Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Tout feu tout flamme! (PV Lyana)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Localisation : Quelque part dans le monde
Rôle du Personnage : Magicien d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Enkidiev
Maître : .
Points : 511
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Lun 22 Juil - 4:22

Encore un voyage. Il faut dire qu’Hayden était dans une passe dans laquelle il avait besoin de voir de nouveaux horizons. Après tout, il n’avait aucune responsabilité puisque l’examen des écuyers était terminé depuis longtemps. Pour se changer les esprits, il entamait donc divers voyages à travers Enkidiev afin de connaître les diverses régions qui existaient sur le continent. En cas de guerre, cette possibilité ne risquait plus de s’offrir à lui donc pourquoi pas en profiter pendant qu’il en avait encore le temps. De plus, rester à Émeraude risquait d’être ennuyant. Les journées étaient répétitives et sans tâches précises, le jeune ne pouvait que se reposer. Or, trop se reposer finissait par avoir l’effet contraire et ainsi, le fatiguer.

Quel était son lieu de destination? Il ne le savait guère, il laissait simplement son cheval galoper au rythme auquel la vie le guidait. Par moment, partir sans avoir de lieu précis pouvait mener à de belles découvertes inattendues et imprévues. Ce désir et cette recherche de l’aventure dans l’inconnu faisaient partie du côté un peu moins connu du jeune mage. Cet être mystérieux s’était d’ailleurs bien préparé au cas où il se retrouverait dans un endroit où le froid était rigoureux. En effet, Hayden portait des vêtements confortables et trop grands pour lui. Le tout recouvrant son corps en entier, il était vêtu de noir et de beige. C’est donc dans les couleurs de Fal qu’il entra dans des contrées nouvelles. De nombreux arbres trônaient l’endroit dans lequel il venait de pénétrer. Le paysage était magnifique. Un pavé en roc encastré dans le chemin traçait une route vers une zone habitée où l’architecture était riche et magnifique. Cet endroit avait un style particulier et très beau. C’est un peu plus tard dans la journée qu’Hayden sut qu’il était à Rubis, cet endroit connu pour posséder des chats de rubis. N’empêche que plusieurs pensaient que c’était une légende, à savoir si c’était vrai.

Ainsi, sous sa forme d’enfant de 12 ans, Hayden déferla dans le royaume de Rubis pour explorer et parler à quelques personnes. Il en apprit quelque peu sur les lieux et les diverses légendes qui étaient racontées. Un homme relativement intéressant lui fit d’ailleurs part d’une rencontre avec un des chats de Rubis. Il annonçait que cette rencontre c’était faite dans une portion constamment vide du royaume de Rubis. Là-bas, il disait avoir vu des iris rouges dégageant une violence et une malice inhumaine. Un rugissement l’avait ensuite fait fuir.

Curieux qu’il était et envieux de découvrir la vérité sur cette source potentielle de danger, Hayden décida de partir en direction du lieu que lui avait décrit le commerçant. Or, plus il se dirigeait vers l’endroit donné, moins il y avait de gens. C’était comme si tout le monde fuyait l’emplacement. Animé par cette soudaine ambiance qui allait peut-être le mener à une découverte, le mage sous sa forme d’enfant se mit à courir à toute vitesse en esquivant rapidement les divers obstacles. Or, à un certain moment, quelque chose vint capter son attention sur le côté. Cette même distraction le fit perdre la vue qu’il avait vers l’avant et il entra violemment en collision avec une jeune femme. Se relevant rapidement, il murmura pour lui-même des excuses et se précipita de nouveau pour repartir de l’avant. Un détail supplémentaire lui avait été glissé par le commerçant avant son départ. Les chats de Rubis ne pouvaient être vus qu’à une certaine heure. Après ou avant, c’était impossible. Hayden ne voulait donc pas manquer ce moment qu’il attendait tant. Malheureusement, quelque chose d’inattendu le retint. L’atmosphère commençait tranquillement à se changer. Ça sentait les troubles… Au même moment, le soleil se coucha laissant ainsi une luminosité modeste afin d’agrémenter l’atmosphère qui commençait tranquillement à se répandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Lun 22 Juil - 17:52

Cela faisait déjà quelques semaines que la jeune femme était devenue l'apprentie de l'Ancienne, bien qu'elle maîtrise tous ses pouvoirs elle était apprentie dans le but d'apprendre les connaissances que pourrait lui apporter l'Ancienne, Lyana avait toujours eu un faible pour ce royaume les personnes étaient débordant de joie de vivre, ils savaient profiter du moment présent et avaient cette façon d'être têtus qui plaisait beaucoup à la demi-fée, car cela ressemblait assez à son propre caractère, quant à leur camaraderie cela pouvait rappeler à la jeune femme le comportement des fées entre eux qui est beaucoup tourné vers l'autre même si en un sens c'était différent.

Le paysage de ce royaume était aussi fort agréable à observer et à découvrir, dès qu'elle avait du temps pour elle la jeune femme partait en petite exploration dans les différents coins du royaume, les forêts étaient grandes et majestueuses les différentes espèces d'arbres que l'on pouvait trouver se mariaient très bien ensemble pour donner une allure royale à la forêt, Lyana ne savait pas comment trouvé les mots juste devant les fruits de la nature. Cette dernière très curieuse essayait de trouver et de voir les animaux qui pouvaient vivre dans ses forêts, elle ne cherchait pas spécialement à trouver les mythiques chats de rubis, mais plutôt des animaux simples.

Quand la jeune femme vivait encore au royaume des fées, elle avait pu voir beaucoup d'animaux, mais ces derniers étaient assez uniques en leur genre comparé aux autres royaumes, en effet la demi-fée savaient bien qu'elle ne trouverait pas des poissons multicolores et voulait absolument découvre la faune et la flore de cette région. Alors que ce n'était encore qu'une petite fille, Lyana s'était retrouvée accidentellement dans le royaume des elfes, cela avait beaucoup surpris la demi-fée qui se retrouvait dans une forêt avec des arbres qui n'était pas transparent, l'impétueuse jeune fille avait décidé d'essayer son pouvoir de matérialisation, mais au lieu de ça elle venait de découvrir son pouvoir de téléportation.

Lyana avait alors décidé d'explorer les alentours sans se préoccuper du soucis et de l'inquiétude de ses parents, mais elle s'en moquait royalement, car pour une fois la jeune fille pouvait faire ce qu'elle voulait sans que ses parents ne la gronde pas ou la surveille constamment comme si elle était en sucre, au début quand elle était petite la petite fée le pensait réellement et avait essayé de se goûter à son grand soulagement son corps était bel et bien de chair et de sang, non de sucre, quand elle avait raconté cela à ses parents ils avaient bien ri. Cela faisait à peine quelques heures que Lyana explorait le royaume des elfes quand un stupide blond aux oreilles pointus la ramena vers ses parents qui avaient sûrement prévenu les elfes que leur fille devait se trouver dans leur forêt.

C'est sûr cette pensée que l'apprentie magicienne décida d'aller se promener une nouvelle fois dans les forêts de Rubis afin de découvrir la faune et la flore de ce royaume. Sur le chemin elle salua quelques paysans qu'elle connaissait pour avoir sollicité l'aide de l'Ancienne. La jeune femme venait d'arriver à l'entrée d'une forêt et s'arrêtait net quand elle aperçu un animal, il était assez petit, sa fourrure était de couleur marron sur tout le dessus de son corps, son ventre avait une fourrure blanche et quelques petites tâches blanche se trouvait sur l'arrière de l'animal, c'était sûrement un faon, tout doucement la fée s'approcha de la bête quand soudain quelqu'un fit fuir l'animal qui parti en direction de la forêt, agacée la jeune femme chercha la cause quand on lui fonça dessus.

C'était un enfant d'environ une douzaine d'année qui venait de lui foncer dedans et certainement la cause de la fuite du faon, il se releva sans s'excuser et commença à continuer son chemin. Lyana ne l'entendit pas de cette oreille et retiens le garçon, elle le détailla rapidement, il avait la peau mat et les cheveux blancs, ses vêtements semblait bien trop grand pour lui, l'apprentie magicienne haussa un sourcil et pris la parole d'un ton froid et dur.


- Tu ne pourrais pas faire attention où tu vas ? De plus, tes parents ne-t-on pas appris le mot respect et à t'excuser quand tu rentres dans des personnes ?

La jeune femme était vraiment exaspérée, car elle venait de découvrir un animal qu'elle n'avait pas vu très souvent, voir jamais durant sa période au royaume des fées et pendant son voyage sur le continent elle n'avait pas pu prendre le temps de détailler les animaux, cet enfant venait de faire fuir le faon que Lyana allait approcher et cette dernière faisait de gros efforts pour ne pas le tué.

**Inspire, expire, inspire, expire.. tu ne vas quand même pas tué un enfant ? Pourquoi pas, je le ferais payé et il comprendra que.. STOP.. respire, expire, respire, expire, reste calme, reste calme**

La demi-fée soupira profondément en essayant de calmer ses pulsions de meurtre, elle plongea son regard bleu dans les yeux de l'enfant en attendant des excuses et il valait mieux qu'il ne fasse rien ou ne dit rien qu'il pourrait ranimer la colère de la jeune femme qu'on pouvait toujours lire dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Hayden

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Localisation : Quelque part dans le monde
Rôle du Personnage : Magicien d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Enkidiev
Maître : .
Points : 511
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Lun 22 Juil - 20:39


Hayden n’avait pas tort, l’aura était bel et bien présente et elle était comprimée dans un corps de jeune femme. Il put le constater lorsqu’il se vit retenir par les paroles salées qu’on venait de psalmodier à son égard. Comment osait-elle l’arrêter dans un moment aussi important. Était-elle sourde? Il s’était excusé, pourquoi en demander plus et pourquoi impliquer ses parents là-dedans? Ne pouvant ignorer son interlocutrice, le jeune homme porta son attention sur la rousse au regard meurtrier. Elle avait fière allure. Dans son regard on pouvait y voir le flot de la mer y couler. Or, à l’instant même, on aurait supposé qu’un ouragan était en train de tout dévaster sur son passage. Ses lèvres pulpeuses qui semblaient aussi croquantes et appétissantes qu’une pomme ne faisaient qu’agrémenter la violence qu’elle semblait dégager autour d’elle. On aurait dit que goûter à ses lèvres étaient une malédiction, un péché, quelque chose de damner.

Rien qu’en y pensant, un violent frisson traversa l’échine du jeune homme qui pointait ses iris vers ceux de la menace. Malgré sa petite taille, elle semblait relativement imposante quant à ses capacités. On pouvait d’ailleurs distinguer une certaine confiance dans sa manière de parler et d’agir. Elle attendait quelque chose et semblait-il que lorsque tel était le cas, rien ne lui était refusé. Or, Hayden ne comprenait pas pourquoi il devait s’excuser une seconde fois. Rien que pour son beau visage? Nah, ça ne faisait pas partie de ses plans et il n’avait guère de temps à perdre en sa compagnie.

-Je ne sais pas si vous êtes sourde d’une oreille, mais les excuses ont déjà été faites.

Son regard était impertinent, voire même hautain. C’était de cette manière qu’on le percevait. Cependant, ce n’était que le reflet du caractère du jeune homme. Le mage qu’il était n’aimait pas se faire imposer certaines choses injustes. Il avait beau être respectueux, mais il détestait les abus. De plus, il ne prenait même pas le temps d’expliquer de manière pertinente ce qu’il s’était passé. À ses yeux, elle ne valait pas la peine et comme dit, Hayden était un homme de peu de mots.

-Je vous vois d’ailleurs mal placé pour faire un sermon, vos parents ne vous ont probablement pas enseigné à respecter vos ainés.

Une violente provocation fraya ensuite son chemin dans la conversation qui commençait à suivre l’ambiance meurtrière qui se dégageait. Après tout, il avait raison, cette fille pensait probablement qu’elle était supérieure à lui. Par contre, ce n’était pas du tout le cas, elle devait d’être plus jeune que lui. C’était à Hayden de retourner la table pendant qu’il en avait encore le temps afin d’être en mesure de se libérer plus rapidement pour vaquer à ses occupations.

-J’espère que vos parents vous auront au moins dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences?

Une seconde provocation, cette fois dite sur un ton réprobateur fut lancée vers la rousse. Avec un peu de chance, c’était un lancer chanceux qui allait rendre son visage aussi rouge que ses cheveux. Allait-elle devenir une tomate rousse? Qui sait. L’important était qu’il venait de se débarrasser aisément d’elle, du moins, c’est ce qu’il pensait. Hayden le témoigna d’ailleurs en se retournant pour faire dos à la jeune femme.

-Sur ce, j’ai plus important à faire, sur ce, j’espère que la conversation est close…gamine.

Hayden s’était importé et un mépris s’était glissé dans ses dernières paroles, certes. Or, il ne supportait pas de se faire interrompre lorsqu’il avait quelque chose en tête. Dès qu’une chose lui traversait l’esprit, il devait l’accomplir. Se dresser sur son chemin risquait de causer de violentes frictions qui étaient préférables d’éviter. Or, la jeune femme s’était mis les pieds dans les plats d’elle-même. En étant attentive, rien de cela ne serait arrivé et plus important encore, pourquoi n’avait-elle pas esquivé la collision. Après tout, Hayden regardait ailleurs, mais il était peu probable que ce soit aussi son cas. Dans ces circonstances, elle était entièrement responsable de ce qui lui était arrivé. Elle ne pouvait donc point en tenir rigueur au jeune mage.

Bref, le magicien fit un pas vers l’avant dans l’espoir de partir sans se faire retenir. Il jeta un dernier coup d’œil en arrière en posant de nouveau un regard rempli de jugement et il continua son chemin. Étrangement, il avait le léger pressentiment que cette histoire n’allait pas se finir là…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Mar 23 Juil - 0:18

Lyana attendait que le jeune homme lui donne une réponse à sa phrase parce qu'elle se doutait bien vu le regard que ce dernier lui envoyait n'allait certainement pas s'excuser, le garçon a la peau matte était en train de détailler la jeune femme qui s'en moquait complètement, la demi-fée savait pertinemment que son physique lui attirait les regards des hommes certains un peu trop prononcées que d'autre ce qui ne l'aidait absolument pas à garder son calme dans ses cas là. Une fois, cette dernière avait pris par mégarde un de ses poignards qui se trouvaient dans l'une de ses bottes et l'avait pointé sur l'homme qui venait de passer une main furtive sur le bas des reins de la jeune femme, ce dernier aurait pu le faire sans faire exprès en effet ce jour était celui du marché et les personnes ce bousculaient, mais si cela aurait été le cas il se serait excusé chose qui ne fût pas faites.

L'apprentie magicienne se doutait bien vu le regard que lui lançait ce gamin que cela n'allait certainement pas se terminer comme la jeune femme aurait souhaité c'est-à-dire avec des excuses dites de haute voix, en effet elle avait entendue l'enfant marmonnait dans sa barbe qu'il n'a pas encore des excuses vagues, mais si la jeune femme n'avait pas une bonne audition et si elle ne savait pas lire sur les lèvres, cette dernière n'aurait rien entendue ni su. Le jeune homme regardait la jeune femme comme s'il était égal à elle, ce n'est en effet pas le cas, car il n'est encore un gamin qui apparemment ne respecte pas ses aînés et qui de plus ne supporte pas d'être ramenés dans la réalité celle ou les personnes bien élevé apprennent à s'excuser quand ils font tomber des personnes, des excuses dites de vive voix et non dans un murmure incompréhensible.

Celui qui se tenait devant Lyana venait d'ouvrir ce qui lui serre de passage entre ses cordes vocales et l'extérieur c'est-à-dire sa bouche pour sortir quelque chose que la jeune femme aurait espéré pour lui qui ne dit pas. En effet, le gamin aux cheveux blancs venait d'insinué que la jeune femme était sourde, ce dernier ne tenait absolument pas à sa vie pour dire une chose pareille sauf s'il est aveugle pour ne pas avoir remarqué la colère dans les yeux de la jeune femme. L'impétueux osait même poser un regard hautain sur la jeune femme comme quand on rétorque à ses parents pour un jugement a tort sauf que dans ce cas présent il venait de dire que la rousse était sourde.

- A ce que je vois, vous n'avez vraiment aucun respect pour les personnes plus âgées que vous, j'ai très bien entendus plutôt lu sur vos lèvres les excuses, mais vu que vous n'avez aucun problème de voix vous auriez pu très bien les faire à voix haute. Maintenant, j'exige des excuses pour avoir insinué que j'étais sourde.

Pensant que cela calmera l'enfant, Lyana ne se doutait pas que ce dernier allait aller encore plus loin de son manque de respect envers la jeune femme en effet il venait tout juste de dire que ses parents ne lui avaient sûrement pas éduqué le respect pour ses aînées et qu'elle était mal placée pour le sermonné, ce gamin à peine âgée de douze ans venait de dire qu'il était plus vieux que la jeune fée qui essaya tant bien que mal de ne pas rigolé, quand elle pris la parole sa voix était moqueuse, mais pas dans le bon sens, elle riait non parce que c'était comique, mais plutôt parce qu'il venait d'insulter ses parents en disant qu'il l'avait mal éduqué c'est dans ce sens en tout cas que la jeune femme pris la phrase, le garçon aurait s'en doute préféré sa voix froide d'avant que celle que Lyana venait d'utiliser.

- Tu te fiches de moi maintenant ? Je suis plus âgée que toi, tu n'es qu'un gamin d'une douzaine d'année alors que moi je suis une femme d'une vingtaine d'année alors je ne vois pas en quoi je manque de respect à mes aînées vu que tu ne l'aies pas et contrairement à toi mes parents mon très bien éduqué et je sais faire attention quand je suis en tord ce qui n'était pas le cas, vu que je n'étais pas en pleins milieux du chemin et que c'est toi qui m'a foncé dessus.

La nouvelle habitante de Rubis n'avait même pas fini de répondre à ce stupide gamin qu'il continua sur sa provocation en disant qu'il espérait que ses parents lui avaient appris à ne pas se fier aux apparences, bien sûr que oui ! De quoi ce vaurien se mêlait-il et comment osait t-il reparlé de ses parents sur ce ton. Il veut vraiment mourir. Le visage de la jeune fille restait impassible bien qu'elle se retenait de lui mettre une lame sur le cou et pourquoi le tué pour son manque de respect envers les parents de la fée et envers elle. Il pensait s'en doute qu'il s'en sortirait comme cela et que la jeune femme devienne rouge tomate en essayant de se sortir de l'embarras, mais il venait d'empirer son cas.

Une dé-clique se fit dans l'esprit de la jeune femme qui essayait de se rappeler soudain de son voyage sur le continent d'Enkidiev, l'un des derniers royaumes que Lyana avait visité était Émeraude avant que la magicienne finisse son voyage ici, à Rubis, pour devenir l'apprentie de l'Ancienne.
La fée venait de se souvenir ce qu'elle avait entendu à Émeraude sur le magicien, c'était un homme assez grand la peau matte et les cheveux blancs et que ce dernier reprenait certaine fois la taille d'un enfant de douze ans à cause d'un de ses pouvoirs, la magicienne détailla rapidement le gamin qui se tenait devant elle et soupira quand elle compris que c'était le magicien d’Émeraude.
**Lui il est mort **

- Arrête ton petit manège, tu es l'imbécile qui sert de magicien à Émeraude franchement je comprendrais que les Emériens ne t'apprécie pas tu es vraiment quelque de stupide qui se croit supérieur aux autres, en plus nous avons le même âge alors n'essaye pas de faire ton homme avec moi cela ne fonctionnera pas en tant que magicien d'Emeraude tu dois connaître le mot respect et tu n'en as pas tenu compte à mon égard tu ne seras pas libre tant que je n'aurais pas mes excuses.

La jeune femme fixait le magicien d’Émeraude qui lui montrait bien que cette dernière ne se ferait plus marcher dessus par celui qui se pensait supérieur a elle, sûrement à cause de son statut ce qui attisait encore plus la colère de la fée essayait tant bien de mal de refoulé, mais l'autre n'allait pas dans le sens des choses pour arranger le tout en effet il empirait la situation. Il venait de mettre un terme à la conversation en la traitant de gamine, Lyana ni tenant plus fit apparaître son épée dans ses mains et dans un mouvement rapide l'emmena sous la gorge du jeune homme que la fée venait de retourner, car il était en train de continuer son chemin comme si de rien était, de sa main libre elle pointait le point faible des hommes, prêtes à laisser échappé un rayon incandescent. Le visage de la femme avait perdu la seule once de tranquillité sur ses traits qui étaient devenus dur et froid.

- Tu te prends pour qui à me parler comme ça ?! Tu pensais sérieusement que l'affaire allait se terminer comme ça, tu es vraiment stupide, il me semble que je ne t'ai pas manqué de respect à aucun moment alors que toi tu là fais à plusieurs reprises tu as deux options qui s'offre à toi :

Soit tu fais t'excuse et peut-être qu'à ce moment-là je te laisserai parti sans aucun soucis pour ta vie ou ton anatomie
Soit tu perds en premier ton anatomie pour finir par perdre ta vie.


Lyana n'avait pas prononcé ses mots en hurlant ou en parlant fort, mais elle les avait prononcés sur un ton terriblement calme, la jeune femme était très sérieuse si ce dernier décidait de comprendre en répliquant avec ses pouvoirs alors soit ce sera le cas, ce qui est certain c'est qu'elle en laissera pas cet homme parti sans de plate excuse pour son comportement et ses paroles malheureusement pour lui la fée était très têtue. Les pensées de la magicienne étaient meurtrières.
Revenir en haut Aller en bas
Hayden

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Localisation : Quelque part dans le monde
Rôle du Personnage : Magicien d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Enkidiev
Maître : .
Points : 511
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Mar 23 Juil - 3:57

Note à lui-même, ne jamais tourner dos à quelqu’un sans savoir l’identité de la personne. C’est ce qu’Hayden venait d’apprendre maintenant qu’une lame était pointée au niveau de son cou. Au moins, il se consolait en se disant qu’il jouissait encore de son anonymat. Cependant, la rousse semblait avoir eu un éclair de génie et elle semblait se rappeler des détails qu’elle avait entendus. S’en était fait d’Hayden, il venait de perdre tout l’avantage qu’il venait de se créer et il se retrouver dans une situation très délicate.

Son premier réflexe fut de poser ses iris sur ceux de son opposante. Ainsi, il serait en mesure de savoir si elle bluffait ou pas. Or, elle était nettement sérieuse, mais avant toute chose, d’où venait cette arme? Il était impossible qu’elle l’ait caché quelque part en dessous de ses vêtements. La lame était beaucoup trop grosse et difficile à trimballer. De plus, Hayden l’avait regardé pendant tant de temps qu’il ne pouvait avoir oublié un détail si important. Ce ‘’détail’’ était en train de décider de son avenir. Il devait le résoudre à tout prix et trouver la réponse à sa question.

-C’est…

Hayden allait répliquer, mais il s’arrêta sèchement en sentant la lame froide coller sur une partie de son corps. La réplique risquait d’être encore plus sanglante que les dernières, mais il devait se souvenir de la situation actuelle. Au même moment, son cerveau se mit à fonctionner de manière quelque peu convenable et il en arriva à certaines hypothèses. Cet excès de confiance qu’elle dégageait et l’apparition soudaine de l’arme lui faisait croire qu’elle était une magicienne. Or, il se devait de savoir si elle était du niveau des chevaliers ou du niveau des mages. Pour l’instant, il ne pouvait le distinguer, une aura meurtrière et sanglante brouillait les signaux qu’il tentait de capter. Vraiment, il s’était mis les pieds dans les plats et se sortir de la situation actuelle sans blessure risquait d’être délicat.

Que faire? Le jeune mage ne cessait de penser en sentant les secondes s’écouler rapidement. Sa perte de contrôle soudaine de la situation créait une expression faciale relativement plaisante pour la colérique. En effet, Hayden semblait quelque peu horrifié et le démontrait par une grimace de mécontentement. Ses traits enfantins n’étaient donc pas assez purs et joyeux pour cacher la pression qu’il était en train de vivre. Rien que pour amplifier la pression qu’il avait, son cœur se mit à pomper rapidement, et ce, de plus en plus vite. On aurait dit que plus vite son cœur pompait, moins de temps il lui restait à vivre. C’était vraiment une situation de vie ou de mort. S’il devait se défendre, c’était maintenant ou jamais.

-Je…

Une expression quelque peu repentante brisa son visage crispé alors qu’il semblait se diriger vers la solution la plus intelligente.

-Je m’excuserais point.

À son grand déplaisir, il n’attendit guère la réaction de celle-ci afin d’agir. Rapidement, il utilisait son pouvoir de télékinésie afin de repousser la femme. La force psychique qu’il venait d’utiliser avait été appliquée au niveau de la tête puisque lorsque la tête allait d’un côté, tout le corps suivait. Or, une légère entaille se mit à couler au niveau de son cou. Sans attendre, Hayden se transforma afin d’arborer sa véritable forme. Une lumière aux allures divines éclaira ainsi son corps alors qu’un homme majeur et grand jaillissait du corps d’enfant. Toujours avec le même regard, il fixa son adversaire qui tenait encore son épée.

-En fait, ça m’étonne que les rumeurs courent aussi vite. Je déteste être connu, je préfère la discrétion, mais on dirait que j’ai échoué sur ce point. Je suis donc le mage d’Émeraude comme tu l’as mentionné, raison de plus pour baisser ton arme non?

Sans attendre, un sourire narquois vint fendre de nouveau son expression faciale. Hayden commençait tranquillement à sentir l’adrénaline de la situation couler dans son sang. Vraiment, ce genre de situation était dangereux, mais ce sentiment de pouvoirs et de force qui se dégageait de l’environnement était simplement aphrodisiaque.

-Je suis donc en autorité sur toi à moins que tu sois une reine.. ou une princesse ce que je doute fortement. Les caprices sont proscrits dans les familles royales.

Un clin d’œil témoignant de son contrôle fut dirigé à l’égard de la magicienne. Or, Hayden n’avait pas fini, il allait continuer d’envoyer des pics. Ne jamais porter le premier coup, c’était sa règle d’or.

-Bref, en tant que mage d’émeraude, aussi détesté suis-je, je te conseillerais de déposer cette épée. Elle me semble trop lourde pour toi. Tu devrais retourner dans le lieu où tu as appris la magie afin d’apprendre une magie relativement particulière que je détiens depuis ma tendre enfance.

Hayden se mit à bouger tranquillement en prenant certaines précautions. Il ne s’approchait nullement d’elle , il ne s’en éloignait pas non plus. Le jeune homme tenait simplement à ne pas rester en position statique. Après tout, il ne savait guère quels étaient ses autres pouvoirs. Si ça se trouve, elle allait peut-être se transformer en bête à 3 têtes afin de lui sauter dessus.

-Cette magie est très appréciée des gens et elle est très rare chez les émériens. On appelle ça le respect. Si tu veux, je pourrais te donner des cours. En échange, tu devras..

Nul temps de finir sa phrase. En fait, il aurait pu la finir, mais il préférait garder le suspense. Si elle était vraiment intéressée, elle allait s’excuser, faire la paix et tenter d’en apprendre plus sur ce qu’était la magie du respect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Mar 23 Juil - 13:39

Lyana regardait l'homme qui se tenait droit devant elle, il semblait hésiter, voir surpris de la réaction de la jeune femme, le mage d'émeraude était certainement en train de réfléchir comment échapper à cette situation, la magicienne n'était pas dupe il n'allait certainement pas s'excuser. L'homme encore sous la forme d'un garçon âgé de douze ans la regardait dans les yeux peut-être est-ce parce qu'il pensait qu'elle bluffait et n'était pas sérieuse, malheureusement pour lui la jeune femme était très sérieuse. Le visage de son opposant venait de changer de trait, ses traits enfantins joyeux venait de disparaître pour laisser place à un visage horrifié suivi d'une grimace de mécontentement, cela fit naître un sourire en coin sur les lèvres de la fée. Alors qu'elle pensait que ce ne serait peut-être pas si dur que ça d'avoir des excuses venant de la part de l'arrogant magicien celui-ci commença une phrase, mais la finit, il était en pleine réflexion et l'habitante de Rubis compris que son identité pouvait être dévoilé bien que cela soit étonnant qu'il trouve l'entière identité de la jeune femme.

Après quelques semaines au royaume de Rubis voilà qu'elle se trouvait déjà avec des ennuis pas avec un simple paysan, mais le stupide magicien d'émeraude qui venait de réessayer de faire une phrase en commençant cette fois par un pronom « je » Lyana ne pensait pas que la situation dans laquelle le magicien se trouvait, lui faisait perdre la parole. La magicienne le regardait droit dans les yeux attendant une vraie réplique de sa part pour savoir à quoi elle devrait s'attendre, elle commençait à perdre patience et bientôt l'homme n'aura plus aucun choix sur son avenir.


Le mage réussi par sortir une phrase qui aurait sans nul doute dû garder pour lui, en effet ce dernier venait de dire qu'il ne s'excuserait point. La rousse venait d'avoir un rictus il voulait vraiment jouer, alors qu'elle s'apprêtait à enfoncer la lame de son épée plus profondément dans la gorge de son opposant ce dernier venait d'utiliser sa magie pour repousser la jeune femme, en utilisant la télékinésie au niveau de la tête de la jeune femme il réussit à la faire se déplacer pour ne pas perdre son équilibre, mais l'homme ne pensait certainement pas qu'en utilisant se pouvoir la fée allait se rendre et se soumettre au magicien qui se pensait supérieur. Cette dernière phrase fut confirmée quand l'homme prit la parole pour dire qu'il était bien le magicien d'émeraude et qu'il n'aimait pas qu'on découvre qui il était préférant la discrétion et que cela était une raison pour que la guerrière baisse son arme.

Malgré son self-contrôle déjà loin quand l'énervement avait pris le dessus, la jeune femme rigola quand l'homme aux cheveux blancs venaient de dire cette phrase stupide, entre temps il avait retrouvé sa forme d'adulte d'une vingtaine d'année, la fée le détailla du regard, c'était un homme assez grand toujours avec cette peau matte et ses cheveux blancs bien qu'il avait le corps d'un homme son visage gardait quand même certaine trace d'enfant son corps était assez bien fait rien à dire il devait s'entraîner certainement au combat ou peut-être pas. Un sourire narquois se dessinait sur le visage du mage qui pensait prendre le dessus et avoir du pouvoir sur la solution, entant que magicien d'émeraude il devrait savoir réfléchir et ne pas se sortir gagnant avec que cela soit vraiment fini. Il continua de creuser sa tombe au moment où il venait de dire qu'il était en autorité sur elle à moins qu'elle soit une reine ou une princesse ce qu'il en doutait. Lyana haussa un sourcil il pensait vraiment qu'il était supérieur, il n'avait donc pas compris la position et l'identité de la jeune femme ce qui l'arrangeait dans un sens. L'homme continuait de lancer des pics tout en faisant un clin d'oeil, il se croyait drôle en plus, le magicien d'émeraude venait de dire que l'épée semblait trop lourde pour elle et que la jeune femme devrait la baisser ainsi que de retourner là où elle avait appris la magie. N'y tenant plus la fée répliqua d'un neutre.

- Tu te crois vraiment supérieur à moins, si tu continues de me menacer je crains pour toi que l'Ancienne n'apprécie pas trop ton comportement, vous êtes au même rang et vous avez les mêmes pouvoirs elle est certainement plus expérimentée que toi, donc je te conseille de ne pas trop t'enfoncer encore plus.

La fée reprenait doucement le contrôle sur la situation avec toujours ce petit sourire en coin qu'on pouvait à peine percevoir cependant l'autre ne réfléchissait sûrement pas assez vite vu qu'il venait de dire qu'il pourrait lui apprendre la magie ainsi que lui apprendre le respect. L'homme c'était déplacé de quelques pas sûrement pour ne pas rester planté comme un piquet dans cette situation.

Lyana entendait des murmures autour, elle se retournait pour voir de qui cela pouvait prévenir et fût assez surprise de voir les paysans en train de regarder l'affrontement et une certaine crainte pour la sécurité du village, d'une bref phrase la jeune fée venait de les convaincre de partir et que tout allait parfaitement bien. Bien que les paysans étaient partis, la magicienne ferma les yeux et se concentra c'était la première fois qu'elle allait faire apparaître quelque chose d'aussi gros, après quelques minutes les yeux fermés la rousse se retourna direction le village et pour faire apparaître un mur qui coupait le village du chemin ou allait certainement se passer un affrontement. Heureusement que des forêts entouraient le chemin ce qui avait parmi à la jeune femme de matérialisé ce mur, le seul souci c'est qu'il lui avait demandé beaucoup d'effort pour cela et elle ne pourra pas se servir de ses autres pouvoir, il lui restait donc son épée qu'elle tenait fermement et ses poignards cachés dans ses bottes.

-Je n'ai pas besoin d'un abruti arrogant pour maîtrisé la magie, je contrôle très bien se pouvoir. De plus ce n'est pas parce que tu es un mage tu as une autorité quelconque sur moi.

La jeune femme avait fait exprès d'insinué qu'elle ne maîtrisait qu'un seul pouvoir, il faut toujours avoir des cartes en mains. Maintenant qu'il n'y avait plus de personnes qui pourraient être blessées la magicienne reprit un visage froid, en effet pendant qu'elle avait parlé aux habitants du village de Rubis la fée avait pris un visage souriant avec son air angélique ce qui fonctionnait très bien, l'homme qui se tenait devant elle ne bougeait pas il attendait des excuses certainement pour avoir osé parler au magicien d'émeraude de la sorte, la magicienne rigolait intérieurement elle n'avait rien dit de mal seulement les quatre vérités à cet imbécile. De plus, dans sa dernière phrase qu'il avait laissé en suspens l'homme lui avait fait une sorte de proposition pour lui apprendre la magie, mais en échange elle devrait faire quelque chose c'est clair qu'elle ne savait pas quoi, mais elle s'en fichait complètement.

-Je ne suis pas en tord, je ne vous dois aucune excuse je vous ai seuelement dit vos quatre vérités et apparemment vous n'avez pas l'habitude que quelqu'un soit honnête avec toi. Sache que les seules personnes qui mérite mon respect son mes parents que tu as sans aucune gène insulté un peu plus tôt, la famille royale de Rubis et bien sûr l'Ancienne, ceux qui me donnent des ordres autres que les personnes cités pourraient témoigner.. en faites non ils ne peuvent plus témoigner. Je te conseille de ne plus recommencer.

Pendant qu'elle disait ses pensées au magicien, la jeune fée c'était mis en mouvement tout en observant l'homme devant elle, ses pas ne faisait aucun bruit comme ci elle marchait sur de la mousse, sa démarche était féline et sa proie n'était nul autre que ce stupide mage. Faisant tourner aisément son épée comme si elle n'avait rien pesé la jeune femme venait d'attaquer avec une rapidité troublante, son premier coup fût porté au niveau de la tête du mage n'attendant pas sa réaction sachant que ce coup simple serait très certainement évité, la fée donna un coup dans le plexus solaire de l'homme et finit par lui fauché les jambes avec sa jambe droite. Lyana se recula par une pirouette en arrière toujours sur ses gardes l'épée fièrement dressé en direction de l'homme, elle attendait.

- Ce n'est pas parce que je suis une femme que je suis inférieure a toi, je sais très bien me battre certainement mieux que des guerriers qui se disent aguerris quant à la magie ce n'est pas parce que tu sais utilisé celle-ci que tu es supérieur à quelqu'un qui a ou non de la magie. Elle ne te sauvera pas la vie avec l'arrogance tu as.

Ce n'était pas une menace, ni un conseil, mais plutôt le retour à l'envoyeur de ce que le magicien appelait des pics, la situation était comique surtout en vue de la tête et la futur réaction du magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Hayden

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Localisation : Quelque part dans le monde
Rôle du Personnage : Magicien d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Enkidiev
Maître : .
Points : 511
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Mer 24 Juil - 5:32

L’ancienne? De qui parlait-elle exactement. Cette question fit son chemin dans le cerveau du mage pendant un long moment avant qu’il ne comprenne finalement qu’elle devait parler d’une magicienne de son propre rang. Finalement, la colérique était donc une apprentie magicienne. Ça risquait d’être intéressant, voire relativement pimenté comme situation. Dépendant de son niveau en tant qu’apprentie, un affrontement risquait d’être très enrichissant pour les deux parties si l’un ne finissait pas par tuer l’autre. Après tout, on ne pouvait pas dire que la paix et la sérénité régnaient entre eux. Ils avaient des caractères si distinct et disposé à des frictions qu’il semblait quasi impossible d’être apte à se battre calmement. D’ailleurs, cette petite démonstration de force était très intéressante. Faire paraître un mur afin de les séparer des spectateurs était un geste qui demandait une grande quantité magique. Elle n’était donc pas une débutante. À vrai dire, elle devait même être du même niveau qu’Hayden. Il ne restait qu’à confirmer tout ça et à déterminer qui avait les meilleures aptitudes en combat singulier.

Avantagé en tout point par la situation actuelle, le jeune homme continua d’écouter les multiples paroles qu’elle lui crachait à la face. Son merveilleux visage était si désirable qu’Hayden avait du mal à retenir ses pulsions. Étrangement, son sang ou sa personne ne plaisait pas du tout au magicien qui n’avait qu’une seule envie, lui montrer qu’elle lui devait du respect. Cette haine qu’il ressentait lui était inconnue. En temps normal, il était quelqu’un de très neutre avec les gens, mais cette fois-ci, un sentiment fort venait de germer telle une mauvaise herbe. De plus, cette herbe qui se nourrissait de l’instant présent et des frictions se faisaient sentir de toute part. Vraiment, c’était chaud comme moment surtout qu’elle venait de lui couper quelques cheveux avant de le mettre sauvagement au sol.


-He..


Hayden était surpris et cette surprise était alimentée par la difficulté qu’il avait à se relever. Posant soigneusement sa main sur son plexus solaire, il fixait de nouveau son opposante qui semblait prête à charger à tout moment. Une femme forte comme Kyrie d’Émeraude. Au final, elle allait peut-être se retrouver dans la liste des gens d’intérêt du jeune mage. Cependant, elle devait faire quelque chose pour sa personnalité, elle était simplement insupportable pour le moment. Était-ce parce que les deux avaient ce même désir de dominer l’opposition? Était-ce parce qu’ils n’avaient jamais vraiment été à la merci d’ordres supérieurs. Le tout restait à déterminer. Pour l’instant, Hayden se devait de trouver une manière de contrattaquer de manière efficace. Pourquoi ne pas commencer par les paroles.

-Au moins, j’aurais rencontré un chat de rubis dans ma vie. Aussi dangereux que les rumeurs le disent hein.

Un sourire narquois remplaça l’expression douloureuse qu’il portait sur son visage. À ce même moment, il se surprit à ressentir du plaisir. Désireux de continuer de ressentir cette sensation, il ne se posa pas plus de questions que cela. L’homme à la peau mate décida simplement d’agir en se laissant aller pour une fois. Ainsi, sa réputation d’homme constipé et neutre était anéantie. Pour une fois, Hayden ressentait un réel plaisir.

-Mais pardonnez-moi ô merveilleuse femme colérique que vous êtes. Permettez-moi d’adoucir votre colère en vous faisant prendre un délicieux bain de flammes.

Passant des paroles au geste, il créa un rayon incendié dans chaque main. Son but était de surprendre son adversaire et de lui offrir un dilemme délicat. Sans attendre, Hayden tenta de prendre par surprise la jeune apprentie en lui lançant un rayon brûlant vers son torse afin de brûler ses vêtements. Le second se dirigeait vers son arme. Ainsi, elle était prise au piège. Selon les calculs du jeune mage, elle se devait d’éviter un des rayons pour se prendre l’autre. Elle allait donc prioriser son corps et son apparence charnelle à son arme. Hayden l’espérait désespérément puisque cette épée représentait un danger potentiel. Les femmes étaient des expertes lorsqu’il était question d’utiliser des outils tranchants. À force de leur attribuer des rôles dégradants vis-à-vis leur potentiel, la gent féminine s’était rebellée en développant des facultés meurtrières avec les outils de cuisine. Au moindre faux pas, l’homme était cuit. Un autre phénomène qui l’intéressait chez les femmes. D’ailleurs, la femme aux cheveux de flamme était relativement intéressante. Cependant, son caractère était disons le… dégoutant…repoussant…bref, il n’attirait pas les gens. Derrière cela, devait se cacher quelque chose. Un mur de feu n’était qu’un mur, quelque chose se cachait toujours derrière ce que tentait des camouflés quelqu’un, et ce quelque chose, Hayden allait le découvrir. Pour l’instant, il espérait ne pas manquer son coup …en espérant qu’elle pense plus à sauver ses vêtements que son arme. Sinon, il allait probablement être traité de pervers et vu la vitesse à laquelle sa réputation venait de circuler chez les émériens, ça n’occasionnerait rien de bon. Tsk.. comme si son corps l’intéressait de toute manière.

-Toi qui est si bien éduquée et si respectueuse, tu devrais savoir qu’il ne faut pas jouer avec le feu. J’espère que tu comprends maintenant que tu devrais simplement te soumettre à plus fort que toi. C’est la nature qui te le demande, pas moi.

Hayden était très sérieux. Si la situation actuelle allait trop loin, il risquait de se laisser aller dans des plaisirs qu’il se refusait. L’ivresse du combat et de l’expérience étaient des choses qu’il tentait de vivre avec parcimonie. Il avait peur de laisser tomber sa défense pour se retrouver.. là où il n’aurait pas dû mettre ses pieds. Son maître d’antan disait d’ailleurs que c’est en combattant qu’on en apprenait le plus sur une personne. Ainsi, s’il consacrait entièrement sa personne dans cet affrontement, la zone grise qu’il gardait constamment entre lui et les gens serait brisée. De plus, le fait que ce soit elle la première à scinder cette carapace…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Dim 11 Aoû - 22:26

La guerrière n'avait pas bougé d'un seul pas depuis son attaque envers le magicien d'émeraude qui était tombé sur le coup et avait ce trait de surprise marqué sur son visage ce qui fit sourire l'attaquante, sourire qui amplifia quand elle vit la difficulté de l'homme pour se relever en murmurant un « hé ». Le but de le surprendre était désormais réussi, mais la jeune femme se doutait bien que son opposant qui semblait avoir le même caractère qu'elle ne se laisserait pas dominer, cela posait problème en effet, car jamais dans sa vie la demi-fée c'était laissé dominer par quelqu'un d'autre que ses parents et maintenant l'Ancienne et le couple royale de Rubis excepté eux personne ne verrait la rousse être dominé encore moins par un homme qui de plus est un étranger.

Après remis du coup le magicien c'était relevé et observait la jeune femme avec un regard remplit de haine bien qu'il aurait voulu dissimuler cela, selon les rumeurs l'étranger qui se tenait devant elle était un homme neutre, mais pas ce jour-ci , soit les rumeurs disaient faux soit la jeune femme avait réussi à mettre dans un état second ou un état que le magicien n'avait pas l'habitude d'être ce qui agrandit son sourire, elle baissa doucement son arme, mais en restant sur ses gardes.

Son nouvel ennemi depuis à peine quelque minute venait de prendre la parole, celui-ci faisait une comparaison entre la jeune femme et un chat de rubis alors voilà ce qu'il cherchait les chats de rubis,mais de la à comparer la guerrière à ses animaux mythiques étaient plutôt intriguant. Elle ne prit pas le temps de réfléchir plus à cette comparaison car il venait de continuer une autre phrase avec un sourire narquois assez énervant. Le magicien d'émeraude venait de l'appeler femme colérique, elle, colérique ? Pff ! Jamais voyons ce ne sont que sottise ceci, il continua sa phrase avec une autre métaphore décidément c'était son péché mignon à monsieur l'arrogant sa métaphore parlait de bain de flamme, ce que compris directement la jeune femme.

Deux rayons incendiaires se dirigeaient vers la jeune femme, le premier visait les vêtements de la magicienne au niveau du torse et le deuxième rayon incendiaire visait son épée, la tactique de l'opposant n'était pas si mauvaise il espérait certainement que la demoiselle sauve son apparence plutôt que son épée ce qui malheureusement pour lui n'était pas le cas, les rayons à cette distance n'allait certainement pas faire un grand mal à la demi-fée bien qu'il aurait cette sensation de brulure pas très agréable, son regard fixa l'homme en face d'elle qui semblait de nouveau sûr de lui et elle sourit, un sourire déstabilisant.

En tant que guerrière plus que magicienne elle protégea alors son épée, se laissant volontairement touché par le rayon incendiaire, l'apprentie aurait très bien pu ce téléporter mais en vue de son récent effort en magie il fallait ne pas prendre de risque surtout en cas de combat. Le choc la fit se reculer de plusieurs pas en arrière et elle finit par se retrouver à genoux, sa respiration avait accélérée et durant un bref instant un rictus était apparu sur son visage, la fierté ainsi que sa force reprit le dessus. Lyana se releva droit comme un « i » avec un sourire carnassier sur son visage en posant rapidement ses yeux sur son torse le rayon incendiaire avait brûlé la robe au niveau du ventre juste en dessus de la poitrine, la demi-fée haussa un sourcil, il devait avoir une estime assez basse des guerrières femmes pour penser qu'elles sauveraient leur vêtement plutôt que leur arme.


- Désolé pour toi, mais selon moi le plus important est l'arme étant donnée la situation dans laquelle nous sommes. Toutes guerrières qui se respectent sauve son arme plutôt que de futile chose telle que les vêtements.

Après son attaque le magicien avait prononcé des mots assez stupides en disant qu'elle ne devrait pas se frotter au feu, il se trompait complètement vu que c'est lui qui venait de ce frotter au feu. Relevant son visage en direction de l'homme aux cheveux de la couleur de la neige, la rousse repoussa une mèche de cheveux derrières son oreille ce geste était emprunt d'une douceur qui n'avait que pour seul but de voir les réactions d'Hayden, c'était peut-être un abruti arrogant, mais il ne restait pas moins un homme.

- Je te retourne ton conseil, tu viens tout juste de toucher le feu je te recommande vivement de ne pas allumer de nouveau les flammes qui pourront bien être violente.

Lyana s'approcha doucement vers le jeune homme tel un prédateur avec sa proie, ses pas était toujours aussi légers et souples rappelant les félins. Ce tenant maintenant à quelques pas à peine d'Hayden, la jeune femme murmura quelques choses dans l'oreille du magicien en prenant soin de prendre une voix mielleuse, grâce à son self-control la demi-fée réussie à ne pas rire quand elle s'entendit parler de la sorte.

- Qui t'a dit que je n'étais pas une de ses magnifiques créatures de légende qui sont les chats de Rubis ?

L'apprentie se recula de quelques pas de nouveau avec un sourire enfantin, pendant son rapprochement vers l'homme elle avait pris le soin de faire glisser dans sa main son poignard qui se trouvait dans sa botte droite et qui avait était récupéré lors de l'attaque du magicien. Avant de passer à l'attaque, la magicienne avait pris soin de rajouter une petite phrase explicative sur elle-même.

- Tu as certainement du le remarque mais je ne suis pas le genre de personne à me faire dominer, apparemment toi non plus et ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer.

La phrase était prononcée d'une voix douce que Lyana avait essayée de faire, essayée seulement, car ce genre d'étiquette n'était pas dans ses habitudes, mais celui qui lui faisait face n'était pas quelqu'un qui se laissait faire dès les mots ou une petite démonstration de force ce qui aurait fait fuir beaucoup d'autres personne depuis un moment. L'instinct de guerrière rappela rapidement à l'ordre la jeune femme que son petit jeu était dangereux et qu'il ne fallait pas se laisser emporter avant d'être sûr de sa position de force, bien qu'elle jamais elle ne fit partie d'une armée ou que ses parents n'ont jamais voulu que ce soit une guerrière, la demi-fée se considérait comme tel simplement parce qu'elle avait de l'expérience dans les combats et qu'elle savait se battre mieux que certains hommes qui se disent être soldat.

Pendant que la magicienne était proche du magicien, son poignard avait filé tel une ombre en direction du ventre de son attaquant un petit clin d'oeil à sa précédente attaque. Dès que Lyana avait pris du recule elle reprit sa méfiance et resta sur ses gardes.

- Je ne t'ai pas blessé grièvement, car je voulais que tu savoures ta courte, mais ton humiliation quand même à t'être fait blessé deux fois par une femme. Ensuite je tiens à te dire que tu n'es toujours pas supérieur à moins et que bien que tu sois certainement plus fort au combat singulier grâce à un pouvoir ou à ta corpulence physique tu ne le seras jamais.

Pendant que ses mots étaient prononcés d'un ton détaché et sans aucune trace d'émotion la jeune femme était en train de nettoyer son poignard pour ensuite le ranger dans sa botte qui n'en contenait pas. Son épée étant toujours dans sa main en cas de contre attaque de la part du magicien la rousse la fit tournée afin de vérifier son état.

- Quant aux chats de Rubis tu ne risques pas de les trouvés dans ses forêts et certainement pas à l'heure où tu voulais les voir, ils sont bien moins prévoyant que tu ne le penses. Pendant que tu courrais pour les chercher j'essayée d'étudier un faon tu m'as donc dérangée dans mes affaires voilà la raison de ta blessure.

Lyana regardait désormais le jeune homme dans les yeux s'étant mis à sa hauteur ce demandant ce qu'il pourrait bien faire par la suite. Sûrement se soigner dans un premier temps après elle ne pouvait pas le prévoir, la seule chose qu'elle savait était que son énergie était en train de revenir progressivement et qu'une petite utilisation de magie encore restreinte ne serait pas dangereuse pour la magicienne.

- Je n'ai pas de temps à perdre avec des personnes comme toi, mais vu que ce que je faisais est parti je vais devoir rester ici surveillé le petit magicien sans défense pour pas qu'un prédateur ne viennes te manger bien que ce serait assez tentant de te laisser souffrir en te faisant dévorée.

Bien sûr la demi-fée disait ceci dans l'unique but de provoquer le magicien, elle commençait à réellement s'amuser de cette situation, ce qui pouvait le montrer était son sourire qui ne l'avait pas quitté, il était taquin et un petit côté sadique aussi pouvait se lire dans les yeux bleus de la rousse. La suite promettez d'être croustillante et divertissante.
Revenir en haut Aller en bas
Hayden

avatar

Masculin
Nombre de messages : 132
Localisation : Quelque part dans le monde
Rôle du Personnage : Magicien d'Émeraude
Race : Humain
Allégence à : Enkidiev
Maître : .
Points : 511
Date d'inscription : 27/05/2013

MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   Lun 12 Aoû - 4:53

Au moins, elle allait disparaître. En fait, c’est ce qu’Hayden pensait, mais plus tard, elle rajouta qu’elle se devait de rester pour le surveiller. Vraiment à quoi elle jouait, s’était-elle prise d’affection pour le jeune magicien d’émeraude? Vraiment elle était irrécupérable. En plus d’utiliser le charme sous toutes ses facettes afin de blesser Hayden, elle restait là, lui donnant ainsi trop d’attention. Elle se devait de faire attention, elle venait tout juste de jeter l’huile sur le feu. Si son corps et sa manière d’agir ne le démontraient pas, la lueur qui était lisible dans les iris vifs du jeune homme était beaucoup plus intense qu’à son habitude. Il regardait la jeune femme avec un regard intimidant pouvant facilement être interprété comme meurtrier. Son état actuel n’aidait pas la situation. Du sang en provenance de sa bouche commençait à couler du sang sur ses lèvres en se dirigeant tranquillement vers le bas de son visage. Vraiment, il avait l’air d’être dans un état piteux alors qu’il fléchissait devant l’ennemi. Ses yeux eurent dès lors le réflexe de s’affaiblir, ne laissant ainsi qu’un œil ouvert pour veiller. Dans cette position, Hayden semblait relativement faible et il le savait. Or, son seul œil ouvert démontrait que sa détermination à poursuivre les hostilités était toujours présente. Il ressentait un feu nouveau porté son sang-froid. Il n’était ni chaud ni froid, il voulait simplement démontrer qu’on ne rigolait pas avec le mage d’émeraude. Ne pas réagir risquait d’entacher sa réputation et le bon déroulement de l’exercice de son rôle. Il ne pouvait se faire marcher sur les pieds.

-Merci de l’information, mais j’aurais jugé nécessaire pour vous de partir après me l’avoir confié. En jouant la nudiste, vous n’arriverez à rien de plus.

Une délicate lueur dorée enveloppa dès lors la paume du jeune homme qu’il vint poser sur sa blessure. Rapidement, la plaie se refermait en effaçant toute trace d’effraction perverse. Utilisant son contrôle sur l’énergie qui l’animait, il avait animé les multiples cellules de son corps pour les pousser à effectuer une multiplication cellulaire encore plus rapide qu’à l’habitude. Ainsi, au lieu de cicatriser en deux semaines, la plaie ne prenait que peu de temps avant de se rétablir, ne laissant ainsi aucune marque vu le peu de profondeur de l’attaque. Jamais Hayden ne laisserait un tel coup bas marquer sa peau. Le jeune homme avait beau laisser la magicienne guerrière jouer son petit jeu, mais ce n’était que pour mieux la cerner. Maintenant, il savait que son esprit de combattante était plus imposant que son esprit de mage. Ainsi, son style de combat devait être plus impulsif que distant et réfléchit. Au combat corps à corps, Hayden n’avait que peu de chance. Il ne désirait pas utiliser son pouvoir à pleine capacité au risque de la tuer. Un coup mal placé et s’en était fini d’elle. De plus, son artillerie était trop dangereuse pour qu’il encoure le risque de l’affronter de front. Le fallois risquait de perdre ton d’énergie, source vitale que sa personne ne méritait pas de faire dépenser. Certaines femmes le méritaient, mais pas elle.

-C’est comme ça que vous faisiez non?


Rapidement, le jeune homme avait canalisé son énergie dans ses jambes afin de stimuler l’adrénaline dans son corps. Ainsi, il s’était propulsé plus facilement vers la jeune femme. Dès lors, le magicien caressait calmement les nerfs auditifs de la capricieuse. Il envoyait non seulement des attaques à son orgueil, mais aussi à sa manière d’agir. Aucune hostilité physique, il voulait l’amener à se battre autrement qu’avec les armes.

-Eh bien sachez que nous ne sommes …

Soudain, alors qu’il chuchotait comme elle l’avait si bien faite avant , son ton de voix augmenta d’un coup, frappant ainsi violemment un contraste de son si merveilleux qu’on aurait cru entendre un son mélodieux.

-PAS dans une bibliothèque!

Hayden avait le don de jouer sur les zones sensibles des gens. Ne désirant pas s’attaquer trop physiquement à elle, il préférait user de son contrôle de lui afin de la faire flancher. De plus, un combat risquait de causer trop de dégâts collatéraux, chose qu’elle semblait aimer et prendre comme avantage. Sincèrement, qui sauverait son arme au lieu des vêtements alors qu’elle aurait pu simplement esquiver les deux en balayant de l’épée le rayon qui venait vers son buste. En plus, elle pensait qu’il visait le haut de son buste. Foutaise..

-Ah ..et je ne désirais point brûler une surface plane. Je visais votre cœur..


Manque de tact? Insulte directe non-acceptable de la part d’un mage? Elle le prendra comme elle le voudra, il était honnête. Son but premier était d’attaquer le cœur, pas le buste qui le protégeait. Or, elle risquait de le prendre mal et la situation risquait de devenir encore plus intéressante qu’elle ne l’était. Soit elle décidait de se résigner en l’ignorant ou soit elle rendait la situation pire. Quoi qu’il en soit, le jeune homme était à ses côtés, attendant une réaction. Afin de patienter, il déposa sa main sur son épaule comme s’il compatissait pour sa manière débile de penser.

-Certains manquent d’oxygène à l’instant présent, prière de ne pas utiliser vos poumons afin d’en sortir des sottises aussi doucement soient-elles dites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout feu tout flamme! (PV Lyana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout feu tout flamme! (PV Lyana)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» E04 - Tout feu, tout flamme
» Tout feu Tout flamme
» En tout bien tout honneur [ Pv Guillaume]
» Tout feu tout flame!
» Tout Feu Tout Flamme pour Natsu Dragneel (le retour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Rubis. :: Forêt.-
Sauter vers: