Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

 [Terminé] Immehur d'Irianeth; Seccyeth; Commandant Suprême des Armées Noires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Immehur

avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Localisation : Irianeth
Rôle du Personnage : Guerrier Noir; Seccyeth; Commandant Suprême d'Irianeth
Race : Hybride (Père Insecte-Humain, Mère Elfe)
Allégence à : La Famille Impériale; L'Empire; Ses Convictions
Points : 443
Date d'inscription : 07/10/2010

MessageSujet: [Terminé] Immehur d'Irianeth; Seccyeth; Commandant Suprême des Armées Noires   Lun 27 Mai - 21:27

Identité



• Nom (non obligatoire) : d'Irianeth


• Prénom(s) : Immehur


• Âge : 33 ans


• Race : Hybride (Père Insecte-Humain, Mère Elfe)


• Rôle : Commandant Suprême d'Irianeth; Seccyeth; Guerrier Noir; Bâtard Elfique Royal (Prince)


• Armes : Arme d'hast; Claymore





Description physique



Au moins aussi grand que son père, au delà de six pieds, Immehur ne partage cependant pas sa carrure de géant. Il n'est pas pour autant petit. Non. Comparé à un humain ou un elfe, l'hybride reste d'une carrure très puissante, de sorte que sa grande taille soit justifiée. Au sommet de son corps, une touffe de cheveux blond argenté, mi-longs. Par mi-long, il faut voir plus bas que les oreilles, mais pas tout à fait aux épaules. Sous les cheveux, deux yeux d'une intensité guerrière indiscutable. D'une couleur bleu azuré, ils brilleront parfois d'une lueur étrange, une vapeur bleuté semblant s'en échapper. Autrement, un nez pas particulièrement spécial, une mâchoire solide et une bouche qui sourit surtout en coin, accompagnée en générale d'un certain regard.

Sous la tête, comme précédemment mentionné, un corps bien bâti. Une largeur d'épaule à en soutenir le monde et des muscle seyant. Ajouté à cela de long bras à la force non-négligeable et aux mains qui vous prend une tête aisément. Le tronc posé sur une pairs de jambes solide, on devine que l'homme n'est pas très agile. Erreur. Malgré sa musculature présente, Immehur est plus que capable de se déplacer agilement. Son ascendance lui donne tous réflexes dont il pourrait avoir besoin, ainsi que sa force hors du commun. (Je parle ici du sang Elfique et du sang Insecte) Quelqu'un désirant l'affronter sur le champs de bataille est soit très brave, ou très fou.

Côté vestimentaire maintenant... Immehur porte peu de couleur, le tout se résumant au noir, au rouge sang au bleu marine et à l'indigo. Au delà des couleurs, il porte des botte de cuir renforcé d'acier, des pantalon en cuir souple, une tunique sans manche faite de soie de scarabée et un manteau en cuir de dragon rouge, une couleur rare pour ces bêtes. Ce manteau lui procure autant de protection contre le froid que contre une portée de coups sur le champ de bataille.

Oh, j'oubliais presque... Bien qu'en apparence notre hybride ait l'air surtout humain ou encore elfe, sous certaine condition c'est loin d'être le cas. Dans une situation stressante, sous le coup de l'adrénaline ou autre truc du genre, de nombreuse plaques chitineuses se mette à recouvrir certaines parties de son corps. Ce plaques sont, selon Immehur lui-même, simplement une réaction naturel de son corps cherchant à le protéger des traumas physique. À son sens, c'est sa peau qui s'engorge d'adrénaline et qui durcis jusqu'à devenir aussi solide que la carapace des guerrier d'élite de l'Empire. Ce plaque se forment aux endroits stratégiques, à savoir le long de la colonne vertébrale, le long de l'arrête extérieur des bras et sur les coudes, ainsi que les tibias et les genoux en plus du dessus des mains. Pour couronner le tout, les ongles du Commandant deviennent pareilles aux griffes de ses cousins coléoptère. Par malheur ou par erreur, ce réflexes qui se veux défensif ne fait apparaître aucune plaque sur le torse ou l'abdomen d'Immehur, laissant ses organes vitaux à découvert, même chose pour sa tête.





Description psychologique



Un sang royal coule dans les veines de l'hybride. Non pas celui de l'Empire, il n'a aucune ascendance sur le trône d'Irianeth. Enfin pas par le sang. Non, du sang royal Elfique. Mélangé à son sang humain et son sang insecte, ce liquide royal a transformé Immehur en un leader né. Cependant, pas le genre passif et égoïste comme les autres elfes pures sang. Plutôt ambitieux, comme les hommes et fort comme les insectes. Ajouté à cela une vie axée sur l'art de la guerre, mais surtout... entouré de Dragon, et vous obtenez un furieux commandant. Il est dur, sérieux et sévère. Son autorité est bien assise dans les rangs. En cas d'insubordination, il n'hésite pas à faire un exemple du fautif. En cas de conduite exemplaire, il ne lésine pas non plus sur les récompenses. Aucune pitié, c'est un credo qui s'applique autant au champ de bataille qu'ailleurs.

En permission, le Commandant deviens tout autre. Encore très jeune pour la position qu'il occupe, il sait où et comment profiter de la vie autant qu'elle dure. Les nombreuses esclaves de l'Empire ont plutôt régulièrement droit à sa visite et les baraquements accueillent sporadiquement ses humeurs de beuverie. Autrement, il sait apprécier la solitude des montagnes où il peut passer des heures avec la seule compagnie de son dragon. Dans ces conditions, il laisse son corps réfléchir, oublie toutes ses responsabilité. Il devient un enfant presque, se content d'effectuer ses routines martiales jusqu'à épuisement, avant de chasser un repas comestible et de dormir à la belle étoile.

Maintenant que vous savez il est comment avec les gens sous ses ordres et en solitaire, laisser moi vous parler des autres. D'abord, la famille Impériale. Il les respectent, tous autant qu'il sont. Cependant, il n'hésitera pas à dévoiler sa pensée, au risque d'y perdre un membre. Son ascendance Elfique lui donne le droit, selon lui, de revendiquer plus qu'il n'a. Ainsi, il considère que suite à la conquête d'Enkidiev, il serait tout indiqué pour devenir le régent d'une région ou d'une autre de l'Empire, voir plus... Ensuite, l'Ordre d'Irianeth, les Chevaliers Noirs. Son autorité de Commandant Suprême des forces impériale ne s'étendant pas sur l'ordre, Immehur ne peut pas les contrôler ou les former. S'il n'en tenait que de lui, cet ordre n'existerait pas. Donnez lui plutôt dix Seccyeth que cent Chevalier. À son avis, copier les méthodes d'Émeraude à la sauce impérial, c'est une erreur monumental. En ce sens, l'hybride n'a pas de respect pour les guerriers-mages, ou même le Sorcier qui les élève. De la marmailles sans expérience pour la plus part. Des jeunes sots suivis par des enfants. Une grosse blague.





Pouvoirs



  • Télépathie (Collectivité)
    Immehur peut communiquer avec n'importe qui connecté à la Collectivité de l'Empire. Il est incapable de communiquer exclusivement avec une seule personne. Le seul lien télépathique qu'il peut exploité sans que le reste de la Collectivité entende c'est celui qu'il possède avec Nefereth, son Dragon Noir.






Histoire



Père : Fruit d'une Expérience. Sorcier d'Irianeth plus ou moins puissant. Décédé.
Mère : Fille du Prince Héritier des Elfes. Reine des Elfes. Décédée.

Couple Royal Efle
|
Fils #1 + Fils #2
/ - \
Fille (Reine Défunte) | Fille (Nouvelle Reine)
/ - \
Immehur | Aragëa

Commençons par le début, c'est à dire le contexte de naissance. Tout d'abord, le père d'Immehur. Celui-ci était le fruit d'une expérience génétique dans laquelle on avait transplanté des gênes humain dans un oeuf d'insecte. Mercator était donc un hybride synthétique, à demi Insecte et à demi Humain. Par son "sang humain", il avait accès à la magie et pu donc devenir un Sorcier. Le temps venu, il eut lui aussi envie de procréer, mais pas de manière surnaturelle. Aucune pondeuse à son goût, évidemment, il se tourna vers Enkidiev. Là, il jeta son dévolu sexuel sur une rare beauté elfique, la Reine elle-même.

Utilisant habillement sa sorcellerie, Mercator attira la femme elfe loin de ses semblables, avant de s'en emparer et l’emmener en mer. De là, plutôt que de retourner directement à l'Empire, il fit escale sur l'Archipel d'Éra. En vous épargnant les détails, c'est là qu'il insémina la reine. Contrairement à son propre père une génération avant pourtant, il n'eut pas besoin d'avoir recourt à la sorcellerie, son matériel génétique humain lui permettant de procréer avec une elfe sans problème. Il veilla ensuite pendant neuf mois sur sa "femme", s'assurant qu'elle ne mettra pas la vie du bébé en danger. Il la nourrissait et la protégeait. Il le faisait non pas comme on protège un être aimé, mais plutôt comme on le fait d'un trésor. Le trésor pourtant, était dans son ventre.

Au bout des neuf lunes, Mercator mis son fils au monde en ouvrant le ventre de la reine des elfes. Tout de suite, il su que le bambin aurait un avenir glorieux. Pour usage ultérieur, il utilisa ses pouvoirs afin de refermer la plaie de l'elfe. Cette dernière était faible, cela n'avait pas été de tout repos. En un soupir avant de tomber dans les pommes, elle soupira un mot : Immehur. Le sorcier considéra ce mot, cet assemblage de lettre. Après réflexion, il déclara : "Soit. Tu seras Immehur fils de Mercator. Ton nom fera trembler des légions entières. Tous se prosternerons un jour devant toi." Une prophétie bien prétentieuse pour un simple sorcier et probablement prématuré. L'hybride pensait pouvoir élever lui-même son poupon, mais il en serait autrement.

Au lendemain de la naissance du petit hybride, l'impensable (haha, ouais) se produisit. La mère de l'enfant mourut. Enfin, c'est ce que le père déduisit après avoir survolé l'île de long en large. Il n'y avait aucune chance qu'elle ait survécu à la nage, la terre la plus proche n'apparaissant même pas à l'horizon. C'est en rageant contre la disparition de son esclave elfique royale que Mercator empoigna son fils et quitta l'archipel, cette fois pour une région au nord d'Irianeth...

La région en question était celle où les quelques dragons noirs rescapé de l'empire précédent avait pu se réfugier. Là, en même temps que le reste du Nouvel Empire, la caste des Seccyeth se reconstruisait. À cette endroit, Mercator d'Irianeth, élèverait son fils afin que ce dernier soit l'un des chevaucheur de dragon, mais pas de n'importe quelle femelle stupide et courte sur patte. Non. Immehur aurait pour monture le premier mâle à éclore, pas moins. Chez les dragons noir, les mâles étaient rares. Il n'en fallait qu'un seul pour fertiliser un troupeau entier de femelle. Évidemment, il en aurait fallut au moins un pour les premières fécondation. C'est là que toute la magnificence de ces bêtes entre en oeuvre. En cas d'absence d'une présence mâle dans le troupeau, l'une des femelles subit une métamorphose génital et devient littéralement un mâle. Il ne lui pousse pas d'aile, mais cela permet à l'espèce de procréer dans les pire conditions, tel que la presque annihilation de leur race.

Sous l'oeil attentif de ce mâle par interim, Mercator trimbala son fils à travers les nids dès le premier jour. Il n'avait aucunement espoir qu'un mâle sorte de son oeuf devant la présence de son rejeton, mais il souhaitait que le garçon s'imprègne dès lors de la présence des reptiles géants. Une enfance conditionnée attendait le poupon. Une enfance martiale, dure et sale. Rien ne pouvait préparer un enfant à ce qui attendait le petit Immehur. Surtout pas un sorcier comme Mercator...

Par chance pour le bambin, les quatre première années de sa vie furent standards. Il appris à marcher, à parler, à courir à manger. Il appris tout ce dont un enfant avait besoin pour la suite de son développement. Suite, qui serait bien différente du commencement. C'était simple, à quatre ans c'est l'âge où Mercator lança une épée à son fils, il était temps qu'il commencent son entraînement. Par chance, le petit hybride avait soif d'apprendre à se battre. Depuis qu'il avait 3 ans il avait hâte de manier de vraies armes. L'heure était arrivé. Chaque matin et chaque soir encore, il prenait une marche à travers les nids accompagné de son père. Ni l'un ni l'autre ne pouvait attendre qu'un mâle voit enfin le jour. Malheureusement, ils durent attendre encore un an avant que le miracle n'arrive.

Une marche comme une autre et pourtant, le moment tant attendu arriva. Un oeuf parmi tant d'autre dans les couveuses, aucun signe distinctif. Du moins, avant qu'il n'éclose. Les première craque de l'oeuf attirèrent l'attention de la pair d'hybride. Ils s'apprêtaient cependant à continuer leur chemin, lorsque le faux mâle leur bloqua la route, leur indiquant d'observer le dragon à naître. Obligés, ils tournèrent leur regard vers le dragonnet. C'est avec les yeux comme des billes qu'ils découvrirent les petites ailes membraneuses attachées au dos de la créature. Ça y était, la monture d'Immehur venait de voir le jour. Sans même qu'on ne lui demande, le garçonnet s'écria : "Nefereth !" Devant ce nom, la petite bête visqueuse cria, acceptant visiblement cette appellation. Puis, elle fixa le faux-mâle avec intensité. Dès que le nouveau-né serait en âge, le faux-mâle périrait, laissant sa place à Nefereth.

**28 ans plus tard**

Nefereth est maintenant un grand et puissant dragon noir ailé. À sa maturité, autour de 12 ans, il dévora le faux-mal pour prendre sa place et féconder lui-même le troupeau de dragonnes. Immehur développa avec lui un lien profond, puissant. Ils sont craint par l'armée elle-même, respectés aussi. Par chance d'ailleurs, car au cours des années, des entraînement et de la reprise des quelques territoire autrefois possédés par l'Empire, Immehur et Nefereth sont devenu, presque inévitablement, les chef incontesté des armées noires. Un dragon noir, énorme et majestueux. Quel meilleur symbol pour la tête de l'armée. Et son cavalier, un bâtard de la Reine Elfe d'Enkidiev et d'un Sorcier bien de chez nous. Un autre symbole de conquête. Heureusement, cet duo n'est pas qu'un symbole. Il combatte en symbiose lorsque nécessaire et peuvent tous deux se débrouiller mieux que n'importe qui ou quoi d'autre lorsque seul. Immehur n'a peut-être pas de pouvoir, mais il compense largement en efficacité martiale.

(Suite en Rp et détail aussi ! C'est déjà assez long u_u)




• D'où connaissez-vous le forum ? : Totor y'a longtemps, Alianne qui m'a parlé de la réouverture, sinon j'aurais bien vu le mail envoyé par Malak !

• Code du règlement : OK par Sangre :

• Âge réel : 19 ans

• Activité sur le forum : Variable. Idéalement 6j/7j

• Niveau de RP (sur 10) : Disons 7.5/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Immehur d'Irianeth; Seccyeth; Commandant Suprême des Armées Noires   Mer 29 Mai - 18:07

Alors pour moi tout m'a l'air bon, car il me semble que tu as expliqué et vu pour la race auprès de Sangre.

Donc tout me va... Sympa ton histoire au passage
Revenir en haut Aller en bas
Sangre

avatar

Féminin
Nombre de messages : 249
Points : 523
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: [Terminé] Immehur d'Irianeth; Seccyeth; Commandant Suprême des Armées Noires   Mer 29 Mai - 18:24

Ca me va :) va fallour faire une chrono des bébés dragons un jour xD mais pas maintenant ^^

Jte valide des que je suis sur un pc (ou avant si malak se sent genereux ^^)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Immehur d'Irianeth; Seccyeth; Commandant Suprême des Armées Noires   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Immehur d'Irianeth; Seccyeth; Commandant Suprême des Armées Noires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Valandil Elessar [Commandant en chef des armées de l'ouest]
» Fiche du Commandant Erwin Smith (terminée)
» Passage du Lt Géneral Ken Keen, commandant Sud Américain le mois passé
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Paramètres. :: Présentations Acceptées.-
Sauter vers: