Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 Une pause à Emeraude {PV Tamiska}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une pause à Emeraude {PV Tamiska}   Ven 19 Juil - 21:11

Le Royaume des elfes. Vaste royaume parsemé de forêt, de ruisseaux et de larges prairies qui participaient à faire de cet endroit un havre de paix constant. Depuis ma nomination au poste de Mage officiel de ce Royaume, je ne l'avait plus quitter. Autrefois indépendante, j'arpentais le continent pour offrir mon aide aux différents peuples que je croisais mais cela c'était avant que le royaume des Elfes se fasse attaquer par un petit groupe d'insecte indépendant et que je découvris mes pouvoirs lors de cette attaque en envoyant des éclairs sur ces bestioles. Depuis lors, le chef de l'armée elfique m'avait demander de me joindre à eux pour défendre le royaume, un honneur que bien entendu, j'acceptai sans hésitation. Mais je sentais que j'avais encore beaucoup de chose à voir, à découvrir. Bien que protectrice de ce royaume, je savais que je ne pouvais rester éternellement dans ces frontières et que tôt ou tard, l'heure viendrais pour moi de quitter quelques temps le pays des Elfes. Non pas à jamais, car j'étais en quelque sorte la Magicienne protectrice du Royaume et que je considérait chaque elfes comme faisant partis de mon peuple, mais pour un certains temps, un voyage qui allait durer plusieurs mois, voir plusieurs années. 


Je voulais utiliser mes pouvoirs qu'en dernier recours préférant cacher mon identité de mage au delà du royaume, je fis donc attelé Méladus puis quitta le royaume au galop. Méladus était mon cheval avec qui j'avais acquis avec le temps une très grande complicité. Avec lui, j'avais visiter beaucoup de lieux dans ce royaume et pour cette longue quête qui m'attendais, je ne pouvais pas me faire l'idée de le laisser ici alors que je serais à des lieux de ce royaume. De plus, la guerre était terminé, il n'y avait donc aucun danger à voyager normalement puis ça me changeait un peu de ses téléportations répété qui puisaient dans mon énergie vitale à chaque utilisation. Je possédais toutefois un avantage à un autre voyageur, étant mage, je n'avais pas besoin d'emmener avec moi des ressources pour le voyage car il me suffisait de lancer une incantation pour que les provisions viennent à moi, je n'avais pour seul bagage de quoi passer les nuits et mes affaires.


Je m'endormis donc le premier soir à une centaines de lieux de mon point de départ, je défis l'attelage du cheval puis à l'aide d'une incantation, fit apparaître un feu magique afin qu'il ne s'éteigne qu'a la levée du jour. Ma première nuit se passa sans accro  un peu fraîche sous un léger vent, les étoiles m'avait toutefois bercé avec une grande douceur. Alors que le soleil se levait peu à peu et illuminait mon camps de fortune, je rangeai mes effets à leurs place, puis remonta en selle pour poursuivre ma route vers le château d’émeraude que j'espérais atteindre le lendemain soir. Alors que j'avançais avec pour mélodie, le rythme des sabots du cheval tapant sur le chemin de terre avec un clapotement régulier. Les deux jours suivants se passèrent de la même manière, je n'avais pas encore l'habitude de voyager aussi loin de mon royaume, ce pourquoi je prenais mon temps d'admirer le paysage qui m'entourait tout en mémorisant chaque lieux ou je passais au cas ou je devais m'y rendre un jour en cas d'urgence. Ce fût au crépuscule du quatrième jour finalement que je vis pour la première fois les hautes tours du château d’émeraude encore loin, certes, mais je savais que le lendemain soir, je serais à l’intérieur du domaine. 


Le lendemain donc, je rangeai pour la dernière fois mes affaire et, le soleil à peine levé, repris la route Alors que les plus hautes tour du château se dévoilaient peu à peu devant moi. Je continuais mon rythme de croisière, et m'approchais peu à peu des hautes porte du pont-levis. Après quelques heures de randonnée équestre, je pus enfin franchir les hautes portes du château. Une fois rentrée dans la cours, des palefreniers, vinrent s'occuper de Méladus en le dirigeant vers les écurie du domaine. Je fus ensuite accueillit par plusieurs personnes qui me souhaitèrent la bienvenu et me menèrent à une audience auprès de Sa Majesté. Le soir venu, je regagnais mes quartiers afin de me laver un peu de cette promenade, me disant que je finirais par dévoiler ma venu lors d'une audience privé avec le monarque le lendemain.


Une nouvelle journée allait à présent commencer et je me levais tout doucement de la chambre qui m'avait été assigné dans le quartier des visiteurs importants du royaume. L'aube n'avait pas encore percé les ténèbres et le château dormait encore d'un lourd sommeil. Je me levai lentement de mon lit puis commençai à préparer mes vêtements que j'enfilais un après l'autre pour entamer cette longue journée. Lentement, j'ouvris la porte qui glissa sur le sol sans un bruit et me faufilais à pas de velours sur le sol de pierre du domaine. 


Plusieurs minutes passèrent où je ne vis personne à l’intérieur de ces murs, quand soudain j'entendis un bruit du fond d'un couloir, je vis apparaître un homme en regardant les traits de son visage, je pus imaginer qu'il devait avoir une vingtaine d'année environ. Il me salua avec un air d'étonnement surement du au fait que je devais être la première personne qu'il croisait à une heure aussi matinale de la journée. Peu de temps après, je poursuivais mon chemin, une envie soudaine de prendre l'air vint à moi, je me dirigeais donc vers le hall d'entrée afin de prendre la direction des Jardins du palais. Sur ma route, je parcourrais des murs ornée de vieux trophées ayant soit appartenu aux monarques d'antan ou aux anciennes générations des Chevaliers d’Emeraude. Après avoir marcher quelques mètres de plus, j'arrivai devant un escalier en colimaçon, je le descendis, marche par marche, ne voulant pas ameuté tout le château en risquant de tomber dans ce lieu étroit et renverser une armure à l'étage inférieur. 


Arrivée en bas, je poursuivis mon chemin en direction des jardins. Lorsque j'arrivai à l’extérieur  je sentis le vent léger et doux me caresser le visage, mes cheveux libre s'envolait sous ces petits courants d'airs qui me parvenaient. Je poursuivis d'une marche lente mon chemin, me promenant entre les jonquilles et autres fleurs qui ornaient le jardin du château. Loin à l'horizon, un léger rayon de soleil faisait peu à peu son entrée sur ce jardin qui commença à illuminer dévoilant la magie du lieu. Aussi étrange que cela pouvait paraître, alors que je me trouvais à plusieurs lieux de mon royaume, je me sentais jouir d'un bien-être reposant que je n'avais plus ressentis depuis de longs moments. Les yeux grand ouvert visualisant l'horizon, je déclarai :


« Je ne m'attendais pas à voir venir quelqu'un ici, enfin je veux dire...à une heure aussi matinale, sans vous offenser bien sur ! »


Je me retournai vers la jeune femme qui venait de me rejoindre sans dire un mot de plus, j'attendais patiemment sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une pause à Emeraude {PV Tamiska}   Ven 19 Juil - 22:53

La petite pardusse c'était levée très tôt ce matin-là, comme environs tous les matins à vrai dire. Elle se réveillait toujours un peu avant l'aurore. Encore jeune et impatience, Tamiska avait tôt fait de sortir de son lit, y rester coucher était bien inutile, il faut bien l'admettre. Ainsi donc, la jeune fille de 13 ans prise ses vêtements qu'elle c'était mit de côté la veille, puis sans attendre une minute de plus, elle partie en gambadant dans les couloirs du château. Elle savait que bientôt, le lendemain, elle passerait son test ultime pour devenir écuyère d'Émeraude et bien sûre, elle le réussirait ce test là! Elle se sentait d'aplomb, prête à toutes les épreuves qu'on pourrait lui faire voir!

Ainsi donc, la jeune fille allait au bain, c'était son endroit favori de tous les endroits qui existait dans ce monde, Tamiska était heureuse comme un poisson dans l'eau, en moins de temps qu'il n'en faut pour dire ''ouf'' l'ensemble de ses vêtements se retrouvaient sur le sol et la jeune fille sautait à pieds joint dans l'eau des bains, comme s'il s'agissait là d'une immense piscine! Elle aurait pue jouer des heures et des heures dans le bain si ça n'aurait été de Mademoiselle Cat qui vient miauler à côté d'elle la faisant sursauté.

-C'est bon! C'est bon je sort!

Grognant légèrement la gamine sortie alors du bain, se sécha puis enfila ses vêtements, elle savait très exactement ce que lui voulait le chat, elle voulait manger! C'est donc ainsi que sans hésiter, Tamiska se dirigea vers les cuisine, réclama un poisson, qu'on lui gardait spécialement pour elle presque chaque matin,en donna un morceau au chat, puis mangea le reste crue. Tamiska adorait le poisson crue! Elle disposa ensuite des arrêtes dans une poubelle avant de sortir des cuisines, suivit rapidement par son chat qui la collait aux tallons. Elle gambada doucement vers les jardins, c'était toujours tranquille et pratiquement jamais sans hommes! La jeune fille de 13 ans marcha entre les diverses fleures, en en reniflant la douce odeur, quand une voie lui parvint. Elle redressa vivement ses oreilles dessus son crâne, tournant sur elle-même. Là assise sur l'un des bancs se trouvait une femme qu'elle n'avait jamais vue au par avant.

-Moi non plus et encore moins une étrangère...


La jeune fille renarde laissa échapper un soupire, son chat vient se coincer entre ses pieds et elle trébucha sur le chat sans pour autant tomber.

-Mademoiselle Cat, pousse toi!

La renarde soupira une nouvelle fois avant de s'avancer vers l'inconnue.

-Enfin je veux dire, d'habitude ici il n'y a personne. Qui êtres vous au juste? Je ne vous est jamais vue dans les environs.

Elle avait bien tenter de se reprendre mais elle doutait qu'elle rattraperait aussi facilement les paroles qu'elle avait lancé un peu plus tôt, elle allait bientôt le savoir n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une pause à Emeraude {PV Tamiska}   Dim 21 Juil - 21:46

Depuis combien de temps je me trouvais ici, trois heures ? quatre peut être ? Je n'en savais rien mais je me doutais que cela devait faire un bon moment déjà. Au bout d'un certain temps, j'avais entendu une personne arrivée. Celle-ci ne daigna pas me répondre lorsque je lui fit par de ma surprise à voir quelqu'un débarquer à une heure aussi matinale. A première vu, elle avait l'air un peu agacée et quand je vis le chat à ses pieds, je compris pourquoi elle s'était énervée. Ce dernier traînait dans ses pieds, et la fit trébuchet. Après quelques minutes, elle s'avança vers moi et tenta d'une façon maladroite de se rattraper en expliquant la raison de son étonnement. Toutefois, je pu remarquer qu'elle n'avait pas répondu à la question que je lui avait posée à son arrivée, peut-être ne l'avait-elle pas entendu trop occupé à se fâcher contre son chat. Je remarquai toutefois son changement d'humeur rapide entre le moment ou elle avait hausser le ton contre son chat et celui ou elle prit la parole pour me parler. 


« Permettez que je me présente, je me nomme Elendril, Mage du Royaume des Elfes et Elfes moi-même. Je fais le tour des Royaumes alentour pour annoncer à tout les monarque que le Peuple Elfique comptait désormais un nouveau Mage.»


En réalité, ma mission était tout autre, mais je préférais ne pas en parler pour pas prendre le risque de créer une grande panique dans les royaumes que je fréquentait, pour cette raison, j'avais acquis une faculté qui empêchait à quiconque de lire dans mes pensées sauf si je leurs donnaient l'accès. Mais j'étais bien décider à ne pas lâcher le morceau, il était étrange de voir des personnes ici à cette heure si avancée de la nuit. Mais cela m’inquiétais encore d'avantage de ressentir le léger pouvoir que possédait cette jeune femme. Mais je n'en fis rien pour le moment, ne ressentant aucun danger de sa part. 


Le soleil commençait peu à peu à faire son apparition et avec lui, une légère bise matinale vint caresser mes cheveux, les faisant voler dans les airs. Peu à peu, le jardin s'illuminait de toutes les couleurs, les fleurs qui germaient encore s'ouvraient et les petits insectes vinrent bientôt les rejoindre donnant ainsi vit à ce tableau naturel encore calme et immobiles quelques minutes plus tôt. 


C'est alors qu'une question me vint en tête. En effet, il était rare de trouver des personnes debout à cette heure-ci ce qui pouvait éveiller des soupçons sur les intentions de cette jeune mage, tout en gardant un grand calme, mais me préparant au pire, je me devais de rester sur mes gardes car chaque personne que je ne connaissais pas pouvais être un danger potentiel pour ouvrir les portes du continent à Irianeth. Toutefois, je ne ressentais rien de tel sur cette jeune personne mais ce que je percevais était étrange, et plus le temps passais, plus ma curiosité envers elle s'accentuait. Alors que je lui tournais le dos, je tournais ma tête de façon à la regarder du blanc de l’œil.


« Vous savez, vous possédez un grand potentiel magique, de grand pouvoirs sont en vous ! Seulement la question que je me pose est la suivante : Arriveriez-vous à contrôler ces pouvoirs ? ou en seriez-vous l'instrument ? Mmm ? »


Je me retournais vers elle, mes yeux brillaient de mille éclats. J'avais en tête une idée que je voulais pouvoir accomplir le plus rapidement qu'il m'étais possible d'agir. Alors que le temps passait, que les heures défilaient, que le soleil montait haut dans ce ciel bleu sans nuage, j'observai avec attention la jeune femme puis repris la parole, alors que je me trouvais à présent à quelque centimètre d'elle. 


« Si vous le souhaitez, je pourrais vous aider à découvrir tout votre potentiel, je serais en quelque sorte un professeur particulier pour vous, pour vous aider à contrôler ces pouvoirs que vous possédez. Vous êtes encore un écuyer d’émeraude je le vois à votre jeune âge et votre façon d'agir, avec mon aide, vous deviendrez un véritable atout à l'ordre lorsque vous serez promu au grade de Chevalier. Je peux vous aider à vous perfectionner dans différents domaines. L'utilisation de sorts pour soigner, pour combattre, pour contrôler les esprits faibles ou encore pour avoir une vision au moment présent sur un autre lieu du continent, mais une seule de ses voie a pour vous un avenir, c'est un choix qui vous appartiens. Mais lorsque vous aurez fait ce choix, vous ne pourrez plus revenir en arrière ! »


J'avais dis tout cela sur un ton sombre et calme. Mais je sentais que sa curiosité semblait devenir de plus en plus intense au fur et à mesure que je prononçais mes paroles. Mais je faisais comme si de rien n'était car je voulais savoir si j'avais bien ressentis les choses d'une part mais également son autonomie à prendre des initiatives lorsque la situation l'exigeait, car bien que c'était qu'une écuyer d'Endikiev, je savais qu'elle deviendrait un jour chevalier comme ses prédécesseurs avant elle, mais je voulais la préparer à ce moment sans qu'elle ne s'en rende compte. Car je sentais que cette jeune fille devant moi possédait un grand potentiel qui ne demandais qu'à sortir. Mais bien que je pouvais l'aider par des conseils ou des petits entrainement, ce n'était pas mon rôle de la formée mais aux Chevaliers qui allait la prendre pour la former aux arts de la guerre. 


Sortant de mes pensées, je revint à la situation et attendit avec une grande patience, la réponse de la jeune femme. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une pause à Emeraude {PV Tamiska}   Lun 22 Juil - 4:19

Ainsi ce qu'elle avait devant elle était un mage? Comme leur vieux professeur? Un mage. Mage des elfes. Tamiska inspira profondément  en replaçant les mots dans sa tête. Pourquoi ne pas simplement envoyer un messager? Ou dans le cas du royaume d'Émeraude un message télépathique? Si c'était une mage comme elle le disait elle entendrait ses paroles télépathique n'est-ce pas?

***Pourquoi ne pas envoyer un messager alors?***

Questionna la jeune fille tout à fait curieuse qu'elle était. Elle sourit de toutes ses dents, fine et pointue en attendant de voir si la mage passait son test ou non! Depuis un très jeune âge Tamiska communiquait par voie télépathique, même qu'il n'y a pas si longtemps c'était son seul outil de communication, alors la télépathie elle était calée l'écuyère! Et puis la situation dériva un peu. La jeune femme face à elle semblait croire que Tamiska ne contrôlait pas ses pouvoirs. La jeune fille de 13 ans fit la moue comme une gamine d'à peine 5 ans avant de répliquer.

-Je vous assure que je contrôle aussi bien mes pouvoirs que tous mes frères et soeurs! On à tous des dons très diversifier.

Elle n'était pas pour lui donner raison en plus! Tamiska savait très bien le quel de ses dons lui faisait défaut... son empathie! Elle était incapable de la contrôlé et puis on lui avait dit qu'avec le temps elle y arriverait. D'ailleurs en ce moment même, Tamiska ressentait de l'anxiété. Ça provenait de la mage? Avait-elle peur d'une jeune écuyère de 13 ans? Tamiska elle en tout cas ne craignait pas la mage pour la simple et bonne raison que vue que c'était une femme elle ne pouvait pas lui vouloir du mal, c'Est ce que la jeune fille avait toujours crue! Et puis il faut croire que la femme n'avait pas fini de parler. Son potentiel? Chevalier? Ouf ça en faisait des choses! La jeune fille n'était pas encore attribué à un maitre, n'avait même pas passer le test final d'Écuyer qu'on lui parlait la`maintenant de son futur statue de chevalier? Elle sentait une pression énorme peser sur ses épaules. D'autant plus que si elle ne contrôlait pas rapidement son aversion des hommes, la gamine craignait de ne jamais pouvoir devenir chevalier, on lui refuserait certainement ce titre.

-Sans rancune, vous ne devriez pas perdre votre précieux temps avec moi, je suis une cause perdue! Il n'y à pas deux jours on m'a dit que j'étais sauvage, alors bon, chevalier? Moi? Je n'est pas encore passé l'épreuve finale et puis aussi il faut l'admettre si je soigne pas mon salle côté bestiale on risque de me mettre à la porte assez sec! Faut bien que je le concède, même si certains pensent le contraire, peut-être suis sauvage? Je ne veux pas, mais si je le suis ?  Si personne ne m'apprivoise? Vous voyez ce que je veux dire? Moi j'ai apprivoisé mon chat, mais moi je suis pas apprivoisé, mon amie m'a dit que je devait me faire apprivoisé par un homme et je suis désolé de vous dire que vous en être pas un et donc ne pouvez pas m'aider, un autre écuyer en vaudrait probablement plus la peine que moi? Esper par exemple... Oui c'est cela allez demander à Esper moi je ferait mieux de me faire apprivoiser et vite si je veux rester... Les bêtes sauvages on les gardes pas en société bien longtemps ... Ça fait un peu plus de 3 jours que je pense à ça sans arrêt!

La gamine s'arrêta là et fini par se taire totalement, pourquoi avoir dit tout cela d'un seul coup? Elle baissa sa tête et fixa ses pieds, comme elle se sentait bête là tout de suite. Elle n'avait plus envie de rien dire, tout cela venait de tourner au grotesque! Mademoiselle Cat vient se frotter contre ses jambes et Tamiska se pencha pour la prendre et la serrer contre elle.

* Au fond je suis peut-être un boulet?*

La gamine sentie ses yeux s'emplir de larmes décidément cet homme l'avait toucher à un point qu'elle ne s'imaginait pas! Pourquoi un si petit mot, 7 lettres réunis enssemble, l'avait frappé si durement!? Elle n'en savait rien...

[ H-J : Azer si tu lit ça je t'en veux pas xD mais c'était plus fort que moi! :D ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pause à Emeraude {PV Tamiska}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pause à Emeraude {PV Tamiska}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pause Olympique
» Petite pause...
» Pause déjeuner
» Pause spirituelle [Pv Simalia]
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Enkidiev. :: Royaume Émeraude. :: Château. :: Jardins-
Sauter vers: