser les gens à faire ce qu'ils n'aiment pas, Tristan abandonnant l'idée du baise-main et se contenta d'une révérence bien basse avec le tournis du poignet et la main haute.

- Enchanté, Tamiska d'Émeraude, de ta connaissance, dit-il souriant. Et toi aussi, Gaïa fille de la Terre.

Avant qu'il ne puisse demander ce que l'animal était vraiment, il eut sa réponse de la bouche de la blanche. Il apprit même que Naïla en avait aussi un. Des fennecs, petits canins du désert apparenté aux renards. Jamais le jeune chevalier n'avait entendu dire que c'était domesticable. Elles devaient donc les avoir ramenés du Désert pour une raison ou un autre. La Fée procéda alors à répondre à sa camarade en décrivant son petit animal qu'il devina être un mâle vu au nom (qui fois-je dire est vachement semblable au sien). Il se serait lui aussi attendu à un comportement sauvage de la part de ces renards du Désert, mais si la gamine disait qu'il était sage comme une image, il la croyait.

Quand elle eut terminé, la question retourna à Tamiska, qui elle tenait le sien dans ses bras. Attendant patiemment sa réponse, le Zénorois en vint à penser à ses propres animaux de compagnie. Enfin, pour peu qu'il en ait eut. Il avait bien eut un chien lors de sa jeunesse à Zénor. Un gros toutou affectueux qui servait à la fois de nounou et de bête de somme. Pour la famille c'était un véritable trésor, mais maintenant qu'il y pensait, Tristan devina que cet animal devait être mort de vieillesse. Aujourd'hui il avait bien Annastasia, sa jument, mais ce n'était rien de pareil. On ne remplace pas un chien avec un cheval, ni l'inverse... bien que petit, il lui arrivait de chevaucher le canin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Ven 16 Aoû - 4:17

La pardusse était drôlement stressé, elle ne savait pas quoi faire réellement et puis les deux jeunes filles virent la rassurer, Naïla par son sourire et Esper par un petit message qui entra directement en contacte avec son esprit, Tamiska hocha la tête pour signifier qu'elle comprenait, puis c'était rapprocher un peu plus du petit groupe. Esper restait près d'elle et puis quand l'homme face à elle fit un pas dans sa direction, Esper n'avait pas hésité à se poster devant la rousse en disant qu'elle n'était pas trop alaise avec les hommes, puis demandant même l'opinion de la rousse qui hésita encore une fois quelques secondes avant de répondre.

-Vrai, mais je fais des efforts. Après tout si je veux être chevalier...

La voix de Tamiska était si basse que la deuxième phrase ressemblait beaucoup plus à un murmure qu'à une voix! La pardusse abaissa ses oreilles dessus son crâne avec une certaine honte, elle se battait si fort contre sa peur, tellement d'effort mit à néant plusieurs fois... Tamiska avait dans la tête une bonne dizaine de théorie concernant les hommes, tous étant contre eux et plus la jeune fille évoluait, plus ses théorie s'approfondissaient et malheureusement les actes de bonne foie des hommes n'entraient pas en compte dans ses théories. Elle voulait bien apprendre à mieux connaitre les hommes, on lui assurait qu'elle avait tord de pensé ainsi pourtant elle voyait toujours la chose du même côté pour le moment! Que pouvait-elle donner pour avoir le même point de vue que la plupart des gens!?

Enfin bref, passons! La jeune fille de 13 ans se força à sourire à l'homme quand il lui parla une nouvelle fois et puis tranquillement la jeune fille s'intégra à la conversation avec les autres. Naïla dit que pour ça part tout allait bien avec son fennec et lui demanda comment ça allait pour elle. La pardusse laissa un soupire lui échapper en abaissant son regard sur l'animal don la fourrure était redevenue blanche.

-Moi ce n'est pas si simple.


Débuta alors la jeune fille en rapporta alors son regard vers les gens présent.

-Faut pas croire, je les aimes mais animaux, mais c'est Mademoiselle Cat qui me donne du fil à retorde avec Gaïa.

La pardusse échappa un nouveau soupir et puis elle continua pour la suite.

-C'est peut-être con, mais je pense que ma chatte est jalouse de ma fennec, elle me demande trois ou quatre fois plus d'attention, mais c'est Gaïa qui à le plus besoin de moi pour l'instant, et puis j'ai due soigner Gaïa à plusieurs reprise à cause que ma chatte l'a attaquer, je ne sais plus quoi faire...

La pardusse haussa les épaules et repositionna l'animal dans ses bras déposant sa tête et ses pattes avant sur son épaule gauche le reste du corps s'étirant le long de sa poitrine quasi inexistante.

-Si quelqu'un à une suggestion je suis prête à l'entende!

Ajouta la pardusse passant son regard d'une personne à l'autre s'arrêtant sur chacune des trois personnes présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Sam 17 Aoû - 2:22

Tristan venait de répondre à sa question, elle était quand même supposer vouvoyer Aragëa. Cette idée la mettait mal à l’aise… Elle avait l’impression de connaître la femme chevalier depuis toujours et elle l’avait toujours tutoyé… Alors commencé à la vouvoyer devant les autres… Les poils de la blanche s’hérissèrent à cette idée mais elle ne dit rien. Sûrement qu’il lui faudrait le temps de s’y faire… et au pire, bavarde comme elle était en général, elle n’aurait qu’à rien dire. Quoi qu’il en soit, la fillette s’était un peu renfrognée sans vraiment s’en rendre compte. Esper avait donc demandé aux deux filles comment allaient les deux boules de fourrure qu’elles avaient adoptés suite à leur « passage » à Fal. Naïla fut la première à lui répondre, lui disant que Drystan, son fennec était très calme, bien plus qu’elle ne l’aurait penser de prime abord. Tant mieux pour elle, n’est-ce pas ? La fée alla même jusqu’à dire que son petit protégé était un vrai petit ange, ce qui amena un sourire sur les lèvres de l’adolescente.

Quoi qu’il en soit, la blanche s’était ensuite assurer qu’il n’y ai pas de désastre en s’assurant qu’il n’y ait pas de contact physique entre la rousse et le chevalier. Finalement, ce dernier avait renoncé au baise main, sûrement grâce à l’avertissement qu’elle avait fait… Mais la blanche ne pouvait s’empêcher de se dire que les baises mains et les révérences s’étaient un peu trop… Enfin, ce n’était certes pas à elle de lui faire la morale alors elle rejeta ça de son esprit. Tamiska faisait des efforts et ça, l’ancienne Diamantoise en était sûre… Sinon, elle ne sautait pas là à ce moment là. Elle aurait sûrement fait demi tour dès qu’elle aurait vu Tristan… Du moins, c’était ce que se disait la fille chat. Esper se rappela alors ce que son amie avait au sujet des fennecs. La fille renarde semblait avoir du mal à concilier l’occupation de sa nouvelle compagne à celle de sa chatte. Esper réfléchit alors, tendant de trouver une solution.


« Tu as essayer d’incité Melle Cat à s’occuper aussi de la boule de fourrure ? Si elle a l’impression qu’elle aide aussi, elle sera moins jalouse. »

Bon, ce n’était peut être pas hyper original et la blanche était d’ailleurs sure que son amie rousse y avait déjà penser, mais cela restait une suggestion comme une autre et pour le moment, le manque de sommeil ne rendait pas son esprit très productif. La blanche regarda à nouveau le ciel nocturne et se mordilla doucement la lèvre avant de reprendre la parole, le regard toujours rivé sur le ciel.

« Je t’aurais bien proposer de m’occuper un peu de Melle Cat, jusqu’à ce que Gaïa ait moins besoin de toi… Mais elle ne s’entend pas très bien avec Myrdhin… »

Avait elle vraiment eut besoin de rappeler ce fait ? Esper en avait bavé pour pouvoir remettre les pieds dans les cuisines maintenant… Et son chien y demeurait encore persona non grata. Ce qui attristait d’ailleurs la fille chat puisqu’elle adorait son chien et qu’ils étaient habitués à ne presque jamais se séparer maintenant. Un soupire échappa à la blanche à cette pensée. Non… Elle n’avait aucune autre idée à proposer à son amie et c’était d’ailleurs bien embêtant.
Revenir en haut Aller en bas
Naïla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Rôle du Personnage : Écuyer d'Émeraude
Race : Fée
Allégence à : Enkidiev
Points : 669
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Dim 18 Aoû - 15:47

Bien que Drystan fût le premier animal dont elle devait s’occuper, Naïla n’avait pas eu de problèmes. D’après elle, elle s’en occupait bien ; rien ne montrait que le fennec n’était pas en santé ou traumatisé du changement radical d’environnement. La fée était heureuse d’avoir enfin un animal. Tout allait bien et l’adolescente en était bien contente et fière.

Par contre, ce n’était pas le cas pour Tamiska. La pardusse avait effectivement un petit problème. Un problème de la taille d’un chat. La camarade de Naïla affirma que sa chatte, Mademoiselle Cat, semblait jalouser le petit fennec. Un bébé animal demande beaucoup d’attention, mais Mademoiselle Cat n’en voulait que pour elle. De plus, elle avait même attaqué Gaïa. Naïla trouvait cette situation fort désolante. C’était déjà assez dur s’occuper d’un petit fennec, il fallait que son chat lui rende la tâche encore plus difficile.

Puis, Tamiska demanda quoi faire dans cette situation. Esper lui répondit rapidement en disant d’inciter Mademoiselle Cat de s’occuper aussi de Gaïa. Cela pourrait peut-être réduire la jalousie de la chatte. La blanche aurait bien voulu s’occuper de Mademoiselle Cat, mais son chien et la chatte ne s’entendaient pas très bien, à la surprise de personne. Les idées d’Esper s’arrêtèrent là. Après ça, Tamiska s’attendait sûrement à une suggestion de Naïla. Franchement, la fée n’avait aucune idée de quoi faire dans ce contexte. Drystan était son premier et seul protégé, donc elle n’avait pas de problèmes de ce genre. Toutefois, la jeune fée prit la peine de penser à une solution, car elle voulait vraiment aider sa camarade. Rien, mais rien du tout ne lui vint en tête.

-Désolée, mais je n’ai aucune idée qui puisse t’aider, dit-elle en se tournant vers Tamiska. Par contre, je pense que la première suggestion d’Esper ; et non pas la seconde, ce serait un désastre ; est une bonne idée. Je ne peux rien proposer de plus, je n’ai pas vraiment eu d’expérience de ce genre, finit-elle avec une petite moue désolée.

Elle espérait ne pas décevoir sa camarade, mais elle ne pouvait effectivement donner aucune solution. Elle continua tout de même d’y penser, au cas où elle aurait soudainement une idée. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Émeraude, Enkidiev.
Points : 415
Date d'inscription : 20/07/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mer 21 Aoû - 19:36

La situation de Tamiska se dévoila être fort différente de celle de Naïla. Si son fennec était aussi très sage pour le moment, c'est son chat qui causait des problèmes. En effet, la féline n'acceptait pas d'être délaissé au profit d'un petit canin du désert, demandant de l'attention alors qu'elle n'en avait pas besoin. Tristan n'avait jamais eu de chat, mais il avait entendu parleur d'eux. Apparemment ce sont des animaux généralement indépendant, mais qui tombe facilement dans l'égoïsme. On en avait un parfait exemple ici avec Mlle Cat qui faisait tout pour que sa maîtresse s'occupe d'elle plutôt que du bébé qui en avait vraiment besoin. Dans un élan de désespoir, la jeune pardusse demanda de l'aide aux personnes présente.

Esper proposa d'inciter la chatte à s'occuper elle aussi de fennec. Le chevalier savait pertinemment que cette solution fonctionnait au moins pour les chiens, sa famille ayant eut ce problème pendant un moment. Une fois que ses parents avait inclus l'animal dans les soins apporté à l'enfant, tout s'était réglé. La question étant plutôt si un chat serait aussi enclin à aider une autre créature. Ils étaient plus connu comme des souverains paresseux et exigeants que des nurses attentionnées. Elle mentionna ensuite qu'elle ne pourrait pas s'occuper de Mlle Cat, cette dernier et Myrdhin ne s'entendant véritablement pas.

Naïla de son côté se contenta de se ranger du côté de la blanche, affirmant que de mettre la chatte avec le chien serait une très mauvaise idée. Tristan de son côté n'avait pas foi en la capacité d'un chat d'être altruiste. Il leva donc la main pour indiquer qu'il allait parler.


- Si ça ne fonctionne pas... je pourrais toujours m'en occuper, moi, de Mademoiselle Cat. Je veux dire, je n'ai jamais eu de chat, mais j'ai déjà eu un chien il y a longtemps, ça ne doit pas être bien différent. Il marqua une courte pause, se souvenant de son rôle. Je sais bien qu'en tant que chevalier je risque de partir d'une journée à l'autre, mais d'ici là, je pense pouvoir prendre soin d'une chatte jalouse. This sounds SO wrong...

Le Zénorois, au fond de lui, préférait les chiens, c'était indiscutable. Cependant, il se trouve qu'il était aussi dans sa nature d'aider les autres et si cela consistait à s'occuper d'un félin, alors soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Ven 23 Aoû - 6:05

La jeune fille demandait aux gens présents si ils voulait bien l'aider avec son problème par rapport à sa chatte vis à vis de son petit fennec blanc, Esper lui demanda alors si elle avait essayer de faire en sorte que Mlle Cat s'occupe de Gaïa...

- À vrai dire...

Commença alors la jeune fille réfléchissant encore un instant avant d'hausser les épaules et de poursuivre.

- Dès le premier jour quand j'ai voulu lui présenter Gaïa, Mlle Cat lui à sauté dessus et l'a blessé... Je me demande si elle ne la voie pas comme une proie! Dès que je laisse Gaïa seule je reviens elle est irrémédiablement blessé. C'est pourquoi en ce moment je l'est avec moi...Autrement je l'aurais bien laissé là...

La pardusse soupira, en deux jours elle avait due tellement soigner le petit animal blanc qui dormait présentement dans ses bras, qu'elle ne savait plus quoi faire d'autre que ne pas la quitté, la pauvre bête avait déjà perdue sa mère et voilà maintenant qu'elle se faisait sans arrêt agresser par un chat. Si ça continuait comme ça la bête finirait traumatisé et ça Tamiska ne le souhaitait à personne, il y avait assez d'elle qui devait se battre contre cette phobie des hommes causé par un traumatisme de l'enfance... Et même si elle savait sa peur irrationnelle, la jeune fille trouvait toujours des raisons de la rendre de plus en plus rationnelle!

Son amie la tira une nouvelle fois de ses songes en lui disant qu'elle aurait bien prit soin de Mlle Cat pour elle mais qu'avec son chien ça ne fonctionnerait pas, la pardusse secoua la tête de gauche à droite.

-Non, je sais on a eu notre lot de problèmes quand ils se sont rencontré ces deux là! À croire que ce chat n'aime aucun animal!

Et puis Naïla n'avait que plussoyer l'idée d'Esper que Tamiska avait déjà chassé du revers de la main, c'était déjà pas facile de les présenter et dès qu'elle partait l'animal attaquait le bébé. Ainsi donc il ne lui manquait qu'un opinion et à contre coeur la pardusse observa alors le chevalier afin de voir si lui n'aurait pas une idée la dessus et d'ailleurs sa réponse surprise grandement la jeune fille qui resta un moment la bouche entre-ouverte en observant l'homme, c'est quand elle sentit Gaïa bouger dans ses bras que la pardusse revint à elle repositionnant l'animal autrement, l'allongeant à nouveau dans ses bras.

-Je...

Elle stoppa là un moment réfléchissant à ce qu'elle voulait dire. La jeune fille soupirant avant d'expliquer son point de vue sur la chose.

-Mlle Cat est un chat, non un chien et il y a là une grande différence.

Elle observa l'homme pour voir s'il suivait toujours ce qu'elle disait abaissant son regard vers le petit fennec blanc.

- Les chats n'écoutent rien... Les chiens eux apprennent à obéir écouter ce qu'on leurs dit, les chats ne font qu'à leur tête. Enfin d'après ce que j'ai observé! Esper elle son chien il l'écoute, moi mon chat peut importe ce que je lui dit elle s'en fiche, souvent elle m'ignore complètement sauf depuis que j'ai Gaïa là elle me demande toute mon attention, mais avant elle se fichait un peu de moi...

Dit alors la jeune fille en rapportant son regard du fennec à Esper avant de le rapporter vers Tristan.

-J'aime beaucoup mon chat, j'y tiens sincèrement.

La gamine pencha alors son regard vers le sol abaissant ses oreilles tout contre son crâne elle ne savait pas comment expliquer ce qui lui restait dans la tête, ça lui semblait tellement compliqué.

- Je... Enfin si...

Elle rapporta alors son regard à nouveau vers l'homme redressant alors les oreilles tentant de prendre une posture plus convenable et non pas celle d'un renard battu.

- Comme dit plus tôt j'ai du mal avec les hommes, vous me promettez que je peux vous faire confiance et que rien de mal ne lui arrivera?

Questionna alors la jeune fille en prenant un air solennelle face à cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Ven 23 Aoû - 18:01

Esper avait émit une hypothèse, elle ne savait pas si c’était la bonne, en tout cas, tout le monde sembla s’en contenter sans proposer d’autres idées. Naïla se contenta de dire que forcer les instincts maternels de la chatte cependant Tamiska leur expliqua bien vite que Melle Cat avait commencé à attaquer la boute de poil dès qu’elle l’avait vu. Donc il ne restait plus que l’hypothèse de trouver quelqu’un pour s’occuper de la chatte en attendant qu’elle se calme. La blanche ne pouvait pas être ce quelqu’un à cause de Myrdhin, Naïla aurait le même problème avec son propre fennec. Ne restait donc que Tristan qui, en plus semblait d’accord avec cette idée. Il ne restait maintenant qu’à avoir l’accord de Tamiska. Ce n’était pas la chose la plus évidente avec la peur de la jeune fille, cependant la Diamantoise tourna un regard interrogateur vers elle. Accepterait elle cette solution ou préférerait elle rester fidèle à sa peur.

La Pardusse renarde sembla hésiter précisant que c’était une chatte et non un chien et que donc, ce n’était pas la même chose. Tout en écoutant Tamiska les oreilles de la féline s’affaissèrent un peu. La généralisation au sujet des chats de son amie la touchait sans qu’elle ne s’explique pourquoi… Peut être simplement parce qu’elle avait des gênes de chat en elle en tant que Pardusse chat. Elle ne dit cependant rien car s’était vrai, Myrdhin écoutait, ce que ne faisait apparemment pas la chatte. La fille renarde ajouta qu’elle aimait beaucoup son chat pendant qu’Esper s’était à nouveau mise à genoux près de son chien pour recommencer à le cajoler. Au fur et à mesure, ses oreilles se redressèrent. Comme toujours, l’animal était une présence rassurant pour la blanche qui pus à nouveau tendre l’oreille sur ce qui se disait autour d’elle. C’était encore une fois Tamiska qui prenait la parole, s’adressant au chevalier. Elle lui demanda de promettre qu’on pouvait lui faire confiance et la blanche se mordit un peu la lèvre.

[Ca ne fait pas avancé le schmilblick… Désolée -_-‘]
Revenir en haut Aller en bas
Naïla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Rôle du Personnage : Écuyer d'Émeraude
Race : Fée
Allégence à : Enkidiev
Points : 669
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Sam 24 Aoû - 2:07

Naïla pensait toujours à une solution, mais son imagination ne semblait pas vouloir fonctionner cette nuit. Un peu après que la fée se soit exprimée, Tamiska dit que Mlle Cat avait attaquée Gaïa dès que la pardusse la lui avait présentée. Cela réduisait tout espoir que le félin puisse s’occuper un peu du fennec. Et puis elle appuya le fait que Myrdhin et Mlle Cat ne pourraient jamais cohabiter.

Le chevalier Tristan prit alors la parole. Il proposa de s’occuper lui-même de Mlle Cat. Mais il n’avait jamais eu de chat. Par contre, il s’était déjà occupé d’un chien. Alors il conclu que s’occuper d’un chat ne serait pas si différent que de s’occuper d’un chien. Toutefois, la pardusse-renarde éluda bientôt cette question. Les chiens obéissaient ; les chats ne faisaient que ce qu’ils voulaient. Donc, s’occuper d’une des deux espèces ne revenait pas au même que s’occuper de l’autre. Puis elle assura tout de suite qu’elle aimait tout de même son chat, malgré son comportement. Alors que la camarade de Naïla relevait la tête vers Tristan, elle demanda au chevalier de promettre qu’il n’arriverait rien à Mlle Cat.

La fée fut surprise qu’elle regarde l’homme directement et qu’elle lui parle franchement. Peut-être que la rencontre avec le chevalier Tristan allait diminuer un peu la crainte qu’éprouvait Tamiska envers les hommes. La jeune fée se dit que c’était quand même un grand pas que la pardusse faisait en confiant son précieux chat au chevalier.

Naïla attendit donc que Tristan promettre à sa camarade qu’elle pouvait lui faire confiance et qu’il s’occuperait bien du chat. Bien sûr, s’il le voulait toujours, même après avoir entendu tout ce que Tamiska avait dit à propos du caractère des chats.


[Ouais... un beau résumé -.- Désolééééee...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Émeraude, Enkidiev.
Points : 415
Date d'inscription : 20/07/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Ven 30 Aoû - 16:56

Tristan afficha son incrédulité lorsque la rouquine mentionna les différence entre un chat et un chien. Il ne doutait pas de la parole de la jeune fille, mais il ne croyait pas non plus qu'un animal puisse être aussi diaboliquement difficile. Par expérience, le chevalier savait que la nourriture calmait même les animaux les plus farouches. Il n'aurait donc qu'à s'armer de patience et de bouchées pour chat.

Après ses courts arguments sur les comportements différents entre chats et chien, elle sembla hésiter. C'était probablement son malaise par rapport aux hommes qui la faisait réfléchir à deux fois avant de continuer. Elle regardait par terre, certainement intimider malgré elle. Ses mots trouvèrent la mort au bout de ses lèvres, condamnant son message à ne pas être entendu. Elle ne se laissa pourtant pas abattre sur cette raté et releva son regard sur le Zénorois. Cette fois on sentait bien qu'elle dirait ce qui manquait encore. La première partie fut une répétition de son problème, assurément pour se donner une base solide, rassurante. La seconde partie était une demande. Elle semblait enclin à accepter l'offre du chevalier à une condition.


- Je te promets, Tamiska d'Émeraude, que je ferai tout en mon possible afin de m'occuper adéquatement de Mlle Cat. Il posa le poing sur son coeur et le genoux à terre pour être au niveau de l'adolescente. Je te le promets sur mon honneur de chevalier.

Il affichait cette fois un sourire éclatant de sincérité. On pouvait, sur ces mots, croire avec certitude que si un malheur arrivait au chat, ce ne serait qu'un accident ou un coup monté. Il ignorait encore comment il ferait lorsqu'il partirait en mission, mais chaque chose en son temps. Puis, la fillette aurait peut-être une solution concernant ce petit problème, puisqu'il l'avait déjà mentionné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Dim 1 Sep - 4:52

Bien sûr que Tamiska était incertaine elle étais toujours ainsi avec les hommes. Elle voulait simplement que cet hommes lui promette qu'il ferait attention à sa chatte, Tamiska malgré ses différences avec Mlle Cat, l'aimait bien au fond et puis après tout ce qu'elle venait de dire au sujet des chats, la jeune fille avait entre temps poser son regard vers Esper, elle ne réalisa pas vraiment que ses paroles pouvait la toucher car après tout la jeune fille féline n'était pas un animal, comme elle d'ailleurs, qu'ils est certains gênes de ces animaux n'en faisait pas d'elles des animaux de ces espèces pour autant.

Le regard de la renarde ne resta d'ailleurs pas bien longtemps sur la jeune fille car elle ne voulait pas éloigner son regard trop longtemps de l'homme ne savant pas vraiment ce qu'il pourrait lui faire. Elle avait beau être bien entourer, la jeune fille ne se sentait point en sécurité en présence de messieurs. Cet homme lui paraissait d'ailleurs plutôt banale voir même gentil, peut-être cachait-il bien son jeu? Elle ne savait pas et se refusait à se faire une idée aussi rapidement ! Tamiska voulais lui laisser une chance, voir ce qu'il valait vraiment, elle souhaitait réellement changer et si on lui en donnait la chance peut-être cela arriverait-il plus tôt qu'elle le pensait. Une partie d'elle lui disait toute fois qu'elle ne ferait jamais totalement confiance aux hommes, mais elle pouvait apprendre à les supporter et à ne pas sans arrêt les rendre coupable de ceci ou cela n'est-ce pas? Du moins elle voulait essayer! Pas forcément mettre les hommes sur le même pied d'escale où elle plaçait les femmes mais au moins tenter de les comprendre et au minimum d'avoir un semblant de savoir vivre face à eux.

Quand l'homme d'ailleurs lui répondit en lui promettant sur son honneur qu'il prendrait soin de la chatte, la jeune fille due se mordiller un peu les lèvres en serrant contre elle son petit fennec, si elle faisait cela c'était pour le bien de la petite boule de fourrure blanche qu'elle tenait dans ses bras, mais aussi pour tenter de se prouver quelque chose à elle-même, n'était-ce pas égoïsme de mettre ainsi Mlle Cat dans les mains de l'un de ces êtres qui lui répugnait tant pour simplement se prouver qu'elle avait peut-être tord d'agir comme elle le faisait face à eux? Et si au final elle n'avait pas du tout tord?

-Alors soit!

Débuta la jeune fille chassant ses sombres pensés d'un revers de la main, avant de poursuivre.

-J'accepte votre offre messire chevalier Tristan. Dites moi simplement où et quand vous souhaitez que je vous apporte Mlle Cat et je le ferais.

Précisa alors la jeune fille de 13 ans en observant l'homme d'un regard sérieux et solennel,  aillant même l'audace de tendre une main qui semblait beaucoup plus certaine vers lui pour conclure cette entente attendant qu'il daigne ou non lui donner une poignée de main.

[h-j: bravo chevalier Tristan vous avez passez le test xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Lun 16 Sep - 16:08

Esper posa son regard pale sur Naïla qui semblait tout autant qu’elle savoir comment agir. Un léger soupire lui échappa alors qu’elle regardait l’échange entre Tamiska et le chevalier, trouvant que ce dernier en faisait peut être juste un peu trop pour le cas présents lorsqu’il prêta serment à la rousse de s’occuper de Melle Cat du mieux qu’il le pourrait. La blanche tourna alors les yeux vers son amie, cherchant à deviner sa réponse tout en chassant de son esprit le reste de cet entretien. La fillette se surpris à être anxieuse de cette réponse comme le montrait sa queue de chat qui ondulait dans son dos… Puis, finalement Tamiska accepta et Esper se remis à respirer, réalisant seulement qu’elle avait retenue son souffle le temps que la rousse prenne sa décision. Un sourire avait alors étirées les lèvres de l’ancienne Diamantoise qui commençait à se dire que son amie s’améliorait et qu’elle comptait bien continuer à l’aider pour qu’elle puisse faire confiance à tout les hommes… ou presque, et pas juste au chevalier Tristan.

Bon, ils n’en étaient pas encore à ce stade là, mais c’était déjà un bon pas en avant qu’ils avaient fait là. Esper sourit un peu plus alors que Tamiska demandait maintenant au chevalier de la prévenir quand elle pourrait lui amener Melle Cat, sur un ton un peu trop formelle elle aussi… Ce qui manqua de faire rire la blanche qui se sentait plus légère de voir cette affaire en partie réglée… Enfin, normalement… En tout cas, la chatte serait sans aucun doute en sécurité et bien traitée et le fennec ne se ferait plus blessé pendant quelques temps, c’était donc un bon pas en avant non ? Machinalement, la main de la blanche chercha à toucher la fourrure de Myrdhin alors que comme souvent, son esprit tournait et tournait encore sur la situation actuelle, et ce, même si la dite situation était à présent réglée pour un temps. Pour autant, la blanche ne savait pas trop quoi faire pour le moment alors son regard passa sur les trois autres sans qu’elle ne trouve d’autres sujet de conversation.

[Désolée du temps et de la qualité médiocre]
Revenir en haut Aller en bas
Naïla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Rôle du Personnage : Écuyer d'Émeraude
Race : Fée
Allégence à : Enkidiev
Points : 669
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Mar 17 Sep - 23:32

Tout en attendant la réponse du chevalier Tristan, Naïla rencontra le regard d’Esper. Elle sut alors ce qu’elle avait en tête, et ce fut réciproque. La jeune fée était un peu tendue. Puis, la tension s’évapora d’un coup dès que le chevalier énonça sa promesse, un genou à terre. La future écuyère pensa qu’il en faisait un peu trop, mais c’était sûrement pour mettre Tamiska encore plus en confiance. S’il remplissait son devoir auprès de la pardusse-renarde, peut-être que cela aiderait à redonner à Tamiska confiance envers les hommes.

La camarade rousse de Naïla accepta la promesse du chevalier. De plus, la fée cru remarquer une certaine assurance dans la voix de la pardusse. Et en plus, cette-dernière tendit la main à Tristan, preuve qu’elle faisait un énorme effort d’éloigner sa répulsion des hommes. La fée fut heureuse de voir la pardusse poser ce geste : surtout qu’elle avait fait le premier pas. Les trois jeunes filles attendirent donc que le chevalier Tristan serre la main de Tamiska pour conclure leur marché. Un silence planait dans l’air et Naïla surprit le regard d’Esper passer d’une à l’autre des personnes présentes. De quoi pouvaient-ils parler après cela? Naïla pensa à retourner dans sa chambre, mais elle n’était plus du tout fatiguée. Donc elle resta plantée là, sans savoir quoi dire, comme tout le monde. Elle se balança d’avant en arrière sur ses orteils et ses talons, les mains jointes dans son dos, et le regard rivé aux étoiles.


[HJ : Allez Tristan! Trouve quelque chose à nous dire xD Je pense qu'on est tous à court d'imagination]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tristan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Rôle du Personnage : Chevalier d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Émeraude, Enkidiev.
Points : 415
Date d'inscription : 20/07/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Sam 21 Sep - 19:03

[Je vais faire ce que je peux xD]

Le sourire du jeune homme s'étira lorsque la fillette accepta enfin son offre. Il avait compris, même en peu de temps, qu'elle avait un problème assez important avec les hommes. Qu'il réussisse ainsi à gagner un peu de sa confiance sembla étonna ses camarades. Lui ne fut pas étonné, mais plutôt fier. Il ne savait pas qui serait son écuyer dans quelques temps, mais il pouvait déjà se féliciter d'aider au moins l'un d'eux à devenir chevalier. Elle n'avait plus qu'une question pour sceller l'entente, "où?" et "quand?". Elle tendit même sa main faire Tristan. Ne perdant pas son sourire, le Zénorois lui serra le bras à la manière des chevaliers, prenant probablement tout le monde de court. Si tout se passait bien, cette enfant serait un jour sa soeur d'armes. Du coup, il ne voyait aucune raison de ne pas sceller cette entente d'une autre manière.

- Et bien, ça pourrait bien être demain matin première heure, mais je sens le sommeil ne s'emparera pas immédiatement de chacun de nous. Donc, pourquoi ne pas s'occuper de cela de suite? Tu pourras aussi m'expliquer comment on s'occupe vraiment d'un chat en chemin, dit-il avec un clin d'oeil.

Il recula ensuite et se redressa sur sa hauteur. Tout sourire, il attendait la réponse de la future écuyère, sachant fort bien qu'au moins Naïla ne dormirait pas immédiatement. Ça a ses avantages la télépathie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Dim 13 Oct - 16:59

[H-J : Désolé de l'attente :( Actuellement entre deux logements, plus les cours, les devoirs et autres ( plus pas accès à internet pour l'instant) ]

La jeune fille de 13 attendit que le jeune homme daigne lui serrer la main pour conclure ce pacte, serrant bien contre elle le petit fennec à l'aide de l'autre bras. Le petit animal du désert devait avoir très froid ici, surtout pendant la nuit. L'animal se blottissait tout contre elle, elle regrettait un peu de ne pas avoir mit quelques choses de plus chaud où elle aurait pue cacher l'animal blanc.

Quand l'homme lui serra le bras à la manière des chevaliers, la jeune fille en fut tout d'abord très étonné, puis ensuite elle avait redressé fièrement la tête, oui un jour elle serait bien chevalier et ce dans un future pas si lointain, la jeune fille était d'ailleurs très fière d'avoir ainsi surmonter sa peur en invitant même un homme à entrer dans sa bulle de confort. Elle avait promit d'essayer et avait tenu sa promesse jusqu'au bout, non pas sans stress, il faut bien l'admettre, l'adolescente ne se sentait actuellement pas très solide sur ses jambes, mais elle encaissait plutôt bien le choc. Si elle commençait à céder confiance à un homme et que ça allait bien elle réussirait surement ensuite par faire confiance à un autre homme et ainsi de suite. Pourtant dans sa tête un objectif futuriste restait clair, une fois qu'elle serait grande et forte, un homme, un renard, au cheveux aussi roux que les siens allait le payer et ne nuirait plus jamais à personne, ça elle se l'était promit et jamais elle n’oublierait cette sombre promesse.

C'est la voie du chevalier qui tira la jeune pardusse de ses songes. Son regard vert se posa sur lui alors qu'elle fit machinalement un pas de reculons, par habitude, elle ne faisait toujours pas confiance aux hommes, lui en cédant qu'une minime partie. La pardusse hocha alors simplement la tête passant devant pour aller chercher la chatte, dans un silence totale, si quelqu'un débutait la conversation, elle poursuivrait surement. La jeune fille jeta un regard derrière elle pour voir si on la suivait bien avant de poursuivre sachant très bien où se trouvait la chatte, couché sur son lit à dormir, elle sentait très bien l'énergie de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Lun 21 Oct - 17:24

[Désolée du retard ]

Esper assista à la scène sans trop savoir quoi faire de plus maintenant. Un petit soupire et elle s’assit simplement au sol, près de son chiot, les oreilles dressées car elle continuait d’écouter la conversation. Cependant, elle sentait la fatigue peser sur ses nerfs et ce n’était pas ce qu’il y avait de plus agréable. Les oreilles de chat frémirent sur son crâne alors qu’elle plongeait délicatement sa main dans la fourrure du canidé, la caressant simplement avec une certaine tendresse. Et, pendant ce temps-là, Tamiska et le chevalier continuait à discuter de comment ils pourraient s’arranger avec Melle Cat. D’ailleurs, Tristan avait même proposé de régler les derniers détails tout de suite vu qu’ici, personne ne pourrait dormir. Ce n’était pourtant pas faute d’essayer se dit la jeune fille alors que son chiot lui collait une grosse léchouille sur la main.

Esper n’était pas assise depuis longtemps, mais apparemment, il était maintenant sujet d’aller chercher Melle Cat. Etaient-ils vraiment obligés de tous y aller ? La pardusse aux cheveux blanc comme la neige soupira légèrement, puis, elle s’étira simplement avant de se remettre sur ses pieds et de regarder les autres dans un silence quelque peu hagard. La demi-pardusse laissa ses oreilles s’affaissées un peu sur son crâne alors que sa queue ondulait doucement dans son dos. La jeune élève d’Emeraude commença alors à avancer dans la direction que suivait son amie, se demandant si elle n’allait pas quand même en profiter pour rester à nouveau là-bas, se glissant à nouveau au creux de ses bras pour essayer de dormir au moins quelques heures avant que le soleil ne finisse par se lever.

A nouveau, la blanche se pencha pour prendre Myrdhin au creux de ses bras, ce dernier lui colla alors une léchouille pleine d’affection sur la joue, la faisant un peu sourire avant qu’elle ne frotte son nez contre son museau. Serrant son compagnon au creux de ses bras, la jeune fille avait alors emboîter le pas de l’autre pardusse sans ajouté le moindre mot supplémentaire, ce n’était pas très utile après tout, le sujet était déjà clos, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Naïla

avatar

Féminin
Nombre de messages : 341
Rôle du Personnage : Écuyer d'Émeraude
Race : Fée
Allégence à : Enkidiev
Points : 669
Date d'inscription : 06/06/2013

MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   Lun 21 Oct - 22:06

Naïla détacha son regard des étoiles pour le river en direction de Tristan et Tamiska. Les deux concluaient leur entente concernant Mlle Cat par une poignée de main. La fée était heureuse que la fâcheuse situation de sa camarade soit réglée. Elle pourrait avoir un peu de paix avant l’attribution. Puis, Naïla remarqua un mouvement à son côté : Esper s’était assise à même le sol. Le chevalier et la pardusse-renarde discutaient toujours et la fée ne savait que faire. Elle ne sentait point le besoin de s’asseoir, mais elle s’appuyait alternativement sur un pied. La fée pensa alors à son petit fennec ; elle espérait qu’il ne s’était pas réveillé et qu’il n’était pas trop paniqué par son absence.

Puis, elle remarqua que Tristan se mettait en marche juste avant de sombrer dans un rêve éveillé. La fatigue la rattraperait un jour ou l’autre et elle devrait aller se coucher. Bref, Naïla sorti de sa torpeur, secoua la tête et suivi le chevalier ainsi que Tamiska, Esper à ses côtés. La jeune fée remarqua que la rousse s’était retournée vivement lorsqu’ils avaient débuté leur déplacement. Naïla pensa qu’elle voulait sûrement s’assuré de ne pas se retrouvé seule en présence du jeune homme. Bien sûr, ce n’était pas qu’en une seule soirée que sa crainte allait s’estomper.

Un bâillement s’échappa de la bouche de la fée, mais elle n’était pas vraiment fatiguée. C’était plus un bâillement d’ennui, puisqu’elle ne suivait plus la conversation à propos de Mlle Cat et n’était point inclus dedans non plus. Naïla marchait donc la tête ailleurs, sans tenir compte où elle mettait les pieds.

[Ouaipe ouaipe ouaipe... bah, c'est ça qui est ça...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insomnie populaire [Sur Demande]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insomnie populaire [Sur Demande]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Émeraude. :: Château. :: Cour du Château.-
Sauter vers: