Coucou ! Suite au recensement effectué, le staff s'organise afin de faire le ménage et offrir une vague de rafraichissement au forum. N'hésitez pas en rp entre temps, nous reprendront les évènements là où nous en étions en continuant avec l'attribution lorsque tout sera au point !



 

Partagez | 
 

  Sangre, Chevalier Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sangre

avatar

Féminin
Nombre de messages : 249
Points : 523
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Sangre, Chevalier Noir   Dim 26 Mai - 22:39

Spoiler:
 
Nom: Pourquoi en porter un, j'ai honte de mon pays natal et je ne suis pas de ce monde qui m'a adopté...
Prénom: Je n'ai vraiment jamais connu mon prénom, j'étais trop jeune pour l'avoir appris lorsque les hommes insecte m'ont repéché. Je me suis baptisé Sangre.
Surnom: Je n'en n'ai pas, je ne sais même pas si j'en mérite un...
Race: Efle, il n'y a rien d'autre à dire, je suis ce que je suis...
Age: environ 20 ans, je ne connais pas ma date de naissance...
Rôle: Je suis un chevalier noir, mais si notre chef venait à tomber, je serais là pour le remplacer... si personne ne s'y oppose...
Allégence: À ceux qui m'ont sorti de l'eau...
******************************************************************
Pouvoirs:- Chevaliers : Télépathie, Télékinésie, Rayons Incendiaires, Soins, 2 Pouvoirs aux choix. (Persuation, Chaleur)

On se demande parfois comment il fait pour obtenir des choses aussi rapidement, que se soit des permissions ou de la confiance. Disons simplement qu'il a accès à une partie de l'esprit des gens ce qui l'aide à les persuadé de faire quelques actes, mais il ne controle ni leur doutes ni leur pensé. Ils restent maitres d'eux même. Disons simploement qu'il remplace le petit ange et le petit démon, il est une petit voix à l'intérieur d'eux, sur qui parfois emporte la réelle raison. Ils ont le choix de l'écouter ou pas, mais il est la boule au ventre qui peut les faires changer d'avis...

En altitude il fait froid, très froid. Afin de s'accomoder avec cette température, il a réussi à développer une aptitude magique qui lui permet d'augmenter sa chaleur corporelle, lui permettant de résister facilement au température. S'il le veut, il peut augmenter sa température jusqu'a faire bouillir l'eau autour de lui ou brûler quelqu'un en le touchant. Cela demande non seulement une grande demande d'énergie, qui l'épuise, mais également cela le blesse lorsqu'il élève trop grandement sa température, il est lui aussi brûlé.

Arme : Une lame en acier bien solide qu'il a prit sur le tas à l'armurerie. Il se débrouille bien à l'arc aussi mais préfère donner des coups avec agilité et brutalité.

Caractère physique:
Cheveux en bataille, noirs un peu longs. Élancé, grand mais avec une assez bonne carrure, ses traits sont plutot fin. À première vue il n'inspire pas terreur Défault de ses parents. Non, de ses géniteurs. Il n'ose pas les appeler ainsi, il considèr qu'ils ne le méritent pas. Tout les matins il m'entraine, pour essayer de reformer le corps avec lequel il suis née... Transformant un corps svelte et agile, destiné à paressé à l'ombre des arbres en une machine de guerre. Une odeur de sel le suit souvent, entre autre a cause de aa sueur car contrairement aux chevaliers verts, le matin il fait autrechose que prendre son bain. Souvent parcontre il va nager dans l'océan qui borde cette rive d'Irianeth, c'est la deuxière raison à son effluve salée.

Caractère psycologique  :
La plus part des gens ne se heurte qu'a une surface de Sangre, un être qui parle peu si ce n'est pour dragué. Un homme qui ne semble qu'aimé la bonne chair et les épées. Un excellent guerrier, fidèle, qui réponds aux ordres sans contester. Seul son étrange attachement aux bêtes ailés de l'empereur semble témoigner que l'affection est possible chez lui. En réalité, Sangre est un elfe mitigé, il s'aime autant qu'il se haït. Il y a chez lui tant de question qui demeure sans interrogations, un étrange mal de vivre qui le force à philosopher, à  aprécier le chant de la nature et à être doué avec les rimes. La vérité est qu'un elfe n'est pas fait pour Irianeth, de la même façon que les grands félin ne sont pas fait pour l'océan. Il a un goût de romance qui fait partie de lui, bien qu'il la méprise. En fait, il méprise tout ce qui pourrait sembler le rendre faible.

Histoire:
Mon histoire ne commence pas avant ma naissance, ni après d’ailleurs. Non, mon histoire commence avec ma naissance. Là ou j’ai tué ma faible mère. Elle n’a pas réussi à survivre à l’accouchement. Pour cela mon père m’a toujours détesté. Alors que j’avais deux ans il s’est débarrasser de moi en me jettant à la mer depuis la berge elfique. Je serais mort ce jour là si les hommes insecte ne m’avaient pas recueillit avent que je me noie. C’est à eux que je dois la vie. C’est à eux que je dois ce que je suis aujourd’hui.

On m’amena sur Irianeth. Ils virent en moi la magie et commencèrent à m’enseigner comment les utiliser. Sa oui ils me l’ont apprit pour le reste j’ai dut survivre et m’adapter. Passer de mon ancien régime végétarien des elfes à celui plutôt carnivore qu’adopte les habitant de l’île rocheuse. Je devins un élève destiné à plus tard devenir un chevalier noir. Mais j’étais plutôt rebelle et indiscipliné, comme mon instinct m’avait apprit à le devenir lorsqu’on avait jeter parmi les dragon femelles avide de mon cœur. Oui c’est là que j’avais découvert mon pouvoir, on m’avait prit en passant que je ferais plaisir à ces sanguinaires reptiles alors qu’au contraire je leur ai brûlé le museau… Mais bon je revient au fais que j’étais indiscipliné. On a rien trouvé de mieux que de me confier un bébé dragon espérant que je prendrais le sens des responsabilités. Il était noir mais couvert d’étrange symbole blanc. Son nom était Arcanes. Mais à mon âge, j’ai d’abord vu ce nouveau compagnon comme un jouet. Et lui de même. C’est ce que je faisait en dehors des heures de cours, je me battait avec Arcanes. Mais nos jeux prirent fin le jour ou je lui arrachai une écailles de la queue et  qu’il me mordit la jambe. Ce jour là on se battait sur la plage et on a décidé de s’aider. Je savais comment arrêter l’hémorragie de sa plaie grâce aux algues de la mer mais pour la mienne je l’ignorais. Je l’ai soigné et lui en échange il m’a emmené à une sorte d’infirmerie sur son dos puisque je ne pouvais pas marcher… Un lien très fort c’est créé entre mon dragon et moi ce jour là. Au lieu de se battre ensemble nous chassions cote à cote les oiseaux trop aventureux qui s’approchaient de l’île.

Mais vint le moment où je devins ce qu’aujourd’hui on appellerait écuyer. Mais comme je fait partis de la première génération, j’étais simplement appelé à pratiquer la maîtrise des armes et le chevauchement des chevaux-dragons. Et ils m’ont séparé d’Arcanes. Je ne le voyait plut et sa me causais une grande peine. J’envoyais ma rage dans des coups toujours plus fort vers mon adversaire. J’ai appris sa mort plus tard, la mort de mon dragon. Selon les hommes insecte il aurait dragué une femelle pas très sympathique. Triste fin non ?Il eu un plus grand vide en moi et un temps je disparus dans mon alvéole ne vivant plus que de quelques bouché de viande et de cuisantes défaites contre mes frères d’armes. Mon espoir de revoir mon dragon une fois chevalier avait disparut. Il ne me restait plus que ce cheval dragon nommé Hargoth, mais je l’ai tué, sachant qu’il ne remplacerait jamais Arcanes. Puis un jour l’on vint me voir pour me dire que je serais banni de l’ordre si je ne montrais pas ma valeur. J’ai cordialement  carbonisé l’importun qui est venu m’en avertir ensuite je suis sortit et ait provoquer tout mes frères en duel. J’ai perdu les deux premiers combats, mais remporté les autres.

Puis je devins chevalier, et j’appris qu’Arcanes n’avait pas seulement dragué cette dragonne. Non, son fils était né. Il était trop jeune pour l’instant pour être monté, mais il était né. Il lui ressemble et lorsqu’il sera plus grand, j’espère pouvoir partager avec lui le lien qu j’entretenais avec son père…

Je ne suis pas le chef des chevaliers noir, j’ai été trop longtemps dans l’oubli pour pouvoir bénéficier de ce titre, mais s’il venait à tomber, je prendrais sa place… Sans regret...

******************************************************************

Comment j'ai connu le forum ? Euh... Je le fais revivre ?
J'ai quel âge ? 18
Mon niveau de rp ? De mieux en mieux
Si je compte venir souvent ? Plus que vous ne pouvez l'imaginez...
Les petits indices ? Ou plutot note ? Validé par moi-même

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sangre, Chevalier Noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le chevalier noir
» Eridan, chevalier noir du Serpentaire
» Sir Lloyd Alton, le chevalier Templier Maudit.
» [Vème Tournoi]16ème de Finale: Kyrian, Chevalier Noir du Phoenix VS Ruika Susanoo, La Discorde
» Invocation du moment Destructeurs obscurs - Nuage de ténèbre, Cécil (Chev. Noir), Gaffgarion, Duane et Garland - du 18/11 au 25/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Paramètres. :: Présentations Acceptées.-
Sauter vers: